Demain n’attend pas de Céline Rouillé

Le résumé

Cela fait cinq ans que Sarah a tout quitté pour réaliser son rêve : ouvrir une maison d’hôtes sur la côte normande. Depuis, elle savoure chaque instant de sa vie. Alors, quand une menace risque de tout remettre en question, elle remonte ses manches pour protéger son havre de paix. A quelques kilomètres de là, un autre destin se joue. Celui de Pierre, employé dans une luxueuse résidence médicale. Accusé d’un forfait qu’il n’a pas commis, sa vie est sur le point de basculer. Armés d’une farouche volonté, Sarah et Pierre dont les chemins vont se croiser, partent à la reconquête de leurs existences. Bousculés par des rencontres inattendues et des secrets, ils vont découvrir que derrière les problèmes, des bonheurs peuvent naître alors qu’on ne les attend pas…

Mon avis

J’ai retrouvé les personnages de Céline Rouillé avec plaisir. Pourtant, j’ai moins accroché avec ce second opus, la suite de « Demain il fera beau ». La narration est sympathique, l’histoire agréable. L’intrigue alterne l’histoire des uns et des autres. Mais j’ai quand même eu un peu de mal à « raccrocher » les wagons pour lier ces différents « morceaux » de l’histoire. Le cheminement se dévoile progressivement mais personnellement, j’ai trouvé que c’était un peu trop facile. 

Cette histoire réunit le destin de nombreux personnages , certains attachants, d’autres sont bien moins sympathiques. Les coups bas, les secrets, les coïncidences, les aléas de la vie jaillissent sur le chemin de Pierre et Sarah. Ces deux-là ne se connaissent pas mais leurs destins vont se rejoindre et ils seront confrontés à la fatalité et à la vengeance.

Le personnage de Pierre est celui qui m’a le plus attirée. Somme toute, même si l’histoire de départ pourrait être réaliste, là on s’écarte vite de la vraie vie et c’est peut-être cela qui m’a moins plu que dans le premier roman. 

Ce  livre reste tout de même une lecture simple et agréable  pour les vacances estivales. 

Mon avis sur « Demain, il fera beau« 

Laisser un commentaire