Par accident d’Harlan Coben

Le résumé

L’officier Napoleon Dumas n’obéit qu’à une seule loi, la sienne. Quand on retrouve sur la scène de meurtre d’un policier les empreintes de Maura, son amour de lycée disparue il y a quinze ans, c’est selon ses règles que Nap est décidé à enquêter. Les coïncidences semblent bien trop nombreuses dans cette affaire : peu avant la disparition de Maura, Leo, le frère jumeau de Nap, et sa petite amie Diana avaient été retrouvés morts sur la voie ferrée. Un double suicide auquel Nap n’a jamais cru. Or Rex, l’officier qui vient de mourir, était aussi un de leurs camarades de lycée. Que s’est-il passé à l’époque ? Quel lien unissait ces quatre adolescents ? Nap n’a jamais perdu l’espoir de retrouver Maura et de découvrir la vérité sur la mort de son frère. Mais est-il prêt à tout entendre ?

Continuer la lecture de « Par accident d’Harlan Coben »

Khalil de Yasmina Khadra

Le résumé

Vendredi 13 novembre 2015. L’air est encore doux pour un soir d’automne. Tandis que les Bleus électrisent le Stade de France, aux terrasses des brasseries parisiennes on trinque aux retrouvailles et aux rencontres heureuses. Une ceinture d’explosifs autour de la taille, Khalil attend de passer à l’acte. Il fait partie du commando qui s’apprête à ensanglanter la capitale.
Qui est Khalil ? Comment en est-il arrivé là ?
Dans ce nouveau roman, Yasmina Khadra nous livre une approche inédite du terrorisme, d’un réalisme et d’une justesse époustouflants, une plongée vertigineuse dans l’esprit d’un kamikaze qu’il suit à la trace, jusque dans ses derniers retranchements, pour nous éveiller à notre époque suspendue entre la fragile lucidité de la conscience et l’insoutenable brutalité de la folie.

Continuer la lecture de « Khalil de Yasmina Khadra »

Tu t’appelais Maria Schneider de Vanessa Schneider

Le résumé

« Tu étais libre et sauvage. D’une beauté à couper le souffle. Tu n’étais plus une enfant, pas encore une adulte quand tu enflammas la pellicule du Dernier Tango à Paris, un huis clos de sexe et de violence avec Marlon Brando.
Tu étais ma cousine. J’étais une petite fille et tu étais célèbre. Tu avais eu plusieurs vies déjà et de premières fêlures. Tu avais quitté ta mère à quinze ans pour venir vivre chez mes parents. Ce Tango marquait le début d’une grande carrière, voulais-tu croire. Il fut le linceul de tes rêves. Tu n’étais préparée à rien, ni à la gloire, ni au scandale. Tu as continué à tourner, mais la douleur s’est installée.
Cette histoire, nous nous étions dit que nous l’écririons ensemble. Tu es partie et je m’y suis attelée seule, avec mes souvenirs, mes songes et les traces que tu as laissées derrière toi. Ce livre parle beaucoup de toi et un peu de moi. De cinéma, de politique, des années soixante-dix, de notre famille de fous, de drogue et de suicide, de fêtes et de rires éclatants aussi. Il nous embarque à Londres, à Paris, en Californie, à New York et au Brésil. On y croise les nôtres et ceux qui ont compté, Alain Delon, Brigitte Bardot, Patti Smith, Marlon Brandon, Nan Goldin…
Ce livre est pour toi, Maria. Je ne sais pas si c’est le récit que tu aurais souhaité, mais c’est le roman que j’ai voulu écrire ».

Continuer la lecture de « Tu t’appelais Maria Schneider de Vanessa Schneider »

La coupure de Fiona Barton

Le résumé

Quand quelques lignes en bas de la colonne des brèves révèlent la découverte d’un squelette de bébé sur un chantier de la banlieue de Londres, la plupart des lecteurs n’y prêtent guère attention. Mais pour trois femmes, cette nouvelle devient impossible à ignorer.
Angela revit à travers elle le pire moment de son existence : quarante ans auparavant, on lui a dérobé sa fille à la maternité. Depuis, elle cherche des réponses.
Pour Emma, jeune éditrice en free lance, c’est le début de la descente aux enfers, car ce fait divers risque fort de mettre son secret le plus noir à jour et de détruire sa vie à jamais.
Quant à Kate, journaliste de renom et avide d’une bonne story, elle flaire là le premier indice d’une affaire qui pourrait bien lui coûter quelques nuits blanches.
Car toutes les histoires ne sont pas bonnes à être publiées… Encore moins quand elles font resurgir des vérités que personne ne souhaite connaître.

Continuer la lecture de « La coupure de Fiona Barton »

La rivière de l’oubli de Cai Jun

Cai Jun

En librairie dès le 13 septembre 

L’auteur 

Né à Shanghai en 1978, Cai Jun commence à écrire à l’âge de 22 ans. Ses romans rencontrent immédiatement le succès. Aujourd’hui, connu pour son imagination inépuisable et son incroyable sens du suspense, il fait partie des auteurs les plus vendus en Chine.
Surnommé « le Stephen King chinois », il a publié une trentaine de thrillers et recueils de nouvelles, et vendu plus de 13 millions de livres. Largement adapté au cinéma et à la télévision, son rayonnement international ne cesse de croître. « La rivière de l’oubli » est son premier thriller publié en langue française. 

Le résumé

Chine du Nord, juin 1995. Shen Ming, jeune er brillant professeur, est suspecté d’avoir assassiné une lycéenne.
Quelques jours après, il est poignardé près de l’école, dans une usine désaffectée.
Neuf ans plus tard, le mystère s’épaissit. Les présumés meurtriers du professeur sont envoyés, eux aussi, au royaume des morts.
La rumeur se répand alors : et si Shen Ming avait traversé la rivière de l’Oubli pour se réincarner et se venger ?

Continuer la lecture de « La rivière de l’oubli de Cai Jun »

La délicatesse du homard de Laure Manel

Laure Manel

Le résumé

François, directeur d’un centre équestre en Bretagne, découvre, lors d’une promenade à cheval sur la plage, une jeune femme inconsciente au pied d’un rocher. Plutôt que d’appeler les secours, il décide sans trop savoir pourquoi de la ramener chez lui pour la soigner. À son réveil, l’inconnue paraît en bonne santé, mais peu encline à parler. Elle déclare s’appeler Elsa mais refuse de répondre à tout autre question. Commence alors entre le célibataire endurci et cette âme à vif une étrange cohabitation, où chacun se dévoile peu à peu à l’autre sans pour autant totalement révéler les secrets qui le rongent. Et même si le duo en s’apprivoisant s’apaise, leur carapace peine à se fendre…
Qui est Elsa et quelle vie est-elle en train de fuir ?

Continuer la lecture de « La délicatesse du homard de Laure Manel »

La petite librairie des gens heureux de Veronica Henry

Veronica Henry

Le résumé

Nichée dans un petit village de la côte anglaise, la librairie Nightingale est le refuge des  amateurs de livres. Un lieu préservé et hors du temps que sa propriétaire Emilia a bien du mal à maintenir à flots. Au point d’être tentée de vendre à un promoteur immobilier. Et pourtant… les lecteurs comptent sur leur petit paradis. A commencer par Sarah, l’aristocrate au coeur tendre qui vient là pour échapper à ses soucis et oublier la maladie. Jackson, lui, a  besoin de ce refuge pour essayer de renouer avec son fils. Quant à la timide Thomasina, c’est là qu’elle a eu le coup de foudre pour un homme à qui elle n’a jamais pu avouer ses sentiments…
Au fur et à mesure, ces hommes et ces femmes apprennent à se connaître au milieu des étagères. Leurs destins s’entrecroisent et sont transformés à tout jamais grâce aux hasards de la vie… et au pouvoir des livres !   Des êtres blessés par la vie. Un nouveau départ. 

Continuer la lecture de « La petite librairie des gens heureux de Veronica Henry »

Retour sur l’île de Viveca Sten

Viveca Sten

Le résumé

C’est l’hiver sur l’île de Sandhamn. La tempête de neige qui fait rage contraint les habitants à rester chez eux. Un matin, on découvre le cadavre d’une femme sur la plage : la célèbre correspondante de guerre Jeanette Thiels était connue pour son franc-parler avec certaines personnalités influentes, issues notamment du parti xénophobe Nouvelle Suède.
Crime politique ou vengeance personnelle masquée ? L’inspecteur Thomas Andreasson n’a pas le temps de répondre qu’un nouveau meurtre a lieu.

On retrouve l’atmosphère singulière des suspenses de Viveca Sten dans cette nouvelle enquête de l’inspecteur Thomas Andreasson et de Nora Linde, le couple qui a inspiré la série télévisée Meurtres à Sandhamn, diffusée sur Arte.

Continuer la lecture de « Retour sur l’île de Viveca Sten »

Corps accords d’Anne-Marie Gaignard

Anne Marie Gaignard

Le résumé

Un polar haletant signé Anne-Marie Gaignard
On y retrouve les démons de l’auteure et les souffrances vécues sur les bancs de l’école, fantômes du passé qui ressurgissent au présent.
« Ce soir, allongé dans mon lit, je suis mort de peur, mort dans ma tête et dans mon cœur. Je ne vis plus, je subis. J’ai trente-huit ans et je suis toujours là. Je n’ai plus goût à rien. Je ne ris plus, je ne dors plus. Je hais le monde, je voudrais mourir. »
Cette terrible souffrance qui ronge Lucien est née insidieusement sur les bancs de l’école, 27 ans plus tôt. Madame Geneviève, son institutrice, avait mis au point une série de rituels sadiques pour l’humilier. Ses victimes se comptent d’ailleurs par dizaines et chacune a refait sa vie avec une rancune tenace envers la vieille maîtresse. Lorsque celle-ci est retrouvée morte dans sa chambre de l’EHPAD, Éric Javel, Capitaine de la Brigade de recherche, doit faire face aux fantômes vivaces d’un passé dé-composé.  

Continuer la lecture de « Corps accords d’Anne-Marie Gaignard »

Avec des si et des peut-être de Carène Ponte

Le résumé

Aimeriez-vous savoir quelle serait votre vie si vous aviez fait d’autres choix ?
Prof de français au lycée de Savannah (-sur-Seine), Maxine vit en colocation avec Claudia (et ses crèmes au jus d’herbe fermenté), elle aime Flaubert (ses élèves, Stromae), courir avec ses deux meilleures amies (trois cents mètres) et aller chez le dentiste (sa sœur).
Maxine croit aux signes et aux messages de l’Univers. Pourtant elle ne peut s’empêcher de se demander : « Et si j’étais allée ici plutôt que là, si j’avais fait ceci au lieu de cela, ma vie serait-elle chamboulée ? »
En bonne prof de français, Maxine aime le conditionnel… Mais à trop réfléchir Avec des si et des peut-être, ne risque-t-on pas d’oublier de vivre au présent ?
Et si la vie décidait de lui réserver un drôle de tour ?

Continuer la lecture de « Avec des si et des peut-être de Carène Ponte »