Un fille comme elle de Marc Lévy

Marc Lévy

Le résumé

À New York, sur la 5e Avenue, s’élève un petit immeuble pas tout à fait comme les autres… Ses habitants sont très attachés à leur liftier, Deepak, chargé de faire fonctionner l’ascenseur mécanique, une véritable antiquité. Mais la vie de la joyeuse communauté se trouve chamboulée lorsque son collègue de nuit tombe dans l’escalier. Quand Sanji, le mystérieux neveu de Deepak, débarque en sauveur et endosse le costume de liftier, personne ne peut imaginer qu’il est à la tête d’une immense fortune à Bombay… Et encore moins Chloé, l’habitante du dernier étage.
Entrez au N°12, Cinquième Avenue, traversez le hall, montez à bord de son antique ascenseur et demandez au liftier de vous embarquer… dans la plus délicieuse des comédies new-yorkaises !

Mon avis

Oh que j’ai aimé cette histoire. C’est simple mais on part à la découverte de deux cultures : l’Inde et ses castes, sa perception par les New-Yorkais et les Etats-Unis justement. A travers des habitants de cet immeuble, on découvre différentes catégories socio-professionnelles, différents caractères et la tolérance et l’acceptation ou pas de la différence culturelle, sociale…

Une galerie de personnages intéressante, fournie, de différents âges. Marc Lévy a l’art de nous emporter dans ses histoires.

Dans ce roman, je trouve que l’on revient à plus de réalisme et à un tableau de la société en quelque sorte. Il dépeint très bien la vie de cet immeuble où chacun occupe sa place et tient un rôle bien défini.

Mais que se passe-t-il quand un grain de sable enraye cette mécanique si bien huilée ? Tout part d’un ascenseur qui fonctionne à l’ancienne avec un liftier de jour et un liftier de nuit. Mais bien plus qu’un simple liftier, Deepak, est au coeur de toutes les relations humaines de cet immeuble. Il connaît tout le monde, les habitudes de chacun… Quand son collègue de nuit devient indisponible, il a à coeur de rendre service car l’on comprend bien vite que liftier est pour lui bien plus qu’un métier, c’est presque un sacerdoce. 

Enfin, forcément, Marc Lévy ajoute la touche de romance.

Dès franchement, j’ai lu ce roman récemment paru avec beaucoup de plaisir. Je vous le recommande mais si je sais pertinemment que certains n’aiment pas cet auteur. Et bien moi je suis une fidèle et je le reste. 

Autre chronique au sujet de Marc Lévy

« La dernière des Stanfield » paru en mai 2017

J’ai lu tout ce qu’a écrit cet auteur mais à l’époque, je ne partageais pas encore sur mon blog.

Laisser un commentaire