Le cas zéro de Sarah Barukh

http://jadorelalecture.com/2018/09/15/le-prince-a-la-petite-tasse-demilie-de-turckheim/

Le résumé

Tout commence par un cas. Incompréhensible et inquiétant. Une série de symptômes incohérents et d’une gravité extrême. Laurent Valensi, médecin à l’hôpital Saint-Louis, ne sait comment soigner son patient, un certain Ali Benyoussef.
Déchiré entre sa famille qui veut le protéger d’une éventuelle contamination et un chef de service sans scrupule, il se lance dans une course contre la montre. En dépit de ses doutes, et face aux menaces qui pèsent chaque jour un peu plus sur lui, il va se battre pour sauver cet homme et faire éclater la vérité : si ce patient était le cas zéro de la  terrible épidémie qui fait rage aux Etats-Unis et que l’on appelle « le cancer homosexuel » ?
Un thriller angoissant où Sarah Barukh, l’auteur de Elle voulait juste marcher tout droit, nous tient en haleine de la première à la dernière page.

Mon avis

Décidément cette auteure sait séduire ses lecteurs en à peine deux livres.
Dans un style tout à fait différent de son précédent roman « 
Elle voulait juste marcher tout droit« , Sarah Barukh s’attaque ici au thriller médical. Et c’est très réussi. 

Elle vous plonge dans les années 80 à l’apparition du sida et met en exergue les dysfonctionnements d’un pays quand guette une épidémie ravageuse. Elle y aborde la peur, les réactions de protection et d’égoïsme par méconnaissance, la méfiance, les pressions politiques, l’argent, le pouvoir des laboratoires et la mauvaise foi, voire même la malhonnêteté de certains que rien n’arrête, même pas la douleur et la souffrance.  Les pressions y sont bien décrites, les menaces mêmes, quand un médecin à l’éthique irréprochable se retrouve au coeur de la tourmente. Que doit-il faire ? Se taire ? Céder aux menaces, y compris sur sa vie et celle de ses proches, résister (mais à quel prix) et agir au nom de son serment de médecin ?

Bref ce thriller est juste génial, haletant, passionnant. La galerie des personnages est elle aussi édifiante avec le poids que la religion peut avoir sur certains comportements. Cette fratrie, qui a grandi tant bien que mal et où chacun a mené son chemin jusqu’à l’âge adulte, est attachante . Comment votre passé et votre éducation modèlent en quelque sorte votre vie adulte. Comment panse-t-on ses plaies les plus profondes ? Doit-on pardonner ? Etre plus tolérant ? Aider l’autre tout simplement ?

Bien des questions qui affleurent à l’esprit à la lecture de ces pages que j’ai tournées de plus en plus vite. Je recommande évidemment. 

Laisser un commentaire