Bilan livresque juillet 2019

9 livres lus en juillet dont un encore en cours de lecture. Différents styles et deux ouvrages de la prochaine rentrée littéraire. 

« Comme si tout recommençait » de Léa Wiazemsky ❤️❤️
Une histoire de reconstruction, de partage et de transmission entre générations. J’ai vraiment apprécié. 

« Le petit roi du monde » de Philippe Amar ❤️❤️
Un roman plaisant dans lequel on suit l’aventure de ce petit garçon qui se cherche une maman sur un site de rencontres. Original et avec une bonne dose humour.

« Journal d’un amour perdu » d’Eric-Emmanuel Schmitt ❤️
en librairie le 4 septembre 201. Je vous en reparle à sa parution ! 

« La goûteuse d’Hitler » de Rosella Postorino ❤️
L’intérêt de ce roman ? L’auteure s’est inspirée de l’histoire vraie de Margot Wölk, la dernière gouteuse d’Hitler. Une écriture fluide pour rapporter l’histoire de femmes allemandes durant la Seconde Guerre Mondiale. 

« Un point d’interrogation est un demi-coeur » de Sofia Lundberg ❤️
C’est une histoire touchante, bien écrite, le parcours d’une femme vers l’apaisement. Elle va enfin se réconcilier avec son passé et surtout se pardonner.

« L’enfer est pavé de bonnes intentions » de Lauren Weisberger 
Une comédie à l’instar des autres romans de l’auteure. Humour piquant mais ça reste une lecture estivale assez légère. 

« Au service secret de Marie-Antoinette » de Frédéric Lenormand ❤️
Un roman policier à l’époque de Marie-Antoinette avec un duo d’enquêteurs plutôt amusant. Intéressant et loufoque ! 

« Le bal des folles » de Victoria Mas ❤️❤️❤️
en librairie le 21 août 2019. Je vous en reparle à sa parution !

« J’irai tuer pour vous » d’Henri Loevenbruck ❤️❤️❤️
Un roman policier savamment documenté et passionnant. L’auteur nous embarque dans cette histoire inspirée de faits réels et surtout d’un personnage réel. Lecture encore inachevée.

Un bilan un peu mitigé car aucune lecture ne m’a réellement emportée. Mes lectures préférées de ce mois-ci ? Le roman de Victoria Mas que vous allez découvrir fin août et le policier d’Henri Loevenbruck. J’ai également apprécié le roman d’Éric-Emmanuel Schmitt évidemment. 

 

Laisser un commentaire