Coupable de Jacques Olivier Bosco

Coupable Jacques Olivier Bosco

Le résumé

On a tous quelque chose à se reprocher.
Internée à l’adolescence parce qu’elle souffrait de troubles psychologiques, Lise s’est liée à des filles avec qui elle a tout partagé, des  » monstres  » comme elle. Et elle a rencontré son double.
Des années plus tard, Lise est lieutenante à la brigade criminelle de Paris. Quand elle est amenée à enquêter sur la mort de l’un de ses proches, le passé trouble de sa famille réapparaît. Et les secrets de son enfance refont surface.
Que s’est-il réellement passé lorsqu’elle avait treize ans, dans cette ferme aux murs recouverts de sang ?
Et pourquoi est-elle revenue, celle qu’elle appelait sa  » jumelle « , son double maléfique ?

Mon avis

J’ai été saisie par « Brutale » et j’ai adoré replonger dans l’univers de Lise Lartéguy. Ce personnage hors norme créé par Jacques-Olivier Bosco est fascinant. C’est une femme pétrie de douleur et de souffrance qui tente de rester du côté du bien quand son être le plus profond l’entraîne dans la noirceur.

Dans ce tome 2, l’écrivain permet au lecteur d’en savoir un peu plus sur l’enfance de Lise et sur ce qui l’a façonnée en quelque sorte. Et elle a enduré bien des souffrances entre l’amour maternel inexistant à son égard et son internement en milieu psychiatrique avec des ados toutes plus malmenées les unes que les autres.

Lise est bien plus que borderline, elle est asociale, ultra-violente mais elle est passionnante et attachante. Jacques-Olivier Bosco ne recule devant rien pour amplifier encore et toujours les souffrances et les épreuves auxquelles il confronte son personnage. 

J’adore ce personnage si hors norme qui, en sa qualité de flique, lutte contre le mal et la violence. Pourtant elle est elle-même possédée par ses propres démons. Il la conduisent toujours plus loin dans la violence et  la mettent véritablement en danger. Lise est en permanence sur un fil ténu, elle oscille entre le Bien et le Mal qui la ronge bien malgré elle. Elle est prisonnière de ce moi intérieur qui la dévore. Mais elle a aussi des moments de profonde lucidité où l’on voit bien qu’elle ferait tout, absolument tout pour protéger les êtres qu’elle aime. Mais dans ce tome 2, on constate aussi qu’elle hésite parfois à laisser dominer la Bête qui vit en elle. 

La tension est omniprésente dans ce second tome et alors quel plaisir de lectrice. J’adore. Vite Jacques Olivier Bosco, un tome 3 avec ce personnage !

« Brutale » Le précédent polar avec Lise Lartéguy

Laisser un commentaire