La disparition de Stéphanie Mailer de Joël Dicker

Le résumé
30 juillet 1994. Orphea, petite station balnéaire tranquille des Hamptons dans l’État de New York, est bouleversée par un effroyable fait divers : le maire de la ville et sa famille sont assassinés chez eux, ainsi qu’une passante, témoin des meurtres. L’enquête, confiée à la police d’État, est menée par un duo de jeunes policiers, Jesse Rosenberg et Derek Scott. Ambitieux et tenaces, ils parviendront à confondre le meurtrier, solides preuves à l’appui, ce qui leur vaudra les louanges de leur hiérarchie et même une décoration.Mais vingt ans plus tard, au début de l’été 2014, une journaliste du nom de Stephanie Mailer affirme à Jesse qu’il s’est trompé de coupable à l’époque. Avant de disparaitre à son tour dans des conditions mystérieuses.Qu’est-il arrivé à Stephanie Mailer? Qu’a-t-elle découvert ? Et surtout: que s’est-il vraiment passé le soir du 30 juillet 1994 à Orphea ?

Mon avis 
Un page turner sans aucun doute. J’avais déjà beaucoup aimé « La vérité sur l’affaire Harry Québert » puis « Le livre des Baltimore »… là j’ai été plus que conquise. Certains décrient ce dernier thriller que Joël Dicker vient de publier. Je ne cautionne pas du tout ces critiques négatives et parfois un peu extrêmes à mon goût.Ce thriller a l’art et la manière de vous tenir en haleine jusqu’aux toutes dernières pages. Plus de 600 pages où le lecteur s’interroge : qui, parmi les nombreux personnages, est l’auteur(e) de ce quadruple meurtres commis dans les Hamptons, à Orphéa en 1994 ? Une galerie de personnages très étoffée où tout est mis en oeuvre pour que chacun tienne un rôle bien déterminé. Une écriture agréable. Un style qui alterne les époques. Les va et vient entre 1994 et 2014 sont nombreux mais je trouve que le lecteur ne s’y perd pas du tout. Intéressant d’observer comment et combien les personnages ont évolué. Secrets, non-dits, attrait du pouvoir politique, médias et influence, tout y est. La recette séduit et très franchement, j’ai adoré ce thriller. Je me suis questionnée longtemps et très honnêtement, je n’avais pas deviné quel ou quelle était l’auteur(e) de ce quadruple meurtre. Bref une prouesse à mon sens pour tenir son lecteur en haleine aussi longtemps. Bravo !

Une pensée sur “La disparition de Stéphanie Mailer de Joël Dicker”

  1. Je suis de votre avis !! Je le lis en ce moment !!et je suis conquise. Hélas je ne lis pas aussi vite que vous, ma liste d’envies s allonge mais la journée ne dure que 24h !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *