La rivière de l’oubli de Cai Jun

Cai Jun

En librairie dès le 13 septembre 

L’auteur 

Né à Shanghai en 1978, Cai Jun commence à écrire à l’âge de 22 ans. Ses romans rencontrent immédiatement le succès. Aujourd’hui, connu pour son imagination inépuisable et son incroyable sens du suspense, il fait partie des auteurs les plus vendus en Chine.
Surnommé « le Stephen King chinois », il a publié une trentaine de thrillers et recueils de nouvelles, et vendu plus de 13 millions de livres. Largement adapté au cinéma et à la télévision, son rayonnement international ne cesse de croître. « La rivière de l’oubli » est son premier thriller publié en langue française. 

Le résumé

Chine du Nord, juin 1995. Shen Ming, jeune er brillant professeur, est suspecté d’avoir assassiné une lycéenne.
Quelques jours après, il est poignardé près de l’école, dans une usine désaffectée.
Neuf ans plus tard, le mystère s’épaissit. Les présumés meurtriers du professeur sont envoyés, eux aussi, au royaume des morts.
La rumeur se répand alors : et si Shen Ming avait traversé la rivière de l’Oubli pour se réincarner et se venger ?

Mon avis

J’ai vraiment beaucoup aimé ce thriller. Merci aux Editions XO pour cet envoi. Ouah quelle découverte !
J’ai plongé avec délice dans ce livre. Cai Jun écrit un thriller certes mais j’ai apprécié par-dessus tout son écriture que je qualifierai de poétique. Un thriller empreint d’une imagination débordante, de sensibilité où l’histoire se dévoile au gré des personnages qui chacun leur tour raconte leur vécu et cette relation avec Shen Ming. Lui aussi prend évidemment la parole dans certains chapitres.
L’auteur vous tient en haleine durant 481 pages et avec talent ! L’intrigue dévoile progressivement tous ses contours et le lecteur va de surprise en surprise. Il pensait avoir deviné ? Et bien non, il repart dans sa quête. 

Les personnages sont travaillés, l’intrigue est vraiment bien ciselée. Et je ne m’attendais pas à une telle écriture dans un thriller. Il y a des meurtres mais pour autant, rien de sanglant. Des descriptions oui, mais toujours une écriture fine, sensible et si agréable à lire ! 

Alors je vous invite vraiment à découvrir cet auteur. Nul doute que je lirai avec plaisir d’autres ouvrages de lui s’ils sont traduits après la sortie de celui-ci. 

Laisser un commentaire