Je sais pas de Barbara Abel

« Je sais pas » Barbara Abel

Le résumé
C’est le grand jour de la sortie en forêt de l’école maternelle des Pinsons : un avant-goût de vacances. Tout se déroule pour le mieux jusqu’au moment du retour, quand une enfant manque à l’appel. Emma, cinq ans, a disparu. C’est l’affolement général. Que s’est-il passé dans la forêt ? À cinq ans, on est innocent. Pourtant, ne dit-on pas qu’une figure d’ange peut cacher un coeur de démon ?

Mon avis
Quand j’ai rencontré Barbara Abel en mai dernier, elle assurait la promo de son dernier opus « Je sais pas ». Je n’avais alors pas craqué sur celui-ci car le sujet, une disparition d’enfant durant une sortie scolaire, me dérangeait un peu et me mettait même mal à l’aise. Depuis, j’ai lu nombreux livres de cette auteur et j’apprécie vraiment son écriture, la dimension psychologique de ces ouvrages. Dérangeant, voilà bien le sentiment qui m’animait à la lecture du résumé. Mais que dire de la lecture de ce bouquin ? Il est justement dérangeant par le caractère étrange de cette petite fille Emma. Elle a 5 ans mais la maturité d’une enfant plus âgée. Ses attitudes, ses comportements, tout en elle repousse plutôt que d’attendrir. Et le parallèle avec Mylène cette jeune femme malmenée est juste époustouflant et très habile. Des générations différentes mais des attitudes et comportements similaires à tel point que je n’ai pas été surprise du comportement d’Emma quand les deux personnages se retrouvent en huis clos. J’ai perçu la noirceur de ces personnages et j’ai aimé cette manière de les décrire et de faire évoluer les autres personnages autour d’elles. Ce sont deux caractères forts sous des airs de personnes fragiles et sensibles.  Car ce sont bien elles les deux personnages centraux, les autres ne sont que figurants en fin de compte pour moi. Mais l’univers de ce thriller est quand même glaçant. Aucun des personnages n’est simple. Tout est sujet à ambiguïté. Donc j’ai aimé évidemment  et je recommande !

Une pensée sur “Je sais pas de Barbara Abel”

  1. De cette auteure, bien sympathique d’ailleurs, j’ai lu plusieurs livres, dont « Derrière la haine », que j’ai trouvé souvent écrit de façon maladroite, avec une histoire à laquelle j’ai peiné à adhérer…

    J’ai nettement préféré « Après la fin »… et ne manquerai pas de découvrir « Je ne sais pas » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image