Un hiver pour s’écrire d’Àngeles Doñate

un-hiver-pour-s-ecrire-angeles-donate

Résumé

S’écrire pour mieux s’aimer…
L’hiver arrive dans le petit village de Porvenir et, avec lui, une mauvaise nouvelle : le bureau de poste va fermer. Comme partout, la technologie a pris le pas sur les lettres et les gens ne s’écrivent plus.
Sara, mère célibataire de trois enfants, est la seule factrice du hameau. Elle s’apprête donc à quitter sa terre adorée pour la capitale. C’est compter sans la détermination de sa voisine et amie de quatre-vingts ans, Rosa, dont le coeur se brise à l’idée de son départ. La vieille dame concocte alors un plan pour sauver la poste de Sara en encourageant tous les habitants à se remettre à écrire des lettres! Déclarations d’amour, règlements de comptes et secrets enfouis sont soudain couchés sur le papier, bouleversant d’émotion tous les villageois.
Un roman charmant, qui nous parle du pouvoir des mots et des petits gestes qui apportent le bonheur dans nos vies.

Mon avis

Ce roman remet au goût du jour le courrier, ces lettres que l’on prenait le temps d’écrire, pour raconter son quotidien, sa vie loin parfois de celles et ceux que l’on aime. Les lettres étaient, il y a encore quelques années, un vrai moyen de garder du lien même à distance. C’était avant internet, les emails, les forfaits de téléphone aux appels illimités et les réseaux sociaux évidemment.
Je ne suis pas si vieille et pourtant ce roman m’a rendue un peu nostalgique de cette époque où étudiante à Bordeaux d’abord, puis durant quelques mois en Angleterre, j’écrivais à ma famille et à mes amies pour leur partager ma nouvelle vie.

C’est amusant car aujourd’hui nous vivons une époque où domine l’instantanéité. Nous ne prenons bien souvent plus le temps… Quand nous écrivions encore des lettres, on savait que celui ou celle qui la lirait vivrait le récit de manière décalée. Après tout peu importait…

Voilà ce roman remet donc au goût du jour les correspondances épistolaires pour sauver l’emploi de la postière du village. Belle idée et surtout magnifique réussite. Mais surtout, l’auteure d’une plume délicate met au jour chacun des personnages. Sous couvert d’anonymat, chacun se dévoile et c’est magnifique. Ces lettres vont aussi recréer du lien entre des personnes qui vivent au même endroit mais qui restaient chacune dans leur maison. 

On plonge dans le passé, les générations s’écrivent et se parlent. C’est surtout une magnifique ode à l’amour également. Les lettres ont un peu pouvoir de lien social et de solidarité : magnifique idée et très beau roman. 

Laisser un commentaire