Entretien avec Alex Riva

Cette semaine, vous avez rendez-vous avec Alex Riva, auteure notamment du très beau roman « Vous allez dire que ça ne me regarde pas ». Rencontre ! 
 Alex-Riva
 

Qui êtes-vous en quelques mots ?
Je suis une Tahitienne… Je sais, ça ne se voit pas au premier abord ! Mon père était médecin militaire et lorsque j’avais 9 ans, nous sommes partis nous installer à Tahiti et j’y ai grandi jusqu’à mon bac. Je me suis construite là-bas et j’y ai mes racines. 
J’ai deux filles de 19 et 16 ans. Mon aînée à quitté la maison l’été dernier pour poursuivre ses études et je suis fière de la voir voler de ses propres ailes.
La routine m’ennuie, alors j’ai toujours de nouveaux projets en tête et cumule plusieurs activités : agence de communication, prof en communication, organisatrice de séminaire de formation pour les dirigeants d’entreprises et auteur depuis 2014.
L’envie d’écrire est venue après mon divorce. Une semaine sur deux sans enfant, ça laisse du temps d’un seul coup ! J’avais le sentiment d’avoir un message à transmettre aux femmes qui s’épuisent à tout gérer pour tout le monde et oublient de prendre soin d’elles. C’est comme ça qu’est né mon premier roman « La grève des femmes formidables », auto-édité dans un premier temps avant de sortir aux Editions Denoël, France Loisirs et J’ai lu. L’aventure de mes femmes formidables a continué avec le tome 2 « Quand l’imprévu s’en mêle » et le tome 3 « Les femmes formidables à l’heure du choix ». Et puis j’ai eu envie de me consacrer à un homme formidable. C’est ainsi que Pierre est né et est devenu le personnage principal de mon dernier roman « Vous allez dire que ça ne me regarde pas… », sorti en septembre 2019.
 
Quelle place occupe la lecture dans votre quotidien ?
La lecture occupe une place très variable. Lorsque je suis en phase d’écriture, j’ai du mal à me plonger dans une autre histoire. J’ai également plus de mal à lire en hiver. En vacances, je fais une cure intensive en dévorant environ un roman tous les deux jours. J’aime me faire emporter par une histoire et passer un moment avec des personnages
qui deviennent familier au fil des pages. Depuis que j’écris, je lis également avec un œil observateur sur la façon dont les romans sont construits, les différents styles de narration et d’élaboration d’intrigues.
 
Avez-vous des habitudes de lecture : un endroit préféré ? Un rituel ?
En hiver, c’est sur la méridienne de mon canapé avec un plaid et une grande tasse de thé. L’été, c’est terrasse ou plage. Ça peut également être à l’occasion d’un trajet en train.
 
Votre récent coup de cœur littéraire et pour quelles raisons ?
« La délicatesse du homard » de Laure Manel. Je l’ai dévoré en 24 heures cet été. J’ai aimé me laisser porter par la douceur d’une belle rencontre et d’une découverte pleine de pudeur.
 
L’écriture c’est quoi pour vous ? Que vous apporte-t-elle ?Alex-Riva
L’écriture est avant tout pour moi une envie de partager et de procurer du plaisir. Dans chacun de mes romans, sous couvert d’une histoire plutôt légère, j’ai à cœur de faire passer des messages plus profonds.
Il suffit parfois de quelques passages pour faire réaliser au lecteur qu’il est le principal responsable de sa vie et qu’il ne tient qu’à lui de faire bouger les points qui ne lui plaisent pas.
Ecrire, c’est aussi de longues périodes de solitude et d’introspection, suivies de rencontre et d’échanges que ce soit sur les salons ou via les réseaux sociaux. Ma plus belle récompense, c’est de recevoir des messages des lecteurs et de découvrir que je leur ai procuré quelques heures de détente et de bonheur. Le dernier retour à m’avoir vraiment marqué date du salon du livre de Nancy, « Le Livre sur la place », lorsqu’une lectrice est venue à ma rencontre en me disant « Ce livre a changé ma vie !« . Autant vous dire que les femmes qui étaient aux alentours n’ont pas hésité à l’acheter !
 
De nouveaux projets en cours ?
Je travaille actuellement au tome 4 qui viendra clôturer la trilogie des femmes formidables. Il devrait sortir au printemps 2020.
 
Un mot pour les lecteurs de jadorelalecture.com pour finir ?
J’espère que ce portrait vous aura donner envie de découvrir mon univers et peut être aurons-nous l’occasion d’échanger  prochainement…?!
Ma seule raison d’écrire, vous l’avez compris, c’est vous ! Alors n’hésitez pas à m’écrire à votre tour. contact@alexriva.fr
 

Laisser un commentaire