Par accident d’Harlan Coben

Le résumé

L’officier Napoleon Dumas n’obéit qu’à une seule loi, la sienne. Quand on retrouve sur la scène de meurtre d’un policier les empreintes de Maura, son amour de lycée disparue il y a quinze ans, c’est selon ses règles que Nap est décidé à enquêter. Les coïncidences semblent bien trop nombreuses dans cette affaire : peu avant la disparition de Maura, Leo, le frère jumeau de Nap, et sa petite amie Diana avaient été retrouvés morts sur la voie ferrée. Un double suicide auquel Nap n’a jamais cru. Or Rex, l’officier qui vient de mourir, était aussi un de leurs camarades de lycée. Que s’est-il passé à l’époque ? Quel lien unissait ces quatre adolescents ? Nap n’a jamais perdu l’espoir de retrouver Maura et de découvrir la vérité sur la mort de son frère. Mais est-il prêt à tout entendre ?

Mon avis

Harlan Coben reste un maître incontesté du thriller et il le prouve encore avec ce livre.
Ici point de Myron Bolitar ou juste une fugace apparition en bord de terrain de basket. Point de Win non plus. Mais un nouveau personnage, l’officier Napoleon Dumas, surnommé Nap. Un homme qui rend justice aussi à sa manière mais qui n’a jamais accepté le décès de son jumeau. Un décès entouré d’un halo de mystère. Et que dire de ces morts 15 ans plus tard ? Ils étaient quand même tous au lycée en même temps que lui étaient surtout amis avec son frère. Il n’a jamais non plus compris ou accepté la disparition de Maura sa petite amie de l’époque.
Le voilà donc qui replonge dans le passé pour mieux éclairer et démêler le présent. 

Un thriller rondement mené, efficace et percutant.  Comme d’habitude, j’ai commencé et j’ai lu jusqu’à la fin. 

Laisser un commentaire