Bilan livresque mars 2020

12 livres lus ce mois-ci. Malgré une petite panne ressentie en début de confinement, le bilan reste très honorable. Des coups de coeur que vous découvrez ci-après. 

jadorelalecture_bilan-mars2020-3

J’ai pris du retard dans la rédaction des chroniques au sujet de mes lectures. Mais patience, elles vont arriver. Certaines sont quand même déjà publiées et donc consultables en lien dans les titres du livre ci-dessous. En tout cas, de bonnes idées de lecture à piocher pour vous et dans plusieurs genres.

La passeuse d’histoires de Sejal Badani

Une lecture pour les éditions Charleston, je l’ai vraiment beaucoup aimée. Je vous en reparlerai au moment de sa parution en librairie.

Peurs bleues de Mathou
Un bel ouvrage dans lequel Mathou aborde ses peurs qui sont finalement universelles. Sous le ton de l’humour, elle dévoile ce qui peut paralyser chacune d’entre nous. 

Sur les balcons du ciel de Sophie Henrionnet
Le roman de deux solitudes qui se rencontrent. Un adolescent et une jeune femme que rien ne réunit sinon leur mal-être profond. Magnifique ! 

Coupable de Laurent Loison
Un polar écrit de main de maître avec une intrigue extrêmement bien construite. Magistral ! Coup de coeur !

Courage, rions de Sophie de Villenoisy
Une vraie bulle de bonheur. Un roman condensé d’humour et d’émotions. Sur le ton de l’humour et avec Jean, son personnage grincheux, Sophie de Villenoisy dresse le portrait d’un passage de la cinquantaine compliqué. Coup de coeur 

Et les vivants autour de Barbara Abel
Un thriller psychologique qui met à mal une famille aux apparences bien réglées. Il suffit d’une nouvelle concernant Jeanne, plongée depuis quatre ans dans le coma pour toute la machine s’enraye. 

Les lendemains de Mélissa Da Costa
Un magnifique roman sur la reconstruction d’une jeune femme confrontée à un double deuil. Ou quand la nature permet de réapprendre à vivre autrement. Coup de coeur !

Puzzle de Brest de Yann Le Rest et Pascale Tamalet
Un polar breton à l’intrigue intéressante. Le début s’annonçait prometteur. Mais j’ai lu ce polar sans grand engouement.

Fermer les yeux d’Antoine Renand
Alors là je dis coup de coeur ! L’auteur revient avec un second polar. On quitte la ville pour aller en pleine campagne. L’intrigue est bien ficelée, tout est très imagé et les personnages vraiment bien construits. 

Nid de guêpes de Rachel Abbott
Un thriller psychologique rondement mené. Des personnages vraiment bien construits avec leur dose de surprises qui se révèlent au fil des pages. Une héroïne bien plus complexe qu’il n’y paraît. Une histoire vraiment bien menée. Le suspense est à son comble mais les questionnements animent le lecteur. 

Un loup quelque part d’Amélie Cordonnier
Un roman coup de poing. Violent. Mais uniquement par ce que l’auteure autorise à sa narratrice. Elle lui permet de dire, d’expliquer, d’exprimer qu’elle ne parvient pas à aimer son bébé. Il est trop noir. Mais cette naissance révèle aussi, et surtout, des failles et une histoire à reconstruire pour apprendre à aimer peut-être enfin son fils. Quand l’amour maternel n’est pas instantané…

Tout le bleu du ciel de Mélissa Da Costa
Ce roman m’a bouleversée. J’avais les larmes aux yeux, la gorge nouée en le refermant. Quelle pépite ! Énorme coup de coeur ! 

Laisser un commentaire