L’infini des possibles de Lori Nelson Spielman

jadorelalecture_linfinidespossibles-lori-nelson-spielman

Parution le 28 mai 2020

Résumé

Paulina Fontana, vieille dame pleine de fantaisie et de créativité en rupture de ban avec sa famille américaine, invite ses petites-nièces, Emilia et Lucy, à visiter son pays natal, l’Italie. Elle leur fait une déclaration fracassante : le jour de son quatre-vingtième anniversaire, elle rencontrera l’amour de sa vie et mettra fin une fois pour toutes à la « malédiction de la deuxième fille de la famille Fontana ».
Cette « malédiction » n’est probablement rien d’autre qu’une coïncidence, un vieux mythe. Pourtant, personne ne peut nier que pendant des siècles, pas une seule deuxième née de la famille Fontana n’a trouvé l’amour.
Que se passerait-il si ce supposé sort était brisé ? Emilia, qui, à 29 ans, semble accepter cette malédiction, trouverait-elle à son tour le grand amour ?
Au cœur de la campagne Toscane, Paulina va finalement révéler des secrets de famille autrement plus troublants qu’une malédiction vieille de plusieurs siècles…

Mon avis

Un coup de coeur pour cette lecture profondément émouvante.

Lori Nelson Spielman nous embarque dans une virée en Italie sur les traces du passé de Poppy, vieille dame aux apparences loufoques, bien dans sa peau et dans son âge. Elle a osé s’affranchir du joug familial et de la malédiction qui pèse sur les secondes filles de la famille Fontana. Elles seraient destinées à ne jamais rencontrer l’amour…

L’auteure campe une histoire follement touchante avec des personnages de femmes fortes.

Partant de l’histoire de Poppy, elle décrit fort bien les Italiens qui ont choisi d’émigrer en Amérique à partir des années 20 en rêvant d’une vie meilleure et de réussite. Elle va aussi alterner présent et passé pour mieux nous immerger dans cette folle aventure. Poppy, la vieille tante bannie de la famille, décide Emilia et Lucy à l’accompagner pour son quatre-vingtième anniversaire. Elle veut retrouver l’amour de sa vie ce jour-là en Italie. Envers et contre tous, Poppy emmène Emilia et Lucy à la découverte de son passé, dévoilant au passage l’histoire familiale.

Poppy a vécu pleinement et compte bien convaincre les deux jeunes femmes d’en faire autant. Oui mais voilà, elles sont tiraillées par les valeurs familiales, le poids de cette famille où chacun est prédestiné à une existence et surtout les secondes filles.

Emilia espère en apprendre plus sur sa mère avec ce voyage mais elle est aussi malmenée par la culpabilité, elle que sa Nonna et sa soeur ont cantonnée dans un rôle. Fera-t-elle tout voler en éclat ? Osera-t-elle s’opposer à cette Nonna qui règne sur la famille sans discussion possible pour enfin se réaliser ? Lucy enchaîne les conquêtes espérant vainement conjurer le mauvais sort qui règne depuis plusieurs générations. Culpabilité, pardon et quête du bonheur sont des thèmes majeurs dans cette histoire.

Lori Nelson Spielman offre à ses lecteurs un roman lumineux. Des histoires de femmes et un roman résolument optimiste. Secrets de famille, recherche de soi, désir d’exister par ses propres choix… Ce roman est un chemin vers la liberté, l’affirmation de soi, l’acceptation de soi et de ses choix de vie. Je dirais que ce voyage en Italie va devenir une renaissance pour Emilia et Lucy.

J’ai aimé ces trois personnages de femmes, touchantes, émouvantes. Je n’avais pas envie de les quitter à la fin du roman. Une aventure intergénérationnelle magnifique. 

A lire aussi

Laisser un commentaire