Ghost in love de Marc Lévy

Ghost-in-love-marc-levyRésumé

Ils ont trois jours à San Francisco. Trois jours pour écrire leur histoire.
Que feriez-vous si un fantôme débarquait dans votre vie et vous demandait de l’aider à réaliser son vœu le plus cher ?
Seriez-vous prêt à partir avec lui en avion à l’autre bout du monde ? Au risque de passer pour un fou ?
Et si ce fantôme était celui de votre père ?
Thomas, pianiste virtuose, est entraîné dans une aventure fabuleuse : une promesse, un voyage pour rattraper le temps perdu, et une rencontre inattendue.
Digne des plus belles histoires de Capra et de Billy Wilder, Ghost in Love donne envie de croire au merveilleux.

Mon avis

Voilà que je viens de refermer le vingtième roman de Marc Lévy (oui oui je les ais tous lus 😉) et je suis enchantée.
J’ai retrouvé un peu de la magie de ses premiers romans. Je dirai même que c’est un roman lumineux alors qu’il parle de la mort. 

Alors que certaines et certains disent que ce n’est pas de la grande littérature,  personnellement, j’aime cet auteur pour les émotions que ses histoires suscitent en moi. Et cette fois-ci c’est encore tellement vrai. Cette lecture m’a fait du bien ! Mais vraiment du bien…

Non dans la vraie vie je ne crois pas aux fantômes mais j’ai adoré me plonger dans ce roman car justement nous ne sommes pas dans le réel et il m’a emportée comme dans un rêve. Cette lecture était comme une parenthèse d’instants magiques et beaux. Car après tout, cela pourrait être chouette de vivre la même aventure que Thomas. Et pourtant je suis plutôt quelqu’un de rationnel… 

J’ai aimé ce voyage que Thomas entame avec le fantôme de son père décédé il y a 5 ans. Ce jeune homme a toujours ressenti un manque, cette disparition il l’a mal vécue, il n’était pas prêt, il a eu l’impression de ne pas avoir assez de temps avec son père. Et voilà que cinq ans plus tard, l’occasion lui est justement donnée de passer trois jours avec lui. Il tergiverse un peu évidemment puis fera le grand saut vers un voyage totalement inédit ! 

Bien sûr il passe un peu pour un doux dingue aux yeux de ceux qui ne sont pas dans le secret. C’est très attendrissant et surtout cela fait sourire. Thomas d’ordinaire si sérieux dans son métier de pianiste concertiste s’autorise peut-être enfin un peu de folie ou tout simplement à vivre l’instant sans réfléchir et anticiper. Juste profiter de ce précieux moment. J’ai adoré les moments où Raymond le met mal à l’aise par sa présence, ses remarques…

Voilà ce roman aborde un sujet bien difficile : celui de l’absence des êtres aimés. Comment vit-on sans eux ? Il retrace aussi une magnifique histoire d’amour.

Finalement, la force de ce roman c’est cette relation père-fils qui va pouvoir se renouer durant trois jours. Ils vont enfin, ayant peu de temps, se parler, s’écouter, s’autoriser à se dire l’essentiel : leur amour réciproque. 

Vous l’avez compris, j’ai aimé ce nouveau roman de l’auteur et je vous le recommande car vous passerez un merveilleux moment comme dans une bulle un peu à part du reste du monde qui vous entoure. Une sorte de parenthèse enchantée.  

A lire aussi…

Laisser un commentaire