Les hommes aussi ont la chair de poule de Karine Lambert

jadorelalecture_leshommesaussiontlachairdepoule_karinelambert

Résumé

Max, Simon, Théo, Paul et Fabrizio viennent de se faire larguer. Un enchaînement de circonstances les réunit dans une ancienne école réhabilitée en chambres d’hôtes. Colocataires malgré eux, ils composent une improbable tribu dont les certitudes ont volé en éclats. Au fil des semaines, entre la crise de la machine à laver, le cours d’écologie sentimentale et les tours de manège, ils apprennent à vivre ensemble. Le moment est venu d’apprivoiser leurs fragilités et de construire l’avenir avec les femmes. Leur monde s’est écroulé. Parviendront-ils à en inventer un autre ? Une seule évidence, ils ne renonceront pas à l’amour.

Avec l’écriture visuelle et la musique des mots qui la caractérisent, Karine Lambert explore le cœur des hommes d’aujourd’hui, leurs paradoxes, leur humanité, et surtout, leur désir d’être heureux.

Un écho tendre et drôle à son premier roman L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes.

Mon avis

Cinq hommes, cinq histoires et cinq façons d’aimer les femmes ou d’être amoureux. Ils se sont tous fait larguer à leur plus grand étonnement…

C’est quoi l’amour ? Voilà le sujet de ce roman, du point de vue des hommes. Karine Lambert avec une écriture fluide, une plume empreinte d’humour nous emporte avec ce très beau roman. On commence ce livre comme on regarderait un film. Et j’ai d’ailleurs souvent pensé « Au coeur des hommes » en le lisant. Elle nous place au coeur d’une galerie de personnages vraiment attachants et très crédibles. 

Max est désarmé, démuni de se retrouver seul du jour au lendemain. Très vite, Simon son ami opticien, tombeur invétéré, le rejoint et une cohabitation débute. Peu à peu, trois autres comparses masculins rejoignent la communauté. Tous leurs repères ont volé en éclats. Nos cinq compères logent dans une école en cours de transformation en chambres d’hôtes mais repartent finalement à l’école de la vie et des relations amoureuses. 

Ensemble, ils vont apprivoiser la vie en communauté. Ils tentent de comprendre un peu mieux ce qu’une femme attend d’un homme dans une relation amoureuse. Ils ne veulent pas renoncer à l’amour mais découvrent qu’un homme et une femme pensent et aiment différemment ! 

Sous leurs allures de mecs forts, ils vont progressivement se dévoiler les uns aux autres, apprendre à mieux se connaître et à envisager leur avenir amoureux autrement. 
Ils explorent leurs fragilités, leurs failles, apprennent de leurs erreurs. Ils étaient si sûrs d’eux et peu à peu, ils se remettent en question au contact les uns des autres. Une introspection fort intéressante !

Leur expérience de la vie en communauté leur permet de se poser et d’essayer de comprendre la femme, ses désirs, le secret d’une vie à deux réussie. Ils s’autorisent également enfin à baisser leur armure, à développer leur sensibilité. Oui un homme aussi a le droit d’être fragile.
J’ai adoré cette lecture et je vous la recommande sincèrement. Merci à l’auteure pour l’envoi de son roman. J’ignorais qu’il était cru et j’aurais été déçue de passer à côté. 


A lire aussi…

 

Laisser un commentaire