Les refuges de Jérôme Loubry

les-refuges-jerome-loubry

Résumé

Installée en Normandie depuis peu, Sandrine est priée d’aller vider la maison de sa grand-mère, une originale qui vivait seule sur une île minuscule, pas très loin de la côte.
Lorsqu’elle débarque sur cette île grise et froide, Sandrine découvre une poignée d’habitants âgés organisés en quasi autarcie. Tous décrivent sa grand-mère comme une personne charmante, loin de l’image que Sandrine en a.
Pourtant, l’atmosphère est étrange ici. En quelques heures, Sandrine se rend compte que les habitants cachent un secret. Quelque chose ou quelqu’un les terrifie. Mais alors pourquoi aucun d’entre eux ne quitte-t-il jamais l’île ?
Qu’est-il arrivé aux enfants du camp de vacances précipitamment fermé en 1949 ?
Qui était vraiment sa grand-mère ?
Sandrine sera retrouvée quelques jours plus tard, errant sur une plage du continent, ses vêtements couverts d’un sang qui n’est pas le sien…

Mon avis

Bon alors nul doute que ce nouveau livre de Jérôme Loubry va vous malmener. Dans le sens, où jamais jusqu’à la fin vous ne devinerez vraiment la chute. On peut reconnaître à l’auteur cette prouesse narrative qui vous emporte pour ne pas vous lâcher. 
Le suspense reste à son comble car voilà, le lecteur pense comprendre et puis non, retournement de situation et vos doutes reviennent au galop. 
L’histoire est bien construite, de petits indices jalonnent ce thriller psychologique sans que franchement on les devine. 
Il y a trois parties et c’est exactement cela qui construit l’ouvrage. Vous embarquez avec chaque partie et ses personnages. L’intrigue est angoissante, le contexte glauque… 

J’ai refermé le livre en étant bluffée. Mais pour autant, je ne suis pas persuadée d’avoir vraiment tout compris. Suis-je parvenue à démêler le vrai du faux dans tout le livre. Je n’en suis pas certaine. Et c’est justement cela qui fait que le lecteur tourne les pages pour connaître la suite, l’auteur vous balade là où il veut. 
Ce qui m’a plu : l’humain. Jérôme Loubry place les victimes au coeur de ce nouveau thriller. Il vous plonge à leurs côtés. Et il décortique les manières qui peuvent exister pour se sauver quand on est une victime… ces fameux refuges. 
Alors ai-je aimé ? Oui pour la manière qu’a Jérôme Loubry de vous emporter dans cette histoire aux multiples enquêtes. Mais il m’a tellement malmenée que j’en ressors avec un avis mitigé. C’est une prouesse d’écriture mais qui m’a déstabilisée car je ne savais plus vraiment qui avait fait quoi. Voilà avec ce thriller, vous plongez en eaux troubles. 

A lire aussi

« Le douzième chapitre« 

Une réponse sur “Les refuges de Jérôme Loubry”

Laisser un commentaire