Nos rendez-vous d’Eliette Abécassis

nos rendez vous eliette abecassis

Résumé

Ce roman d’une passion d’amour contrariée est aussi le roman d’une époque.
Amélie et Vincent se rencontrent, jeunes, à la Sorbonne à la fin des années 80. Chacun ressent un coup de foudre sans oser l’avouer à l’autre : aucun des deux ne se sent «  à la hauteur  », aucun ne fait le premier pas, aucun n’a la maturité de saisir son bonheur…
Ils se donnent rendez-vous, la jeune femme est en retard  : A quelques minutes près, ce jour-là, ce n’est pas un simple rendez-vous qu’elle rate, c’est sa vie.
Puis la vie prend le dessus, les emporte malgré eux vers des destins qu’ils ne maîtrisent plus, leur fait prendre des bifurcations comme on emprunte des portes, puis des couloirs, de dix ans, de vingt ans, de trente ans…
On suit en parallèle la trajectoire intime et professionnelle d’Amélie et de Vincent, et chaque fois que les hasards de l’existence les remettent en présence, ce n’est pas « le bon moment ».
« Trente ans que nous nous connaissons… Des mariages, des divorces, des deuils, des enfants, des centaines de voyages, parfois au bout du monde, des succès, des échecs, des espérances déçues, des rêves d’enfance perdus, des enfances déchues…Trente ans de rêves et de désir ».

Mon avis

Eliette Abécassis nous offre un merveilleux roman sur l’Amour avec un grand A. Mais aussi sur des rencontres manquées, quand le temps passe jusqu’à laisser 30 ans s’écouler sans jamais qu’Amélie et Vincent osent…

Oui mais osent quoi ? S’avouer qu’ils se sont aimés au premier regard, qu’ils se sont toujours aimés. Qu’ils ont représenté l’Unique pour chacun d’entre eux. Oser s’avouer qu’ils étaient éperdument amoureux mais bien trop timides et réservés pour se l’avouer…

Ce roman est donc l’histoire d’une sublime rencontre : leurs regards se sont croisés dans les couloirs de la Sorbonne, puis au secrétariat au moment de s’inscrire… ils ont pris un café, puis dîner… Ils n’avaient ni l’un ni l’autre envie de mettre fin à ce qui se révélait à eux. Mais ils en étaient tout autant effrayés. Ils sont allés boire un verre, passant une partie de la nuit à se parler comme s’ils s’étaient toujours connus, alors qu’ils se rencontraient tout juste.

Ils n’oseront pas se toucher, ni s’embrasser… 
Ayant du mal à se quitter, ils prennent rendez-vous pour le lendemain.
Il arrive en avance. Amélie redoute tout autant qu’elle en a envie ce rendez-vous. Elle hésite, tergiverse… rendez-vous raté !

Chacun va alors suivre son chemin de vie, se mariant, ayant des enfants… Mais ils s’aveuglent et malgré de nouveaux rendez-vous, continuent de se râter car ils n’osent pas se dévoiler. Ils ne se croisent jamais « au bon moment ». Ils s’abîment dans leurs existences respectives. 

Ce roman m’a plu car il met en scène deux êtres qui laissent passer leur vie, la subissent alors qu’ils auraient pu s’autoriser à la vivre pleinement mais leur éducation, leur pudeur, leurs hésitations les ont enfermés, chacun de leur côté. On suit leurs questionnements, leurs pensées intimes. 
On suit les deux personnages sur 30 ans. C’est beaucoup et peu à la fois tant on perçoit que leur coeur bat fort l’un pour l’autre. 

Un roman émouvant et beau qui questionne sur la nécessité de vivre les choses, d’aller au bout de ses sentiments quand l’occasion se présente, d’oser en somme. J’ai lu ce roman d’une seule traite, ne pouvant le lâcher tant l’émotion m’étreignait. Un court roman magnifique. 

Laisser un commentaire