W3 – Le calice jusqu’à la lie de Jérôme Camut & Nathalie Hug

Jerome-Camut-Nathalie-Hug-W3-le-calice-jusqu-à-la-lie

Le résumé

Les locaux du site d’info W3 ont été soufflés par une terrible explosion. Qui a voulu museler la voix des innocents ? S’agit-il d’un complot d’État comme tous les pensent ? Ou bien de tout autre chose, que les membres de W3 n’ont pas su voir ?
Les survivants comprennent vite qu’ils ne sont pas sortis d’affaire. Car ceux qui ont voulu les détruire sont toujours là. Sur les décombres encore fumants de l’immeuble, les drames se nouent et les destins s’entrelacent ou se heurtent. La plus unie des familles peut-elle résister à tant d’horreur ?
Après le succès des deux premiers volumes de la série, dont le premier a été optionné pour la télévision, Jérôme Camut et Nathalie Hug clôturent la saga W3 sans laisser le moindre répit à leurs personnages. Les meilleures choses ont une fin… pas les pires. Il faut boire le calice jusqu’à la lie.

Mon avis

Et voilà, j’ai tourné avec regret la dernière page et refermé le troisième volet de la trilogie W3.
Je l’ai écrit pour les deux précédents tome, mais mon appréciation vaut donc pour l’ensemble de cette trilogie : j’ai adoré !
Le suspense est omniprésent, la tension permanente. Tout est réuni pour que le lecteur soit complètement accro et tourne encore et encore les pages. C’est une performance de ce duo d’auteurs car chaque tome compte pas moins de 900 pages et même plus près de 1 000. Mais l’on ne s’en rend pas compte tant l’histoire est bien écrite, l’intrigue vraiment bien construite. Rien n’est laissé au hasard. Les indices sont semés ça et là, les personnages sont fouillés.
Dans ce troisième tome, nous retrouvons Lara Mendès et la nouvelle vie qu’elle choisit. Nous revenons également sur le drame qui a ravagé les locaux de W3 et les auteurs creusent un peu plus les manipulations politiques. Ils embarquent leur lecteur dans une quête de vérité, de règlements de comptes et dans le monde d’Ilya Kalinine, personnage toujours aussi fascinant.

Enfin, petite cerise sur le gâteau, une personne qui me suit sur les réseaux sociaux, m’a gentiment indiqué que Jérôme Camut et Nathalie Hug ont publié un petit ouvrage titré « Ilya Kalinine » pour clore cette histoire. Donc vous vous en doutez, je vais y plonger prochainement. Il s’agit d’après ce que j’ai compris d’un court livre (192 pages) centré sur ce personnage si mystérieux. 

J’ai été absolument conquise par W3, ce thriller totalement addictif. Donc je vous invite à y plonger sans plus attendre si vous êtes fan du genre.

Ma chronique sur « Le sourire des pendus« , premier tome de W3.

Ma chronique sur « Le mal par le mal «, second tome de W3.

Laisser un commentaire