Et nous danserons sous les flocons Clarisse Sabard

 

ET nous danserons sous les flocons Clarisse Sabard

Et nous danserons sous les flocons de Clarisse Sabard

Parution le 13 octobre 2020

Résumé

Après des années d’absence, Valentine est de retour à Vallenot, le village de son enfance qu’elle a quitté très jeune pour se marier. Un mariage pour lequel elle a sacrifié ses propres aspirations, obnubilée par l’idée de construire une « vraie » famille, loin du schéma qu’elle a connu, de sa mère et sa grand-mère qui ont élevé leurs enfants seules. Mais c’est célibataire que Valentine revient aujourd’hui, uniquement accompagnée de son fils adolescent, car son ex-mari a préféré continuer sa route avec une autre… En cette période de fêtes, elle va croiser le chemin d’un Anglais récemment installé au village, de Rémi, co-gérant du restaurant du coin… et d’une vieille photo représentant un beau jeune homme marocain, qui aurait vécu à Vallenot à la fin des années 1950, avant de disparaître du jour au lendemain…

Mon avis

Clarisse Sabard est devenue en quelques romans une plume incontournable du roman feel good. Son écriture est fluide, agréable à lire et elle a une capacité à créer des personnages féminins qui vous emportent dans leurs péripéties intimes. 

Pour ce roman de Noël 2020, elle ancre son histoire de nouveau à Vallenot, théâtre de ses deux précédents romans de Noël :  La vie est belle et drôle à la fois  et La vie a plus d’imagination que nous.

On retrouve aussi des personnages des deux romans de Noël. Mais bien évidemment, Valentine est un nouveau personnage. Il ne s’agit donc pas d’une suite mais plutôt d’une retour au village avec un autre regard et une autre approche. Elle place l’histoire d’un autre point de vue. Valentine découvre le village et ses habitants, leurs habitudes… La jeune femme entame une nouvelle vie et apprend à se reconstruire. 

Dans Et nous danserons sous les flocons, on retrouve des thèmes chers à l’auteure avec la famille et l’amour.

Pour autant, elle décortique également d’autres sujets : l’adolescence et ses tracas, l’homosexualité, la reconstruction avec une séparation ou un divorce, le chemin vers la résilience. 

Cette lecture n’est pas un coup de cœur mais le roman se lit facilement. À savourer sous un plaid avec un thé bien chaud cet hiver. Vous serez emporté dans une petite bulle de bien-être. Et nous danserons sous les flocons reste une ode à l’amour en famille et en couple.

A lire aussi

Laisser un commentaire