Entretien avec Antoine Renand

Cette semaine, rencontre avec Antoine Renand, auteur du glaçant mais tellement bon thriller « L’Empathie ».

Qui êtes-vous en quelques mots ? 
« L’Empathie » est mon premier roman. Avant de l’écrire, j’ai fait des études de cinéma, réalisé des courts-métrages, puis travaillé comme scénariste.

Quelle place occupe la lecture dans votre quotidien ?
Une place irrégulière, il m’arrive de lire assidûment pendant des jours et des semaines, et de passer ensuite par des périodes où je lis un peu moins. J’écris des histoires, donc il m’est parfois difficile de me concentrer sur une autre que celle que je développe. Néanmoins, me passer de lecture sur une longue période me serait impossible.

Avez-vous des habitudes de lecture : un endroit préféré ? Un rituel ?
J’adore partir en vacances avec un ou plusieurs livres. Des décennies après, j’associe encore précisément mes souvenirs de voyages à ceux des romans que je lisais sur place.

Votre récent coup de cœur littéraire et pour quelles raisons ?
« Un petit boulot » de Iain Levison, que j’ai lu longtemps après sa sortie. J’ai adoré ce roman, son ton, ses personnages et sa critique sociale. J’avais constamment envie de retrouver son protagoniste et de suivre ses péripéties.

L’écriture c’est quoi pour vous ? Que vous apporte-t-elle ? 
Le moyen d’expression dans lequel je me suis senti le plus à l’aise, très tôt. J’aime manier les mots et imaginer des histoires ; il ne s’agit pas de la même chose, pourtant ce sont les deux ingrédients nécessaires pour écrire un roman.

De nouveaux projets en cours ? 
Oui, des projets d’écriture dont il est trop tôt pour parler.

Un mot pour les lecteurs de jadorelalecture.com pour finir ?
Apprenez à vos enfants à aimer, comme vous, la lecture. Je suis convaincu que c’est un plaisir qui se transmet, et le milieu familial est sans doute le meilleur endroit pour ça.

 

Laisser un commentaire