Des ailes d’argent – Camilla Läckberg

Des ailes d’argent de Camilla Läckberg

📆 Paru le 4 novembre 2020

Résumé

Faye mène la belle vie à l’étranger. Sa société Revenge est plus florissante que jamais et son ex-mari infidèle se trouve derrière les barreaux. Mais au moment où elle pense que tout est rentré dans l’ordre, sa petite bulle de bonheur est de nouveau menacée. Revenge est sur le point de s’implanter aux États-Unis lorsqu’elle découvre que de nombreuses actions sont vendues dans son dos, mettant en péril l’existence même de l’entreprise. Contrainte de retourner à Stockholm, Faye risque de voir l’oeuvre de sa vie s’effondrer. Et pour couronner le tout, les fantômes inexorables de son passé semblent encore loin d’avoir étanché leur soif de sang. Avec l’aide d’une poignée de femmes triées sur le volet, elle va désespérément tenter de sauver ce qui lui appartient – et la vie de ceux qu’elle aime.

Après l’impitoyable Cage dorée, Camilla Läckberg clôt son diptyque trépidant avec un thriller qui fait funestement écho au destin de tant de femmes. Dans un monde régi par la perversité de l’homme, Faye est de nouveau sur le pied de guerre et sa vengeance sera terrible.

Mon avis

Le second volet après La cage dorée remplit toutes ses promesses. 

Avec Des ailes d’argent, Camilla Läckberg affirme encore plus son engagement en faveur des femmes. Là tout y est : Revenge est un succès. Il a permis à Faye d’exprimer toute son intelligence. Une stratégie payante mais malheureusement elle a trop fait confiance…

On la sent tout de même déchirée entre sa vie clandestine en Italie pour préserver sa fille et sa mère même si elles ne manquent absolument de rien et vivent dans le luxe. Des actions vendues dans son dos et la machine si bien huilée s’enraye. Faye retourne à Stockholm pour finaliser le déploiement de son entreprise aux États-Unis et lutter contre ce qui ressemble fort à une tentative pour la spolier de Revenge. Mais ce serait mal la connaître que de croire qu’elle va se laisser faire…

Camilla Läckberg nous campe un personnage féminin absolument magnifique. Plus déterminée que jamais, Faye s’entoure d’une bande de femmes, elles aussi meurtries par les hommes, pour mener à bien sa reconquête de Revenge. Toutes ont des talents et elles associent leurs efforts pour parvenir à leurs fins. L’heure de la vengeance a sonné !

Une femme déterminée

Au fil de ce roman totalement addictif, tant les coups bas jalonnent l’histoire, l’auteure distille de courts chapitres qui retracent l’histoire de notre heroïne. Sa patience, sa minutie et surtout l’intelligence de ces femmes vont payer. La vengeance est un plat qui se mange froid. Les hommes eux sont trop pressés d’exposer au monde entier leur réussite et leur pouvoir, voilà bien l’une des leçons de ce roman… Plus humbles mais aussi plus méthodiques et organisées, Faye et ses complices parviendront à leurs fins, à tous points de vue.

Des femmes qui font preuve d’une solidarité à toute épreuve dans la douleur et elles vont s’allier pour encore une fois mettre au tapis ces mâles dominants.

Camilla Läckberg a aussi osé encore une fois parler du desir féminin, de la puissance. Elle met la femme sur un pied d’égalité y compris dans une sexualité sans fard. Ces chapitres sont crus mais ils sont finalement très réalistes dans la capacité à s’affirmer et à assouvir ses envies comme un homme le ferait sans jugement.

Vous l’aurez donc compris, j’ai vraiment beaucoup aimé ce nouveau roman, sur fond de féminisme. Quand j’ai posté ma photo de lecture en cours sur Instagram, beaucoup d’entre vous disaient préférer la célèbre saga avec Erica Falck. En effet, j’étais comme vous une adepte de ses enquêtes.

Profondément féministe

Pourtant, je trouve aussi qu’avec ce diptyque (La Cage dorée et Des ailes d’argent), Camilla Läckberg apporte de l’épaisseur à sa nouvelle héroïne. Une femme, oui mais une femme meurtrie. Et au travers de ce portrait dressé en filigrane, l’auteure aborde les violences conjugales, le viol et la difficulté parfois à exister sans les hommes. Enfin, je crois même qu’elle a laissé la voie ouverte à un autre roman avec Faye… mais je n’en dirais pas davantage au risque de spoiler.

La cage dorée

A lire aussi

Femmes sans merci

La sorcière

La série avec Erica Falck, lue avant le blog donc aucune chronique par ici.

Laisser un commentaire