Hâte-toi de vivre de Laure Rollier

Laure Rollier

Le résumé

7 h 52. Collision. Accident de voiture.
À son réveil à l’hôpital, Léo, jeune professeure de philosophie âgée de trente ans, se retrouve nez à nez avec Mamie Lina, qui n’est autre que sa grand-mère décédée. Personnage haut en couleurs à l’humour cinglant qui donne son avis sur tout – sans qu’on le lui ait demandé –, celle-ci s’immisce dans la vie quotidienne hésitante de Léo et de ses amis Louise et Juju, à un moment décisif de leur vie. Par ses interventions intempestives, cette grand-mère pas comme les autres chamboule tout sur son passage. Mais en confrontant Léo à ses peurs et à ces secrets qui hantent toute famille, elle fait à sa petite-fille le plus beau cadeau : le courage de saisir la vie à pleine main – et de donner une chance au bonheur.

Mon avis

J’ai aimé la plume de Laure Rollier et l’humour qui inonde presque toutes les pages. Ce roman apporte au lecteur une bonne tranche de bonheur humeur, de sourires ou carrément de rires. L’histoire est simple. Le style est rythmé, le ton enjoué et les blagues sympathiques.
On s’attache aux personnages de Laure Rollier en très peu de temps. Bref même si le sujet est en partie dramatique, la manière d’écrire et de conduire l’histoire est elle guidée par la joie, la bonne humeur et en fin de compte l’optimisme. 

Optimisme à toute épreuve

Ce roman est bien ancré dans notre époque et dans nos quotidiens. Sous des dehors que l’on pourrait qualifier de légèreté, bien des sujets plus profonds sont évoqués, tels que les secrets de famille, l’amitié, les relations parents-enfants adultes…

La colocation déjantée entre Léona, dite Léo, et Louise est juste désopilante. Et que dire de la petite Tess avec ses réparties bien senties. 

Franchement, même si les sujets évoqués sont graves, l’humour et le ton parviennent à dédramatiser et finalement à rester dans l’optimisme. Finalement, Laure Rollier martèle dans tout son roman que l’on doit absolument profiter de chaque instant et ne rien laisser passer.
Bref : vivre ! 

J’ai donc aimé la fraîcheur de ce roman. Un feel-good très agréable à découvrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image