L’échappée douce de Laurence Couquiaud

l-echappee-douce-laurence-couquiaud

 

Résumé

« Quarante-huit heures, cinquante peut-être, qu’est-ce donc dans toute une vie  ? Trois jours sur le calendrier qui bousculent une existence, sa stabilité et son lot de certitudes. »
Claire et Callum sont d’âges et de mondes différents. Tout semble les séparer. Pourtant, ils se rencontrent le temps d’une parenthèse inattendue. Savourant cette échappée douce loin de sa famille, Claire va entraîner Callum à la découverte des lieux cachés de Paris : leurs vies, leurs maux du passé vont se révéler au fil de leur déambulation, faisant naître une attirance mutuelle. Jusqu’au point de bascule.
Entre les palpitations d’un nouvel amour et la quiétude d’une vie qui s’est reconstruite, entre remords et regrets, y a-t-il pour Claire un bon choix ?
Et vous, que feriez-vous à sa place ?

Mon avis

L’histoire démarre comme une comédie romantique. Je m’y suis plongée car je me suis dit « ça fait du bien de se laisser aller à un peu de rêve, ne pas réfléchir ».
Je my suis immergée et me suis totalement laissée emporter. Par contre, cette lecture est bien loin de ne pas vous faire réfléchir ! C’est tout le contraire.

On navigue entre les êtres profonds et le paraître. Très habile parallèle d’ailleurs que les circonstances de cette rencontre où les deux personnages doivent sembler complices… sous l’oeil des photographes. Ils doivent laisser une trace de cette histoire . mais c’est justement là que quelque chose se passe. Un sentiment fugace, une révélation… Le doute !

Je me suis vite attachée à Claire et Callum et j’étais presque impatiente de savoir comment cette histoire allait s’achever. Autant avouer que cette lecture n’a pas duré, je suis allée au bout en quelques heures évidemment. Parce qu’en plus la plume de Laurence Couquiaud crée une ambiance, un cocon autour de ces deux êtres profondément chamboulés par cette rencontre. 

J’ai aimé vivre avec eux cette parenthèse en dehors du temps, en dehors de leur vie habituelle, en dehors de tout en fin de compte. Ils étaient juste ensemble pour partager trois jours. Trois jours entre parenthèses du reste du monde. Deux jours pour se découvrir, apprendre à se connaître, se dévoiler… C’est l’histoire qui pourrait bouleverser toute leur vie.

Mais doit-on céder à l’inconnu ? Doit-on tout abandonner quand on a l’impression que son coeur bat à l’unisson avec une personne que l’on ne connaissait pas du tout 48 heures avant ? Peut-on changer toute sa vie pour une parenthèse idyllique ? Doit-on rester dans sa zone de confort dans une existence dont on connaît tout et surtout celui ou celle avec lequel ou laquelle on vit ou doit-on tout changer pour une étincelle qui fait vibrer ? Autant de questionnements que l’auteure soulève avec ce joli roman.

Le cadre que choisit l’auteure est également très agréable. Claire emmène Callum en dehors du Paris touristique. Elle prend les chemins de traverse, dévoile les petites cours et partage les trésors insoupçonnés de Paris la magnifique. Ils se perdent dans les méandres de la capitale qui les entoure, les protège et met comme dans une bulle leur histoire.

Voilà donc une lecture qui va vous emporter et vous laissera sans nul doute rêver un peu, beaucoup, passionnément ! 

Laisser un commentaire