Neuf parfaits étrangers de Liane Moriarty

Résumé

Neuf citadins stressés, prêts pour un break dans une sublime station thermale. Le Tranquillum House leur propose, grâce à une approche révolutionnaire, de renouer avec l’énergie positive pour prendre un nouveau départ. Coupés du monde extérieur, délestés de leurs portables, tous s’attendent avec impatience à une transformation totale.

Au fur et à mesure de la cure, entre méditation, tai chi et techniques de bien-être, les langues se délient, les secrets enfouis resurgissent, les animosités aussi. On leur avait promis la quiétude et le renouveau, c’est le lâcher-prise qui s’installe… mais pas celui auquel ils s’attendaient.

Mon avis

L’auteure avec la plume habile qui la caractérise nous dresse neuf savoureux portraits de personnages en quête de bien-être. Mais ils sont un peu trop stéréotypés à mon goût. Le point commun de ces personnages, c’est uniquement leur inscription pour une semaine dans ce centre de « remise en forme ». 

L’auteure se moque allègrement de ces régimes spéciaux qui semblent favoriser le bien-être. Au menu de cette semaine donc : digital detox puisque les pensionnaires sont privés de leur téléphones portables, alimentation saine, pas d’alcool et cinq jours de silence pour débuter… Autant dire que la cure relève de l’exploit pour certaines ou certains et que les langues se délient dès que possible. Se conformer aux règles de ce centre s’avère bien difficile…

Voilà j’apprécie habituellement le style et l’humour de cette auteure mais cette fois-ci je n’ai pas du tout adhéré à l’histoire. J’ai peiné avec des longueurs. J’ai trouvé que c’était trop et trop peu crédible sans être en même temps franchement amusant.

J’ai quand même apprécié le personnage de Frances, l’auteure de romans sentimentaux. Mais bon vraiment pas une lecture détente comme je l’espérais ! 

Laisser un commentaire