Les victorieuses de Laëtitia Colombani

les victorieuses laetitia colombani

Résumé

À 40 ans, Solène a tout sacrifié à sa carrière d’avocate  : ses rêves, ses amis, ses amours. Un jour, elle craque, s’effondre. C’est la dépression, le burn-out.
Pour l’aider à reprendre pied, son médecin lui conseille de se tourner vers le bénévolat. Peu convaincue, Solène tombe sur une petite annonce qui éveille sa curiosité  : «*  cherche volontaire pour mission d’écrivain public * ». Elle décide d’y répondre.
Envoyée dans un foyer pour femmes en difficulté, elle ne tarde pas à déchanter. Dans le vaste Palais de la Femme, elle a du mal à trouver ses marques. Les résidentes se montrent distantes, méfiantes, insaisissables. A la faveur d’une tasse de thé, d’une lettre à la Reine Elizabeth ou d’un cours de zumba, Solène découvre des personnalités singulières, venues du monde entier. Auprès de Binta, Sumeya, Cynthia, Iris, Salma, Viviane, La Renée et les autres, elle va peu à peu gagner sa place, et se révéler étonnamment vivante. Elle va aussi comprendre le sens de sa vocation : l’écriture.

Près d’un siècle plus tôt, Blanche Peyron a un combat. Cheffe de l’Armée du Salut en France, elle rêve d’offrir un toit à toutes les exclues de la société. Elle se lance dans un projet fou  : leur construire un Palais.

Le Palais de la Femme existe. Laetitia Colombani nous invite à y entrer pour découvrir ses habitantes, leurs drames et leur misère, mais aussi leurs passions, leur puissance de vie, leur générosité.

Mon avis

L’auteure confie entre nos mains un précieux bijou que ce roman. Elle dresse le portrait en parallèle d’une femme victime d’un burn out qui va reprendre goût à la vie en donnant de son temps à d’autres femmes et de cette figure historique qui oeuvra pour l’Armée du Salut et la protection des femmes. 

D’abord j’apprécie la plume délicate de Laetitia Colombani qui m’avait déjà conquise avec « La tresse« . Ensuite, elle nous offre ici un portrait superbe de celle qui fut la créatrice du Palais des Femmes au coeur de Paris. L’auteure alterne les chapitres et les deux époques mais le récit est passionnant. 

J’ai vraiment apprécié de découvrir ce pan d’Histoire car j’ignorais complètement l’histoire de Blanche. Une femme admirable et tellement courageuse.

J’ai aimé également le personnage de Solène qui, après son burn out, va apprendre a mieux se connaître, et finalement à renaître dans une nouvelle existence. Côtoyer ces femmes en rupture la secoue évidemment mais lui donne une nouvelle envie de s’en sortir, de se battre et surtout de donner à d’autres. Elle va beaucoup apprendre aussi de ces femmes à l’existence malmenée. Les unes se nourrissent des autres et c’est beau. 

Je n’ai pas davantage de mots pour vous inciter à le lire ! Cette lecture est un coup de cœur ❣

Laisser un commentaire