Nous étions merveilleuses de Laure Rollier

nous étions merveilleuses

Résumé

« Je donnerais n’importe quoi pour pouvoir attraper par le col la gamine que j’étais et lui expliquer certaines choses.
Je lui dirais de prendre sa sœur dans ses bras plus souvent.
Je lui dirais de ne pas quitter l’homme qu’elle aime pour celui qui lui plaît.
Je lui dirais surtout de ne jamais porter de vert. Jamais. Je ne supporte plus cette couleur depuis que je suis ici.
Et vous, vous lui diriez quoi  ?  »
L’été de leur dix-huit ans, Noémie, Lisa, Marion et Stéphanie ont vécu un voyage inoubliable qui a scellé leur amitié pour toujours. Quatorze ans plus tard, les quatre amies décident de mettre leur vie d’adulte, le quotidien et toutes ses contrariétés de côté pour revivre le périple de leur adolescence. Ce qu’elles ignorent, c’est qu‘il sera le plus important de toute leur existence.

Mon avis

Ce roman m’a bouleversée. Sous ses allures de road-trip léger dans lequel s’embarquent quatre amies d’enfance, il va vous emporter à travers un tourbillon d’émotions. 

Laure Rollier explore et décrit parfaitement bien les relations entre des amies d’enfance. Les sourires, les regards, les non-dits, les petites remarques que l’on peut se permettre car on se connaît parfaitement bien et que justement des amies attendent de vous de l’honnêteté avant tout. Egalement ce que l’on dissimule aux amies parce que c’est déjà trop dur à vivre, alors en parler… 

Et puis, forcément pour la quadra que je suis, installée dans le Sud-Ouest qui plus est, les étapes de ce road-trip m’ont « parlé ». Les thèmes abordés par l’auteure sont forts et presque universels, ai-je envie de dire. Donc toutes les « nanas » peuvent s’y retrouver et c’est justement ce qui fait la force de son roman. Il est simple, bien écrit, les émotions affleurent à presque toutes les pages. J’ai adoré aussi les passages avec les relations mère-fille. Ah l’adolescence ! 

Et puis il y a cette absente… Je ne vais surtout rien spoiler mais la manière de l’inclure au roman est habile. Tout se fait en douceur, dans l’écriture, dans les mots et dans ce qu’ils vous font ressentir. Ma gorge s’est serrée, les larmes affleuraient au bord de mes yeux. Mon coeur était serré lui aussi ! 

Ce second roman de Laure Rollier est une pépite à savourer, une ode à l’amitié. Un livre bien ancré dans la vraie vie qui vous procure mille émotions. Je recommande ! 

A lire aussi

« Hâte-toi de vivre » paru en 2018

2 réponses sur “Nous étions merveilleuses de Laure Rollier”

Laisser un commentaire