Sex mille personnes Caroline Michel Anne Boudart

sex-mille-personnes

Résumé

« À la seconde où j’écris ces lignes, six mille personnes sont en train de faire l’amour. Quand certains corps se séparent, d’autres se rencontrent, des gens se serrent, s’embrassent et se mélangent. Peut-être s’ennuient-ils, peut-être jouissent-ils. Peut-être se connaissent-ils depuis une heure ou vingt ans. Ils ont entre quinze et quatre-vingt-dix ans, un peu plus ou un peu moins, ils sont amoureux ou pas vraiment. Mais l’un sur l’autre, l’un derrière l’autre, à deux ou à plusieurs, ils se confondent. » Caroline Michel

Né sur Instagram sous la plume de Caroline Michel et illustré par Anne Boudart, Sex mille personnes dessine quatre-vingts portraits de femme d’aujourd’hui et autant d’instants de vies. Tendres, crues ou jubilatoires, réalistes ou poétiques, ces histoires sont un kaléidoscope de nos existences.

Caroline Michel s’appelle Michel comme tout le monde mais parle de sexe comme personne. Journaliste pour la presse féminine en psycho et sexo, elle a publié son premier roman en 2016, 89 mois.

Anne Boudart se fait remarquer sur Instagram où elle publie des dessins humoristiques sur le quotidien. Depuis, elle a décidé de se consacrer à sa passion de l’illustration. Son premier livre, Une Marseillaise à La Haye & autres péripéties, a paru en 2018.

Mon avis

80 portraits de femme d’aujourd’hui et autant d’instants de rires pour le lecteur, la lectrice. J’ai souri, j’ai ri sans discontinuer à la lecture de ce recueil de situations bien ancrées dans notre époque. Chacune surtout s’y reconnaîtra forcément.

Le ton est juste, le vocabulaire parfois très cru mais c’est hilarant, bien écrit et très bien illustré. Le duo des deux auteures fonctionne à merveille. Franchement cette lecture vous détend à fond, vous fait le plus grand bien. Ce sont des instantanés de notre vie de femme !

A lire et à découvrir sans aucune modération. A lire d’une traite ou à picorer. En tout cas, bonne humeur au rdv ! 

 

Une réponse sur “Sex mille personnes Caroline Michel Anne Boudart”

Laisser un commentaire