Avec des si et des peut-être de Carène Ponte

Le résumé

Aimeriez-vous savoir quelle serait votre vie si vous aviez fait d’autres choix ?
Prof de français au lycée de Savannah (-sur-Seine), Maxine vit en colocation avec Claudia (et ses crèmes au jus d’herbe fermenté), elle aime Flaubert (ses élèves, Stromae), courir avec ses deux meilleures amies (trois cents mètres) et aller chez le dentiste (sa sœur).
Maxine croit aux signes et aux messages de l’Univers. Pourtant elle ne peut s’empêcher de se demander : « Et si j’étais allée ici plutôt que là, si j’avais fait ceci au lieu de cela, ma vie serait-elle chamboulée ? »
En bonne prof de français, Maxine aime le conditionnel… Mais à trop réfléchir Avec des si et des peut-être, ne risque-t-on pas d’oublier de vivre au présent ?
Et si la vie décidait de lui réserver un drôle de tour ?

Mon avis

Je retrouve avec plaisir la plume de Carène Ponte. Dans ce présent roman, elle fait quelques allusions à ses précédents écrits mais ce qui m’a surtout plu, c’est cette écriture fraîche, tonique. L’humour est omniprésent et c’est très agréable.
Un roman encore une fois pétillant et vraiment très agréable à découvrir. Une lecture parfaite pour votre été.
Maxine est un personnage très attachant. Elle se retrouve téléportée dans une vie où la mémoire ne lui revient pas. Une vie dans laquelle, elle exerce avec succès le métier d’animatrice radio, elle est également mariée. Maxine mène une existence en fait très chronométrée et prédéfinie. Peu de place à l’improvisation et à la famille ou aux amis. Mais dans cette-vie-là aussi, elle retrouve Moune, sa grand-mère adorée. 

Elle est transportée bien loin de sa vie de prof, de ses meilleures amies… Tout repose sur les si et les peut-être, vous l’aurez compris. Vaut-il mieux vivre au jour le jour, profiter à fond des instants présents ou en permanence tenter de se rassurer en planifiant son existence au millimètre. 

Un roman vraiment plein d’humour mais qui questionne aussi beaucoup.

Mes autres chroniques sur ses livres

« Tu as promis que tu vivrais pour moi« 

« Un merci de trop« 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image