Bilan livresque 2018

Bilan annuel 2018 

2019 commence à peine et je prends donc le temps de regarder dans le rétroviseur de mes lectures en 2018… 135 livres lus !!!
C’est toujours grâce à ce blog que je peux en établir le décompte après l’année écoulée. Je me rends compte que ma passion a été bien nourrie en 2018. Je ne m’étais fixée aucun objectif puisque je lis au gré de mes envies et que j’ai même eu de petites périodes de panne de lecture.

Si je ne devais retenir que quelques ouvrages parmi les 135 que j’ai lus en 2018, lesquels seraient-ce ? Oh la la mon coeur balance tant j’ai aimé la plupart de ces lectures. Allez je vais l’écrire avec mon coeur et à l’instinct.
Alors je vous livre mes 15 favoris, sélectionnés avec après moult hésitations et tergiversations 😉😉😉… 

  • « Le club de feignasses » de Gavin’s Clemente Ruiz : le premier qui me vient à l’esprit reste sans aucun doute 
  • « Le lambeau » de Philippe Lançon
  • « Toutes blessent, la dernière tue » de Karine Giebel
  • « Changer l’eau des fleurs » de Valérie Perrin
  • « Avec toutes mes sympathies » d’Olivia de Lamberterie
  • W3, la trilogie de Nathalie Hug et Jérôme Camut
  • « La symphonie du hasard » de Douglas Kennedy : encore une trilogie
  • « Le lilas ne refleurit qu’après un hiver rigoureux » de Martha Hall Kelly
  • « Un arbre, un jour » de Karine Lambert
  • « Il est grand temps de rallumer les étoiles » et « Chère Mamie » de Virginie Grimaldi 
  • « Au petit bonheur la chance » d’Aurélie Valognes
  • « Le manuscrit inachevé » de Franck Thilliez
  • « Elle voulait juste marcher tout droit » de Sarah Barukh
  • « Ta vie ou la mienne » de Guillaume Para
  • « Einstein, le sexe et moi »d’Olivier Liron

Et voici le top 3 parmi cette sélection : « Le club de feignasses », W3, la trilogie de Nathalie Hug et Jérôme Camut, « Toutes blessent, la dernière tue » de Karine Giebel

W3 le sourire des pendus

Alors ci-dessous, retrouvez au fil des mois, quelles furent mes lectures, mes coups de coeur.

Janvier 2018 : 9
Janvier fut le mois des débuts avec ma liseuse et j’avoue que j’ai apprécié.
Mes lectures préférées ce mois-là : « Trop noire pour être française », « Tension extrême », « Les oubliés du dimanche » et « Trois jours et une vie ». 

« Trop noire pour être française » d’Isabelle Boni-Claverie

« Ma mère avait raison » d’Alexandre Jardin : très bon livre

« La robe pourpre » de Nathalie de Broc

« Tension extrême » de Sylvain Forge, prix du Quai des Orfèvres 2018

« Les oubliés du dimanche » de Valérie Perrin : une superbe histoire

« Trois jours et une vie » de Pierre Lemaître

« Défaillances » de B.A. Paris

« Un merci de trop » de Carène Ponte

« Chocs » de Pascal Torres

Février 2018 : 7

J’ai vraiment aimé tous ces livres-là.

« Les déraisons d’Odile d’Oultremont » : magnifique roman d’amour. Un vrai coup de coeur pour ce premier ouvrage si bien écrit et si pudique malgré tout le drame qu’il comporte.

« Le lilas ne refleurit qu’après un hiver rigoureux » de Martha Hall Kelly : coup de coeur

« Petit pays » de Gaël Faye : gros coup de coeur

« Changer l’eau des fleurs » de Valérie Perrin : sublime encore une fois

« Un fils parfait » de Mathieu Ménégaux : j’adore la plume aiguisée de cet auteur.

« Nos rêves indiens » de Stéphane Marchand

« L’art de perdre » d’Alice Zeniter

Mars 2018 : 10

« La femme qui ne vieillissait pas » Grégoire Delacourt : j’adore définitivement la plume de cet auteur si sensible.

« Sans défense » Harlan Coben : un maître incontesté du thriller. Retrouver Myron Bolitar, Win Lockwood et les autres était tout simplement très chouette.

« Au petit bonheur la chance » Aurélie Valognes : un petit bijou.

« Les frottements du coeur » Katia Ghanty : un récit remarquable au cours duquel l’auteure rend également hommage aux soignants, à leur patience.

« Les loyautés « Delphine de Vigan : un roman passionnant et en même temps, il vous frappe en plein coeur.

« L’atelier des souvenirs » d’Anne Doux-Thivet : un livre doux qui fait du bien.

« La symphonie du hasard » livre 2 Douglas Kennedy : j’ai encore adoré. J’avais lu le premier tome fin 2017. Cette trilogie est juste top de chez top.

« La disparition de Stéphanie Mailer » Joël Dicker : Il m’a tenue en haleine jusqu’au dernier chapitre. Joël Dicker réussit pour moi la prouesse de vous emporter sur plus de 600 pages au coeur d’une galerie de personnages et de maintenir le suspense jusqu’à la fin.

« Féroce » de Danielle Thiéry : j’ai adoré replonger dans la noirceur de Danielle Thiéry avec son commissaire Marion et la dernière venue Alix de Clavery qui revient ici avec un rôle plus central et l’on sent bien qu’elle tient désormais une vraie place dans la « bande » du commissaire Marion.

« Les secrets » d’Amélie Antoine : un roman fort bien écrit mais qui ne m’a pas transportée.

Avril 2018 : 19

De nombreux coups de coeur en avril : « Le club des feignasses » de Gavin’s Clemente Ruiz, « Toutes blessent, la dernière tue » de Karine Giebel, « Brutale » de Jacques Olivier Bosco, « Dans le murmure des feuilles qui dansent » d’Agnès Ledig, « Un arbre, un jour » de Karine Lambert, « Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi.

« A la lumière du petit matin » d’Agnès Martin Lugand

« Dans le murmure des feuilles qui dansent » d’Agnès Ledig : coup de coeur

« Toutes blessent, la dernière tue » de Karine Giebel : addictif, dur, violent parfois mais si bien écrit. 

« La chambre des merveilles » de Julien Sandrel

« La mélancolie du kangourou » de Laure Manel : très beau

« Le club des feignasses » de Gavin’s Clemente-Ruiz : coup de coeur absolu

« Mes mots sont les fleurs de ton silence » d’Antoine Paje

« Poste restante à Locmaria » de Lorraine Fouchet

« Brutale » de Jacques-Olivier Bosco : lu et approuvé  

« Toxique » de Niko Tackian : déçue

« Le jardin  de l’oubli » de Clarisse Sabard

« L’aile des vierges » de Laurence Peyrin : génial

« Vous reprendrez bien un petit chou ? » d’Aurélie Tramier

« Sur un mauvais adieu » de Mickael Connelly : ah un auteur incontournable

« Un arbre, un jour » de Karine Lambert : une pépite.

« Une vraie famille » de Valentin Musso : dans la famille Musso, je voudrais le frère. Talentueux écrivain lui aussi?

« Sentinelle de la pluie » de Tatiana de Rosnay : très beau roman.

« Fugitive parce que reine » de Violaine Huisman : adoré

« Il est grand temps de rallumer les étoiles » de Virginie Grimaldi : une pépite et coup de coeur.

 Mai 2018 : 16

« La jeune fille et la nuit » de Guillaume Musso : ah j’aime toujours autant cet auteur.

« La nouvelle vie de Kate Reddy » d’Allison Pearson : bof bof pour moi

« Complot » de Nicolas Beuglet : génial !

« La meilleure façon de marcher est celle du flamant rose » de Diane Ducret : sublime livre et en prime j’ai rencontré l’auteure à Limoges.

« Coupable » de Jacques-Olivier Bosco : coup de coeur

« La symphonie du hasard livre 3 » de Douglas Kennedy

« La vallée des oranges » de Béatrice Courtot

« Juste un peu de temps » de Caroline Boudet

« Est-ce ainsi que les hommes jugent ? » de Mathieu Ménégaux : coup de coeur

« Un clafoutis aux tomates cerises » de Véronique de Bure : si tendre et si plein d’humour.

« L’arrondi silencieux » de Corentine Rebaudet 

« Je t’aime«  de Barbara Abel

« Une fille comme elle«  de Marc Lévy : extra

« Le manuscrit inachevé » de Franck Thilliez : ah je suis accroc à cet auteur…

« L’amour propre » d’Olivier Auroy

« Les indésirables » de Diane Ducret

Juin 2018 : 17

Des coups de coeur pour les thrillers avec Céline Denjean, Patrick Bauwen et Valentin Musso : je les ai refermés en me disant « ouahhh ». 
Des coups de coeur également pour les romans avec Laure Rollier, Benoît Cohen, Claire Castillon, Guillaume Para et Jeanne-Marie Sauvage-Avit.
J’ai finalement beaucoup aimé mes lectures dans leur grande majorité ce mois-ci.

« La fille de Kali«  de Céline Denjean🎈 🎈 🎈 🎈 🎈 🎈 

« Et si on dansait«  de Rachel Joyce 🎈 

« Elle voulait juste marcher tout droit«  de Sarah Barukh 🎈 🎈 🎈 🎈 🎈 🎈 

« A la lumière de nos ombres«  d’Estelle Mary 🎈 🎈 🎈 

« Ta vie ou la mienne«  de Guillaume Para 🎈 🎈 🎈 🎈 🎈 🎈 

« La vie secrète d’Elena Faber«  de Jillian Cantor 🎈 🎈 🎈 🎈 

« Hâte-toi de vivre«  de Laure Rollier🎈 🎈 🎈 

« Grand frère«  de Mahir Guven, prix Goncourt du premier roman🎈 🎈 🎈 🎈 

« Seul à savoir«  de Patrick Bauwen🎈 🎈 🎈 🎈 🎈 

« Un cri sous la glace«  de Camille Grebe 🎈 🎈 🎈 

« Demain n’attend pas » de Céline Rouillé (la suite de « Demain il fera beau« ) 🎈 🎈 

« Les sanglots de Pierre » de Dominique Faget 🎈 🎈 

« Cueilleuse de thé » de Jeanne-Marie Sauvage-Avit🎈 🎈 🎈 

« Mohammad, ma mère moi » de Benoît Cohen🎈 🎈 🎈 

« Le cheptel » de Céline Denjean🎈 🎈 🎈 🎈 🎈 

« Ma grande » de Claire Castillon🎈 🎈 🎈 

Juillet 2018 : 10

« Dernier été pour Lisa«  de Valentin Musso

« W3 : le sourire des pendus«  de Nathalie Hug et Jérôme Camut : oh la la cette trilogie est absolument addictive et géniale.

« Ambitions assassines«  de Claire Bauchart

« Une femme entre nous«  de Sarah Pekkanen et Greer Hendricks

« Un petit carnet rouge » de Sofia Lundberg

« Le lambeau » de Philippe Lançon : coup de coeur absolu.

« La compagnie des livres » de Pascale Rault-Delmas : très beau roman.

« Le merle bleu » de Vesna Maric

« Avec des si et des peut-être » de Carène Ponte (dans ma liseuse)

« La lumière ne fait pas de bruit sauf en talons aiguilles » d’Audrey Lucido : commencé et abandonné en cours.

« Corps accords » d’Anne-Marie Gaignard

Août 2018 : 10

Ma top liste regroupe  ce mois-ci Olivia de Lamberterie pour son sublime hommage à son frère décédé, Anna McPartlin car son roman est juste magnifique et le sujet me touche particulièrement, Laure Manel pour son homard si délicat et enfin Cai Jun que j’ai adoré découvrir.

« Retour sur l’île » de Viveca Sten : j’ai tout lu de cette auteure et je continue.

« La petite librairie des gens heureux » de Veronica Henry : un superbe roman qui fait du bien.

« La rivière de l’oubli » de Cai Jun : un thriller époustouflant avec une écriture fine et sensible. Mais oui c’est possible ! 

« Une saison au bord de l’eau » de Jenny Colgan : très contente d’avoir lu ce feel-good

« La délicatesse du homard » de Laure Manel : coup de coeur pour ce magnifique roman 

« Sang famille » de Michel Bussi : une référence de livre en livre et quel plaisir de découvrir son premier opus.

« (En)quête d’amour » d’Emilie Gruyelle : je reste mitigée mais si c’est frais et distrayant

« Le miroir brisé de mon enfance » de Patrick Barbaras : abandon car je n’ai pas adhéré.

« Le bigorneau amoureux » d’Arnaud Lequertier : coup de coeur et très beau roman

« Avec toutes mes sympathies » d’Olivia de Lamberterie : coup de coeur absolu. Mon livre favori sur le mois d’août malgré le sujet difficile et loin de la légèreté. Mais quelle plume ! 

« Les derniers jours de Rabbit Hayes » d’Anna McPartlin : coup de coeur également pour ce superbe roman.

Septembre 2018 : 5

« La vérité sort de la bouche du cheval » de Meryem Alaoui : un avis mitigé sur ce roman pour ma part.

« Le prince à la petite tasse » d’Emilie de Turckheim : sympa mais un peu trop en surface à mon goût. 

« Le cas zéro » de Sarah Barukh : coup de coeur absolu. J’avais déjà succombé à la plume de Sarah Barukh dans son précédent roman « Elle voulait juste marcher tout droit ». Elle affirme son talent dans ce second roman. 

« Le poids du monde » de David Joy : Sombre, très sombre. Mais c’est la plume de David Joy et c’est bien écrit. 

« La coupure » de Fiona Barton : très belle découverte et du coup j’ai acheté « La veuve » sorti en format poche.

Octobre 2018 : 19
Un mois riche de nombreuses lectures

« La coupure » de Fiona Barton : jolie découverte que la plume de Fiona Barton. j’ai vraiment accroché avec ce livre.

« Heimaey » de Ian Manook : encore une découverte et autant dire que celui-là m’a beaucoup plu. 

« Khalil » de Yasmina Khadra : j’ai renoué avec la plume de Yasmina Khadra que je n’avais pas lu depuis… oh la la, plusieurs années. Un récit vif, réaliste au coeur du terrorisme et qui fait froid dans le dos.

« Tu t’appelais Maria Schneider » de Vanessa Schneider : un très bel hommage de l’auteure à sa cousine disparue. Elle révèle à la fois une France des années 70, une certaine façon de vivre et les démons qui ont hantée cette cousine détruite par un film. 

« Par accident » d’Harlan Coben : le maître du thriller a encore frappé. je ne suis peut-être pas objective mais sa façon d’écrire fonctionne à chaque fois sur la fan inconditionnelle que je suis. J’ai beaucoup aimé ce nouveau personnage créé par Harlan Coben. Myron Bolitar fait quant à lui une fugace apparition. 

« Le cupcake café sous la neige » de Jenny Colgan : besoin d’un peu de feel-good ? Le voilà ! J’aime la plume de Jenny Colgna pour cette espèce de cocon de bien-être dans lequel elle vous plonge, livre après livre. Et puis c’était tentant de retrouver la bande du Cupcake café. J’ai quand même été un peu déçue par la chute, un peu trop rapide et convenue à mon goût. 

« La vie est belle et drôle à la fois » de Clarisse Sabard : nouveau roman de cette auteure qui monte, qui monte… Une jolie histoire familiale. Mais ce n’est pas mon préféré. J’avais été davantage emportée et conquise par « Les lettres de Rose« . Ce roman reste tout de même un bon moment de lecture.

« Fallait pas l’inviter » d’Aloysius Chabossot : alors là, c’est l’humour qui vous attend. Un challenge un peu loufoque que relève notre héroïne qui n’aime franchement pas les diktats familiaux. Moment détente assuré avec cette lecture sans aucune prise de tête.

« L’embarras du choix » de Laure Manel : un roman addictif et tellement bien écrit. Coup de coeur ! 

« L’âge d’or » de Diane Mazloum : un roman au coeur de la guerre civile au Liban. IL m’a permis d’en connaître un peu plus sur ce pays. Belle écriture aussi !

« Tu tairas tous les secrets » d’Hervé Jourdain : super polar encore une fois

« Chère mamie » de Virginie Grimaldi : de l’humour, des rires et une envie de ne jamais finir ce recueil. Coup de coeur !

« Le douzième chapitre » de Jérôme Loubry : un thriller captivant que je recommande. 

« Toutes les histoires d’amour du monde » de Baptiste Beaulieu : de la sensibilité, une belle histoire, de belles histoires au coeur de la grande Histoire. De toute beauté !

« Ce qui se dit la nuit » d’Elsa Roch : un polar mais pour moi sans plus. 

« Tout ce qui nous répare » de Lori Nelson Spielman : du feel-good et une plume addictive tant elle déploie de la douceur. Adoré !

« Moi en double » de Navie et Audrey Nalley : difficile mise à nu. Honnêteté, sensibilité. Il m’a remuée et beaucoup émue. 

« Hygge and kisses » de Clara Christensen : feel-good sans aucun doute. Mais bon pas aussi bien que ceux de mes auteurs préférés. 

« Les prénoms épicènes » d’Amélie Nothomb : j’ignore encore si j’ai aimé. Troublant.

Novembre 2018 : 5

« Le mal par le mal » et « le calice jusqu’à la lie » soit les tomes 2 trilogie W3 entamée en début d’été (« Le sourire des pendus« ) :  je me suis régalée. Je les ai dévorés l’un après l’autre avec grand plaisir.

« Anatomie d’un scandale » le troisième roman de Sarah Vaughan :  à paraître le 9 janvier 2019.

« Une prière à la mer » de Khaled Hosseini : une lecture au profit du Haut Commissariat aux Nations Unies. Un ouvrage superbe que je vous invite à acheter. Pour chaque exemplaire vendu, 1€ est reversé à la Cimade et les droits d’auteur sont intégralement reversés au Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés. 

« 13 à table » au profit des Restos du Coeur. Recueil de nouvelles qui réunit chaque année des auteurs que j’aime beaucoup. 

Décembre 2018 : 8
Une panne de lecture en début de mois…

« Katiba » de Jean-Christophe Rufin : découverte de l’auteur et j’ai apprécié son écriture et surtout le sujet traité.

« L’homme de leur vie » de Françoise Bourdin : une écriture fluide et simple mais qui m’a permis de renouer avec la lecture. 

« Les réponses » d’Elizabeth Little –> abandon en cours de lecture.

« Chimères » de Laurent Loison : un thriller qui décoiffe mais qui valorise la lutte contre les violences faites au femme au coeur de son intrigue.

« Einstein, le sexe et moi » d’Olivier Liron : un coup de coeur pour ce récit que j’ai adoré tant la plume d’Olivier Liron est sincère et teintée d’humour.

« Quand les anges tombent » de Jacques-Olivier Bosco : j’avais adoré « Brutale » puis « Coupable », j’ai eu envie de lire un autre ouvrage plus ancien de l’auteur et je n’ai pas été déçue.

« Ilya Kalinine » de Jérôme Camut et Nathalie Hug : ah que j’ai aimé la trilogie W3. J’avais du mal à me dire que c’en était fini des personnages si bien travaillés. J’ai donc foncé vers ce petit livre qui retrace l’histoire  de « Kalinine » ce personnage si mystérieux et fascinant. 

« Charles Draper » de Xavier des Moulins : j’ai moyennement aimé mais un roman intéressant quand même.

« La promesse de l’océan » de Françoise Bourdin : la plume de cette auteure est sans conteste très agréable. Et je me suis régalée avec ce roman. 

Laisser un commentaire