Impact – Olivier Norek

Impact_olivier-Norek-byjadorelalecture

Impact d’Olivier Norek

📆 22 octobre 2020

Résumé

Face au mal qui se propage et qui a tué sa fille. Pour les millions de victimes passées et les millions de victimes à venir. Virgil Solal entre en guerre, seul, contre des géants.

Mon avis

Olivier Norek signe un roman époustouflant. Plus qu’un polar, Impact est un véritable plaidoyer écologiste. Il éveille les consciences. Et surtout, tout est tellement fouillé. Une enquête au millimètre, des sources citées en fin de roman pour mieux étayer le propos.

En revanche, il ne crée pas ici des personnages qui suscitent l’émotion que j’aime tant. C’est plutôt un roman rythmé par des faits, assenés les uns après les autres pour mieux dénoncer le non-respect de notre planète dans un monde dirigé par quelques puissants et l’argent. Un roman qui vous percute forcément. 

Impact vous saisit d’effroi dès le premier chapitre. Sous vos yeux, les lignes se répandent telles les marées noires et leurs ravages en Afrique. Vous voilà dans les pas de Virgil Solal, un militaire au difficile passé. 

Une narration sans fioritures

Olivier Norek avait franchi un cap dans son écriture avec la parution d’Entre deux mondes en délaissant le polar pur et dur dans le 9-3 auquel il avait consacré une trilogie (Code 93, Territoires et Surtensions). Avec Impact, il retrouve son écriture de flic, incisive, sans fioritures pour mieux vous saisir et vous interpeler. Le style est très rythmé comme pour mieux nous faire sentir l’urgence : protéger notre planète. 

A chaque chapitre, la tension grimpe. Ce polar entremêle scandales écologiques décortiqués et enquête pour traquer Solal. Et tous les moyens sont permis par la plus haute autorité… Les chapitres intitulés « Nouvelles du monde » traitent de désastres écologiques, tirés de faits réels. Autant de claques flanquées aux lecteurs par l’auteur pour mieux éveiller leur conscience. Et forcément, on ne peut pas se contenter de lire. Impact vous questionne inévitablement. 

Aucune leçon pour autant, Olivier Norek construit son polar pour mieux vous faire basculer du côté de la cause défendue par Solal. Il énonce simplement des faits devant lesquels vous ne pourrez pas rester dupes ou inertes. Grandes multinationales, politiques, tous y passent. 

Voilà j’ai donc évidemment beaucoup apprécié ce polar et sa construction. Le plus ? Tous les articles ou documents recensés en fin de livre pour appuyer le propos. 

A lire aussi…

Entre deux mondes

Surface

Laisser un commentaire