Aurore et le mystère de la chambre secrète de Douglas Kennedy et Joann Sfar

aurore-et-le-mystere-de-la-chambre-secrete-douglas-kennedy-joann-sfar

Résumé

 » Je ne fais pas les choses comme tout le monde.
– Mais c’est normal…
– Je ne veux pas être normale. Je veux juste être… Aurore !
– Tu seras toujours ma merveilleuse Aurore ! a dit Maman. Tu seras toujours unique.  »


La vie au collège n’est pas facile pour Aurore, si différente. Alors qu’elle essaie d’y trouver sa place, elle est bientôt chahutée par une certaine Anaïs… Or lire dans les yeux des autres ne l’aide pas toujours. Heureusement, l’inspecteur Jouvet la missionne pour enquêter sur un vol de livres anciens et une mystérieuse disparition. L’aventure prend un tour inattendu quand Aurore rencontre Anaïs sur le lieu du crime…

Mon avis

J’avais découvert l’année dernière, le premier tome des aventures d’Aurore, cette petite fille un peu différente. J’avais, je l’avoue, vraiment adoré cette manière qu’ont eue les deux auteurs d’aborder l’autisme. Douglas Kenney signe des textes de toute beauté quand Joann Sfar illustre les propos avec justesse et délicatesse.
J’ai donc foncé acheté le tome 2 que j’ai dévoré avec tout autant de plaisir.

C’est certes une lecture jeunesse mais tout adulte peut y trouver également son compte et un vrai plaisir de lecture.

Au-delà de l’histoire, Aurore nous fait partager sa vie, sa sensibilité extraordinaire et surtout son rapport aux autres. Il est différent car elle ne parle pas, ou en fait pas avec ses cordes vocales… Elle utilise une tablette sur laquelle elle pianote à toute vitesse pour échanger avec les autres. Elle est également dotée d’une grande intelligence et d’un véritable détecteur d’émotions.

Dans ce second tome, le thème du harcèlement scolaire est largement abordé. Il est aussi question des sentiments des adultes, de la possibilité de reconstruire sa vie, d’accorder sa confiance à un autre. Des sujets de la vraie vie en somme, mais vu avec les yeux d’Aurore d’abord. Cette fillette qui s’est inventé un monde parallèle dans lequel elle trouve des solutions pour affronter le monde réel. 

Aurore est différente mais tellement empatique avec celles et ceux qui l’entourent ! 

Encore une fois un concentré d’émotions et de tolérance à l’égard d’autrui.

A lire aussi

 Les fabuleuses aventures d’Aurore

 

 

Une réponse sur “Aurore et le mystère de la chambre secrète de Douglas Kennedy et Joann Sfar”

Laisser un commentaire