L’atelier des souvenirs d’Anne Idoux-Thivet

Le résumé
Lorsqu’elle hérite de la maison de sa grand-mère dans la Meuse, Alice décide de quitter sa vie de thésarde parisienne qui ne mène nulle part et de s’installer à la campagne. Elle se lance alors dans l’animation d’ateliers d’écriture dans deux maisons de retraite. Suzanne, Germaine, Jeanne, Élisabeth, Georges, Lucien… les anciens dont elle croise la route sont tous plus attachants les uns que les autres. Au fil des séances d’écriture, les retraités dévoilent des bribes de leur passé et s’attachent à la jeune femme, dont ils devinent la solitude. Bien décidés à lui redonner le sourire, la joyeuse bande de seniors se donne pour mission de l’aider à trouver l’amour !

Mon avis
Une lecture bienfaisante, feel-good qui se savoure. Un mot me vient vite à l’esprit pour qualifier ce roman : bienveillance ! Il est un roman doux, chaleureux, emphatique où les générations cohabitent sans aucun heurt. On est un peu dans le meilleur des mondes, chacun, chacune affronte ses petits tracas, surtout la jeune génération avec Alice, Chloé et Julien ou encore Antoine. Des « petits vieux », le terme est affectueux n’ont plus de temps à perdre pour voir le bonheur se répandre autour d’eux et quoi de plus tentant que d’y mettre leur grain de sel !  Des caractères bien trempés pour certains, de la douceur, de la réserve pour d’autres. Mais en bref, ils sont tous attachants. L’humour est bien émaillé au fil des pages et j’ai souvent souri des facéties ou audaces de ce club des 10 de maisons de retraite.
J’ai aimé cette lecture tendre, douce et bienveillante. Je recommande car c’est une pure tranche de bonheur à déguster avec lenteur pour mieux savourer ses effets.

 

Laisser un commentaire