L’amour propre d’Olivier Auroy

amourpropre_C1-300x456

Le résumé

Au salon de massage de M. Victor, rue de Courcelles, Waan semble jouir d’un statut de favorite. Est-ce parce que le propriétaire des lieux l’a vue grandir ?
Depuis qu’elle est devenue orpheline, Waan sait gré à M. Victor de lui avoir évité la fin tragique de la plupart des filles de sa condition en Thaïlande. Mais toute protection a un prix, et si l’écrin somptueux dans lequel elle pratique aujourd’hui n’a rien à voir avec les arrière-cours miséreuses de Chiang Rai, depuis quelques semaines Waan ressent une inquiétude diffuse.
Il y a ce ministre qui la harcèle de questions, et ce reporter dont elle attend les visites avec davantage d’impatience qu’elle ne veut bien l’admettre. Il y a surtout les silences de M. Victor, qui semblent dissimuler le passé derrière les tentures opaques du salon. Waan envisage alors de tout plaquer. De ne plus masser le corps des hommes. Mais a-t-elle vraiment le choix ?

L’Amour propre est un thriller osé, palpitant et implacable dans l’univers clos et énigmatique des salons de massage. C’est aussi une réflexion sans concession sur le rouage cruel et douloureux que peut constituer le désir des hommes et un plaidoyer radical pour le respect de celui des femmes.

Continuer la lecture de « L’amour propre d’Olivier Auroy »

Si on dansait de Rachel Joyce

Rachel Joyce Si on dansait

Le résumé 

À Londres, au bout d’une impasse délabrée, Frank n’est pas un disquaire comme les autres. Chez ce marchand de vinyles, une belle équipe de joyeux marginaux se serre les coudes, tous un peu abîmés par la vie.
Surtout, Frank a un don. Il lui suffit d’un regard pour savoir quelle musique apaisera les tourments de son client. Quitte à préconiser du Aretha Franklin à un obsessionnel de Chopin…
C’est ainsi que Frank fait la rencontre de Lisa, une mystérieuse femme au manteau vert. Après s’être évanouie devant sa boutique, elle le supplie de l’aider à comprendre la musique. Lors de leurs rendez-vous, Frank replonge dans sa propre enfance, revoyant sa mère, l’excentrique Peg, lui passer des vinyles sur sa vieille platine.
Lui qui ne croit plus en l’amour depuis longtemps sent son cœur vibrer à nouveau. Et puis, un jour, Frank découvre le secret de Lisa. Le monde s’écroule, il disparaît.
C’est sans compter, pourtant, sur l’extraordinaire solidarité qui règne sur Unity Street. Car après le chaos, il n’est jamais trop tard pour faire renaître l’espoir et réapprendre à danser…

Continuer la lecture de « Si on dansait de Rachel Joyce »

Un fille comme elle de Marc Lévy

Marc Lévy

Le résumé

À New York, sur la 5e Avenue, s’élève un petit immeuble pas tout à fait comme les autres… Ses habitants sont très attachés à leur liftier, Deepak, chargé de faire fonctionner l’ascenseur mécanique, une véritable antiquité. Mais la vie de la joyeuse communauté se trouve chamboulée lorsque son collègue de nuit tombe dans l’escalier. Quand Sanji, le mystérieux neveu de Deepak, débarque en sauveur et endosse le costume de liftier, personne ne peut imaginer qu’il est à la tête d’une immense fortune à Bombay… Et encore moins Chloé, l’habitante du dernier étage.
Entrez au N°12, Cinquième Avenue, traversez le hall, montez à bord de son antique ascenseur et demandez au liftier de vous embarquer… dans la plus délicieuse des comédies new-yorkaises !

Continuer la lecture de « Un fille comme elle de Marc Lévy »

L’arrondi silencieux de Corentine Rebaudet

Corentine Rebaudet

Un premier roman en librairie le 24 mai

Le résumé

Trois enfants, de trois pères différents, se retrouvent autour de leur mère décédée, Edith. En frères et sœurs ils n’ont pourtant jamais rien construit de solide, se voyant rarement, se connaissant tout juste. Le décès d’Edith est l’occasion de se rapprocher. À l’aube du nouveau millénaire Gabrielle, l’aînée, se découvre une grossesse surprise, Jérôme, quant à lui, s’enfonce dans la marginalité à Grenoble, au milieu de la drogue et de la peinture, Ophélie, la dernière, est aux prises avec un conjoint violent et tente de surnager dans ses études de médecine. 
Gabrielle décide de retourner sur les traces de leur mère dans la campagne lyonnaise, auprès de Théodore, son dernier mari. Elle emporte avec elle une lettre reçue de l’infirmière l’ayant soignée sur laquelle est inscrit le prénom « Icare ». Qui est-il ? Est-il en vie ? Bien vite les théories s’accumulent, tandis qu’elle tente de faire avec une grossesse non désirée, et est bientôt rejointe par sa soeur Ophélie, échappée des mains d’un homme brutal. 

Continuer la lecture de « L’arrondi silencieux de Corentine Rebaudet »

La meilleure façon de marcher est celle du flamant rose de Diane Ducret

Diane Ducret

Le résumé

La loi de Murphy n’est rien comparée à la loi d’Enaid : tout ce qui est susceptible de mal tourner tournera plus mal encore qu’on aurait humainement pu le prévoir.
Après avoir été quittée à Gdansk par téléphone, Enaid se rend à l’évidence : les fées qui se sont penchées sur son berceau ont dû s’ emmêler les pinceaux. Comment expliquer, sinon, la sensation qu’elle a depuis l’enfance qu’il lui a toujours manqué quelqu’un ? Il y a de quoi se poser des questions quand les parents adoptifs sont en fait les grands-parents, que la mère est danseuse de nuit, que le père change de religion comme de famille, que les bunkers de l’ETA servent d’école buissonnière. Et que l’accident d’un instant devient la fracture de toute une vie…
On peut se laisser choir ou faire le saut de l’ange. Être boiteux ou devenir un flamant rose. Sur ses jambes fragiles, tenir en équilibre avec grâce par le pouvoir de l’esprit, un humour décapant et le courage de rester soi.

Continuer la lecture de « La meilleure façon de marcher est celle du flamant rose de Diane Ducret »

Fugitive parce que reine de Violaine Huisman

Le résumé

Continuer la lecture de « Fugitive parce que reine de Violaine Huisman »

L’aile des vierges de Laurence Peyrin

Le résumé

Angleterre, avril 1946. La jeune femme qui remonte l’allée 
de Sheperd House, majestueux manoir du Kent, a le coeur lourd.
Car aujourd’hui, Maggie Fuller, jeune veuve au fort caractère,
petite-fille d’une des premières suffragettes, fille d’une sage-femme
féministe, entre au service des très riches Lyon-Thorpe.
Elle qui rêvait de partir en Amérique et de devenir médecin
va s’installer dans une chambre de bonne.
Intégrer la petite armée de domestiques semblant vivre encore
au siècle précédent n’est pas chose aisée pour cette jeune femme
cultivée et émancipée. Mais Maggie va bientôt découvrir
qu’elle n’est pas seule à se sentir prise au piège à Sheperd House
et que, contre toute attente, son douloureux échec sera le début
d’un long chemin passionnel vers la liberté.

Mon avis

Continuer la lecture de « L’aile des vierges de Laurence Peyrin »

De battre la chamade de Sophie Tal Men

En résumé

En commençant son internat de médecine à Brest, Marie-Lou est très vite happée par le tumulte de l’hôpital. Un concentré d’humanité où les rencontres, les émotions, les disparitions aussi, font grandir, mûrir. Plus qu’un apprentissage, c’est une prise de conscience, sur soi et sur le monde. C’est là que bat le cœur de la vie.
Côté sentimental, les choses ne sont pas moins compliquées… Comment retenir l’instable et insaisissable Matthieu dans ses filets ? Lui qui a dû mettre la médecine entre parenthèses pour retrouver son père disparu ?
On retrouve l’énergie et la fraîcheur de l’auteur des Yeux couleur de pluie et de Entre mes doigts coule le sable dans ce roman du quotidien mouvementé de Marie-Lou et Matthieu. Un chassé-croisé amoureux sans répit, un portrait sans fard du monde hospitalier, des histoires d’amitié, beaucoup de résilience pour une vraie surprise.

Continuer la lecture de « De battre la chamade de Sophie Tal Men »

Les bonnes nouvelles de la semaine

Je suis aux anges avec ces quelques ouvrages qui viennent de rejoindre ma PAL…

Réception jeudi de « la nouvelle vie de Kate  Reddy » d’Allison Pearson grâce à @babelio  paru chez @cherche_midi_editeur_

Réception mardi de « Il est grand temps de rallumer les étoiles » de Virginie Grimaldi  paru chez fayard

Les achats de mercredi  :

🔹 »La jeune fille et la nuit »  @guillaume_musso –> une lecture indispensable pour moi @calmann.levy

🔹 « Le lambeau » de @philippelancon, seul rescapé de l’attentat perpétré contre Charlie Hebdo. Une lecture dont j’ai envie car j’en ai entendu beaucoup de bien. Un livre paru chez les éditions_gallimard