Périple parisien : rentrée et belles rencontres

Certaines et certains parmi vous suivent ma vie de blogueuse que je partage surtout sur Instagram. Mais si vous avez loupé mes dernières aventures parisiennes, en voici le récit.

Rentrée-litteraire2019-albin-michel

Lundi 27 mai en matinée

Pour la première fois, j’assistais à la présentation d’une rentrée littéraire et ce fut celle des Editions Albin Michel. 

Ça se passe comment me direz-vous ? Blogueurs et blogueuses étaient installés face à un grand écran dans une salle attenante à LA salle dans laquelle étaient réunis les libraires, éditeurs… et devant lesquels se sont succédé tous les auteurs qui feront cette rentrée littéraire 2019 avec les éditions Albin Michel.

J’avoue que j’étais impatiente de les écouter et de découvrir leur actualité. Je n’ai pas été déçue ! Un moment de pur bonheur dans ma vie de lectrice passionnée et blogueuse littéraire car non, je ne suis pas blasée et je m’émerveille encore d’avoir la chance d’assister à de tels rendez-vous. Donc je les savoure et les partage avec vous. 

Nous étions réunis dans un très bel endroit La maison de l’Amérique latine à Paris et ô chance un beau soleil nous a permis de profiter des extérieurs pour les pauses puis déjeuner et discuter bien sûr.

Cerise sur le gâteau ? Le tote-bag avec l’ensemble des titres de cette prochaine rentrée à découvrir en avant-première. Je vais donc en lire certains et je les chroniquerai pour vous donner mon avis (mais ce ne sera que mon humble avis) au moment de leur parution.

Les titres qui ont ma faveur 

Rentrée-litteraire2019-albin-michel

Sur la pile de gauche, je vous ai mis ceux qui me tentent le plus et sur la droite la suite de cette rentrée.

📆 L’ensemble de ces titres paraîtront en librairie entre le 21 août et début septembre.  Voici donc quelques-unes de mes lectures durant les mois à venir :


🔹 J’ai été très émue par Eric-Emmanuel Schmitt (@ericemmanuelschmitt_officiel) et son « Journal d’un amour perdu » : un roman consacré à sa mère disparue et aux deux ans qui ont suivi le décès de cette dernière.

🔹Victoria Mas et son premier roman « Le bal des folles » un roman sur les femmes internées à la Salpêtrière au 19e siècle.

🔹 Alexis Michalik (@alexismichalik) et son premier roman « Loin » dans lequel il est question de généalogie, de quête des origines et de secrets de famille. 

🔹« Les veilleurs de Sangomar » de Fatou Diome (#fatoudiome) un grand roman d’amour qui se situe au Sénégal mais aussi l’histoire d’une femme, de sa condition féminine et de son deuil. J’ai adoré la façon dont son auteure nous en a parlé.

🔹« Le cœur battant du monde » de @sebastienspitzer auteur passionné et passionnant ce matin.

🔹Bruno de Cessole pour « L’île du dernier homme » : un roman qui mêle journalisme, espionnage et la question de la radicalisation.

Bruno de Cessole
Bruno de Cessole
Fatou Diome
Fatou Diome
Sébastien Spitzer
Sébastien Spitzer

🔹« Soif » d’Amélie Nothomb (@amelie.nothomb) car j’avoue qu’elle a piqué ma curiosité quand elle a expliqué « ce roman est consacré à Jésus mon héros »…

Voilà voilà vous connaissez maintenant quelques-unes des lectures qui rythmeront mon été parmi bien d’autres encore évidemment 😉 

Discussion avec Frédéric Lenormand

Avec Frédéric Lenormand
Super sérieux… juste pour la photo

Mon séjour parisien s’est poursuivi par une rencontre organisée les Editions de la Martinière. J’ai eu le privilège et surtout la joie de découvrir un peu les coulisses de la maison. Suivait une rencontre en petit comité avec Frédéric Lenormand, à l’humour absolument fabuleux, auteur du récent « Au service secret de Marie-Antoinette » ! 

Nous avons commencé avec quelques explications sur les étapes de fabrication d’un livre : l’arrivée des manuscrits, les contacts avec des auteurs de Marie et Jeanne, les deux éditrices de la maison La Martinière Littérature, le travail sur les maquettes de couverture avec la graphiste… la créativité dans tous ses états avec les idées les plus folles ! Tout cela pour nous plaire et attirer notre oeil 👁 de lecteur ou lectrice. Le relais avec Annie chargé des épreuves avec les imprimeurs jusqu’au fameux BAT (bon à tirer).

L’ultime épreuve imprimée de l’ouvrage qui sera relue par trois personnes : l’auteur, l’éditrice et le correcteur. Dernières retouches… et le GO pour l’impression. Mais les deux éditrices seront déjà parties vers de nouvelles découvertes littéraires pour nous satisfaire encore et toujours mieux. 

Puis, elles concoctent avec l’équipe maison des rdv comme celui-là avec quelques lecteurs et/ou blogueurs (@leschamoureux et @mesptiiteslectures étaient aussi de ce goûter).

La bonne fée Eliette avait orchestré ce si joli moment qui aurait plu à Marie-Antoinette ! Et c’était sans compter sur l’humour de Frédéric Lenormand avec lequel nous avons longtemps discuté, appris de sa passion pour l’Histoire, de sa prolifique plume mais aussi et surtout avec lequel nous avons ri. Du coup, peu de photos mais plein de souvenirs en tête…

Merci encore pour ce moment magique ! 

Laisser un commentaire