Bilan livresque février 2019

En février, j’ai vraiment renoué avec ma passion livresque et surtout j’ai repris mon rythme de lecture plus habituel. 12 livres lus ce mois-ci et quelques pépites. Je vous laisse découvrir ce bilan et y piocher des idées. 

bilan-livresque-fevrier-2019

  •  » 3 secondes  » d’Anders Roslund et Börge Helström
    Un peu de mal à rentrer dans l’histoire, juste le temps que les deux auteurs installent parfaitement leur galerie de personnages : Piet Hoffmann, Erik Wilson, Marianna Hermansson, les membres de la mafia polonaise, le directeur de la police, une secrétaire d’Etat… Ce thriller est un page-turner. J’ai adoré l’intrigue, le côté obscur de certains personnages, l’intelligence d’autres…

  •  » Et que nos âmes reviennent  » de Sabrina Philippe
    Une plume juste, sensible, où les émotions affleurent juste derrière les mots.
    Il y est question d’amour filial, d’amour entre un homme et une femme… Mais est-ce véritablement de l’amour ? Séduction, manipulation, faux-semblants…

  •  » L’encre et le sang «  de Franck Thilliez et Laurent Scalese
    Le rythme est soutenu, les personnages sont fouillés et travaillés, l’intrigue passionnante. En quelques mots ? Court et addictif !

  •  » La maison «  de Vanessa Savage
    Ce thriller domestique est addictif. L’auteure a su instiller juste ce qu’il faut de doute. Oui, il s’agit bien de doute, car cette lecture questionne sur chacun des personnages.

  •  » La vie qui m’attendait «  de Julien Sandrel à paraître le 6 mars 2019
    J’ai adoré ce second roman de l’auteur.
    Très vite, j’ai été happée par l’histoire. Les sentiments sont décrits avec justesse, la pudeur aussi, les différences… La manière de vivre, d’appréhender la vie, les relations aux autres. 

  •  » Le discours «  de Fabrice Caro
    Ce roman est pétillant, rigolo et parfois même grinçant. J’ai aimé cet homme qui n’a pas vraiment confiance en lui et qui se questionne au sein de ce huis clos familial, un peu étouffant pour lui. Mais ce qui m’a surtout plu, c’est l’humour qui jalonne ces pages. 

  •  » De cinq à sept «  d’Olivia Koudrine
    Quatre portraits de femme remarquables dans ce roman. Quatre femmes issues de milieux sociaux différents, mais ce qui les réunit dans cette histoire, même si elles ne se croiseront jamais, c’est le cancer du sein qui les frappe. Un roman à lire posément et à savourer. 

  •  » Qui ne se plante pas ne pousse jamais «  de Sophie Tal Men
    Ce roman est tendre, doux, teinté d’humour et il fait vraiment du bien.
    Pour moi, c’est un coup de coeur !

  •  » L’empathie «  d’Antoine Renand
    L’histoire mêle viol, politique et histoires personnelles. Violence, répulsion, détresse des victimes, compassion, empathie… Le lecteur est plongé dans une tension permanente. Coup de coeur pour moi.

  •  » Les gratitudes  » de Delphine de Vigan à paraître le 6 mars 2019
    Un très beau roman, tendre, magnifiquement écrit. J’ai adoré. Coup de coeur ! 

  •  » Sa majesté des fèves  » d’Eve Borelli
    Un superbe roman qui donne envie de profiter un maximum de la vie. 

  •  » Le gamin des ordures » de Julie Ewa : lu et adoré. Je l’ai terminé hier !

Laisser un commentaire