La symphonie du hasard livre 3 de Douglas Kennedy

Douglas Kennedy

Le résumé

Après la découverte d’Alice et de sa famille dans le Livre 1 et l’escapade irlandaise du Livre 2, Douglas Kennedy nous ramène aux États-Unis dans le Livre 3, entre New York et Boston, sur les traces d’une Alice dévastée, en quête désespérée d’une forme de sérénité. 

Sous le choc du drame advenu à Dublin, Alice est rentrée aux États-Unis. En rupture avec sa mère, elle quitte la maison familiale et trouve refuge dans le minuscule appartement de son ami Duncan à New York. L’heure est à la résignation : elle accepte un poste d’enseignante dans une petite université progressiste du Vermont et multiplie les allers-retours à New York. Retrouver le goût des autres, simplement de la vie, c’est tout ce qu’elle cherche.
Mais comment trouver la paix dans une période ou tout n’est que changement ? Il lui faudra un dernier choc, esthétique, naturel, fondamental, pour réaliser que la vie est une succession d’incertitudes, une symphonie du hasard qui vaut le risque d’y prendre part.

Continuer la lecture de « La symphonie du hasard livre 3 de Douglas Kennedy »

Le salon du polar de l’Entre-Deux Mers : seconde édition

Encore un plateau d’auteurs de polars, thrillers… impressionnant. Ils étaient réunis pour notre plus grand bonheur de lecteurs à Fargues-Saint-Hilaire (33) pour la seconde année.

J’y ai évidemment fait un petit tour et je suis ravie des rencontres ou retrouvailles dont j’ai pu profiter.
Le soleil n’était pas eu rendez-vous mais la chaleur bien présente dans les échanges avec les auteurs.

 

Il y avait évidemment les incontournables Franck Thilliez et Bernard Minier devant lesquels les files de fans ne se sont quasiment jamais estompées. Mais ce fut aussi l’occasion de découvrir Nicolas Feuz, Serge Tachon, de croiser Danielle Thiéry dont j’ai lu tous les polars avec délectation, d’apercevoir Laurent Loison et son excellent « Cyanure« . Ingrid Desjours a connu elle aussi un franc succès. Et cette année, Sandrine Roy avec ses deux superbes polars « Lynwood Miller » était là en dédicace. Et bien d’autres auteurs évidemment. 

Continuer la lecture de « Le salon du polar de l’Entre-Deux Mers : seconde édition »

Réception du samedi…

Samedi, ma boîte aux lettres contenait ces deux ouvrages offerts par les éditions Intervalles.

Des auteurs que je vais me faire un plaisir de découvrir avec  : 

« L’amour propre » d’Olivier Auroy : d’après l’éditeur, c’est un thriller osé, palpitant et implacable dans l’univers clos et énigmatique des salons de massage. C’est aussi une réflexion sans concession sur le rouage cruel et douloureux que peut constituer le désir des hommes et un plaidoyer radical pour le respect de celui des femmes.

« Le merle bleu » de Vesna Maric : d’après l’éditeur, contrairement à de nombreux témoignages de réfugiés, « Le merle bleu » n’est jamais sombre. C’est le récit rafraîchissant d’une adolescente qui respire la joie de vivre et dont l’humeur jure furieusement avec l’étiquette que son pays d’accueil tente de lui mettre sur le dos. Ecrit avec un sens de la comédie brillant et un mordant sans pareil, « Le merle bleu » est surtout un pied de nez aux stéréotypes qui parfois nous tiennent lieu de bonne conscience.

La meilleure façon de marcher est celle du flamant rose de Diane Ducret

Diane Ducret

Le résumé

La loi de Murphy n’est rien comparée à la loi d’Enaid : tout ce qui est susceptible de mal tourner tournera plus mal encore qu’on aurait humainement pu le prévoir.
Après avoir été quittée à Gdansk par téléphone, Enaid se rend à l’évidence : les fées qui se sont penchées sur son berceau ont dû s’ emmêler les pinceaux. Comment expliquer, sinon, la sensation qu’elle a depuis l’enfance qu’il lui a toujours manqué quelqu’un ? Il y a de quoi se poser des questions quand les parents adoptifs sont en fait les grands-parents, que la mère est danseuse de nuit, que le père change de religion comme de famille, que les bunkers de l’ETA servent d’école buissonnière. Et que l’accident d’un instant devient la fracture de toute une vie…
On peut se laisser choir ou faire le saut de l’ange. Être boiteux ou devenir un flamant rose. Sur ses jambes fragiles, tenir en équilibre avec grâce par le pouvoir de l’esprit, un humour décapant et le courage de rester soi.

Continuer la lecture de « La meilleure façon de marcher est celle du flamant rose de Diane Ducret »

La nouvelle vie de Kate Reddy

 

Le résumé

Kate Reddy compte les quelques semaines qui la séparent de la cinquantaine avec effroi. Si on ajoute à cette angoisse les hormones qui s’agitent, des enfants devenus ados qui ont besoin d’elle mais qui ne lui adressent pas la parole, des parents qui vieillissent et redeviennent eux-mêmes des enfants, un mari qui se cherche et a décidé de s’offrir un break pour se consacrer à l’art de la pleine conscience… Kate se trouve prise dans un sandwich qu’elle ne peut même pas avaler à cause des calories ! Et c’est sans compter son retour dans le monde du travail, où la cinquantaine est un tabou…
Juste au moment où elle commence à se débrouiller dans son nouveau boulot, son ancien amant, Jack, réapparaît… Les choses se compliquent, et c’est peu dire.

Continuer la lecture de « La nouvelle vie de Kate Reddy »

La jeune fille et la nuit de Guillaume Musso

Le résumé

Un campus prestigieux figé sous la neige . Trois amis liés par un secret tragique. Une jeune fille emportée par la nuit.
Côte d’Azur – Hiver 1992
Une nuit glaciale, alors que le campus de son lycée est paralysé  par une tempête de neige, Vinca Rockwell, 19 ans, l’une des  plus  brillantes élèves de classes prépas, s’enfuit avec son professeur  de philo avec qui elle entretenait une relation secrète. Pour la jeune fille, « l’amour est tout ou il n’est rien ». Personne ne la reverra jamais.

Côte d’Azur – Printemps 2017
Autrefois inséparables, Fanny, Thomas et Maxime – les meilleurs  amis de Vinca – ne se sont plus parlé depuis la fin de leurs études.  Ils se retrouvent lors d’une réunion d’anciens élèves. Vingt-cinq  ans plus tôt, dans des circonstances terribles, ils ont tous les trois  commis un meurtre et emmuré le cadavre dans le gymnase du
lycée. Celui que l’on doit entièrement détruire aujourd’hui pour  construire un autre bâtiment.

Continuer la lecture de « La jeune fille et la nuit de Guillaume Musso »

Mon cadeau d’anniversaire

Je suis aux anges. Pour mon anniversaire hier, j’ai eu tous les livres qui sont parus récemment et que je voulais lire.
Autant dire que je suis gâtée !!!

En voici la liste plus précise : 

🔹 »La délicatesse du homard » de Laure Manel

🔹 »Hâte-toi de vivre » de Laure Rollier

🔹 »Coupable » de Jacques-Olivier Bosco

🔹 »La saison des feux » de Céleste NG

🔹 »La vie secrète d’Elena Faber » de Jillian Cantor

🔹 »Le suspendu de Conakry » de Jean-Christophe Rufin

🔹 »Juste un peu de temps » de Caroline Boudet

🔹 »Est-ce ainsi que les hommes jugent ? » de Mathieu Ménégaux

🔹 »La passeuse » de Mickael Prazan

🔹 »La petite fille sur la banquise » d’Adélaïde Bon

Second concours pour mes 2 000 abonnés sur IG

+ de 2 000 abonnés sur IG. Je le fête avec vous.

Je vous propose un second concours avec le soutien des éditions Charleston

A GAGNER : Deux exemplaires de « La vallée des oranges » de Béatrice Courtot, Prix du Livre Romantique 2018.

POUR PARTICIPER :
🔹Répondre à cette question –> Quand ai-je créé mon blog ?
🔹Etre abonné à mon compte IG
🔹Etre abonné au compte @lilycharleston.

Seules les réponses sur IG seront prises en compte même si le jeu est relayé sur mon blog et sur ma page FB.

Ouverture du concours : vendredi 11 mai.
Clôture : vendredi 18  mai 18h.
Annonce des gagnant(e)s : samedi 19 mai.

Fugitive parce que reine de Violaine Huisman

Le résumé

Continuer la lecture de « Fugitive parce que reine de Violaine Huisman »

Les gagnants du concours avec Calmann Lévy…

 Ce concours était organisé sur Instagram uniquement et en partenariat avec Editions Calmann-Lévy pour remporter « Un arbre, un jour » de Karine Lambert.

Les trois gagnants sont… TADAM :
 delphineregardeleciel
 labibliodemegane
 darknessriverblue

La réponse était donc : 31 mars 2018.
Rappel : pour que votre réponse soit prise en compte, il fallait aussi être abonné(e) au compte IG de Calmann Lévy.