Luca de Franck Thilliez

Luca-Franck-Thilliez

Résumé

Partout, il y a la terreur.
Celle d’une jeune femme dans une chambre d’hôtel sordide, ventre loué à prix d’or pour couple en mal d’enfant, et qui s’évapore comme elle était arrivée.
Partout, il y a la terreur.
Celle d’un corps mutilé qui gît au fond d’une fosse creusée dans la forêt.
Partout, il y a la terreur.
Celle d’un homme qui connaît le jour et l’heure de sa mort.

Et puis il y a une lettre, comme un manifeste, et qui annonce le pire.
S’engage alors, pour l’équipe du commandant Sharko, une sinistre course contre la montre.
C’était écrit : l’enfer ne fait que commencer.

Mon avis

Bon celles et ceux qui suivent mon blog depuis le début savent combien je suis fan de Franck Thilliez. Je me dois d’acheter chaque nouveau livre le jour de sa sortie, chaque année. Et le 2 mai, j’étais évidemment en librairie pour me procurer le précieux « Luca ».

J’étais ravie de retrouver le couple mythique d’enquêteurs de Franck Thilliez. Sharko et Lucie ne perdent rien de leur étoffe livre après livre et pourtant, l’auteur n’hésite pas à les malmener tout autant qu’il malmène son lecteur en le conduisant dans des abîmes toujours plus noirs. J’ai aimé aussi retrouver Nicolas Bellanger qui tente tant bien que mal de sortir de son syndrome post-traumatique lié au meurtre de sa compagne (cf Sharko). 

Une petite nouvelle fait son apparition dans l’équipe : Audra Spick est elle aussi un personnage poursuivi par ses propres démons. Dans cette saga que nous offre Franck Thilliez, thriller après thriller, il nous place au coeur d’une galerie de personnages tous plus cabossés les uns que les autres. Ils sont réellement en mal de vivre. 

Darknet, réseaux sociaux, noirceur humaine…

Ici l’auteur nous plonge dans les méandres des réseaux sociaux, du Darknet, dans les bas fonds d’êtres tous plus déglingués les uns que les autres… C’est noir, très très noir mais j’ai vraiment aimé et j’ai savouré. D’ailleurs j’ai pris mon temps pour lire. Franck Thilliez nous pousse à nous questionner sur la manière dont ces réseaux sociaux, ces « mondes parallèles » où la noirceur domine tout dirigent et ont une incidence sur nos vies. 

On retrouve bien dans ce thriller sa plume de scientifique car les faits et surtout les actes meurtriers sont décortiqués, détaillés au scalpel. On sent le besoin de précision. Mais les détails sont bien loin d’être inutiles, au contraire. Vous allez frissonner ! 

De l’humain au milieu de la noirceur

Le thriller est quand même profondément humain car il décortique l’être humain sous tous ses aspects et dans toutes les failles qu’il peut comporter. Jusqu’où peut-on aller par envie d’utiliser les nouvelles technologies dans son quotidien ? Bref, l’intrigue va vraiment très loin mais le livre en est tout aussi passionnant. Car si vous attendez une intrigue policière simple, vous risquez d’être déçus. Dans ce cas, passez votre chemin.
Dans « Luca », vous êtes au coeur d’une intrigue aux très nombreuses ramifications, mais dans un récit parfaitement construit et maîtrisé. 

L’auteur ne vous épargne rien. Le compte à rebours est lancé et cadence votre lecture. Mais finalement qui est « Luca » ? Vous allez devoir lire jusqu’au bout pour le découvrir 😉. 

 

2 réponses sur “Luca de Franck Thilliez”

Laisser un commentaire