Quand Sud Ouest parle de mon blog…

C’est l’actu du jour… 

Un article est consacré à mon activité de blogueuse dans Sud-Ouest (édition Landes).
Et oui de cette façon, vous découvrez ma trombine…

Je suis ravie de ce portrait car il est fidèle à ce que je voulais faire passer comme message. Bonne lecture ! 

2018-06-06Sud-Ouest

 

L’amour propre d’Olivier Auroy

amourpropre_C1-300x456

Le résumé

Au salon de massage de M. Victor, rue de Courcelles, Waan semble jouir d’un statut de favorite. Est-ce parce que le propriétaire des lieux l’a vue grandir ?
Depuis qu’elle est devenue orpheline, Waan sait gré à M. Victor de lui avoir évité la fin tragique de la plupart des filles de sa condition en Thaïlande. Mais toute protection a un prix, et si l’écrin somptueux dans lequel elle pratique aujourd’hui n’a rien à voir avec les arrière-cours miséreuses de Chiang Rai, depuis quelques semaines Waan ressent une inquiétude diffuse.
Il y a ce ministre qui la harcèle de questions, et ce reporter dont elle attend les visites avec davantage d’impatience qu’elle ne veut bien l’admettre. Il y a surtout les silences de M. Victor, qui semblent dissimuler le passé derrière les tentures opaques du salon. Waan envisage alors de tout plaquer. De ne plus masser le corps des hommes. Mais a-t-elle vraiment le choix ?

L’Amour propre est un thriller osé, palpitant et implacable dans l’univers clos et énigmatique des salons de massage. C’est aussi une réflexion sans concession sur le rouage cruel et douloureux que peut constituer le désir des hommes et un plaidoyer radical pour le respect de celui des femmes.

Continuer la lecture de « L’amour propre d’Olivier Auroy »

Si on dansait de Rachel Joyce

Rachel Joyce Si on dansait

Le résumé 

À Londres, au bout d’une impasse délabrée, Frank n’est pas un disquaire comme les autres. Chez ce marchand de vinyles, une belle équipe de joyeux marginaux se serre les coudes, tous un peu abîmés par la vie.
Surtout, Frank a un don. Il lui suffit d’un regard pour savoir quelle musique apaisera les tourments de son client. Quitte à préconiser du Aretha Franklin à un obsessionnel de Chopin…
C’est ainsi que Frank fait la rencontre de Lisa, une mystérieuse femme au manteau vert. Après s’être évanouie devant sa boutique, elle le supplie de l’aider à comprendre la musique. Lors de leurs rendez-vous, Frank replonge dans sa propre enfance, revoyant sa mère, l’excentrique Peg, lui passer des vinyles sur sa vieille platine.
Lui qui ne croit plus en l’amour depuis longtemps sent son cœur vibrer à nouveau. Et puis, un jour, Frank découvre le secret de Lisa. Le monde s’écroule, il disparaît.
C’est sans compter, pourtant, sur l’extraordinaire solidarité qui règne sur Unity Street. Car après le chaos, il n’est jamais trop tard pour faire renaître l’espoir et réapprendre à danser…

Continuer la lecture de « Si on dansait de Rachel Joyce »

Le manuscrit inachevé de Franck Thilliez

Franck Thilliez

Le résumé

Aux alentours de Grenoble, une voiture finit sa trajectoire dans un ravin après une course-poursuite avec la douane. Dans le coffre, le corps d’une femme. À la station-service où a été vu le conducteur pour la dernière fois, la vidéosurveillance est claire : l’homme n’est pas le propriétaire du véhicule.
Léane Morgan et Enaël Miraure sont une seule et même personne. L’institutrice reconvertie en reine du thriller a toujours tenu sa vie privée secrète. Sa vie ? Un mariage dont il ne reste rien sauf un lieu, L’Inspirante, villa posée au bord des dunes de la Côte d’Opale, et le traumatisme de l’enlèvement de sa fille Sarah. L’agression soudaine de son mari va faire resurgir le pire des quatre dernières années écoulées.
Dans le vent, le sable et le brouillard, une question parmi d’autres se pose : vers qui, vers quoi se tourner, quand l’unique vérité est que tout vous devient étranger ?

Continuer la lecture de « Le manuscrit inachevé de Franck Thilliez »

Mon bilan lecture en mai

bilan lecture mai 2018

Encore un mois propice à la lecture avec de nombreuses parutions qui ont ravi la lectrice passionnée que je suis. 

« La jeune fille et la nuit » de Guillaume Musso

« La nouvelle vie de Kate Reddy » d’Allison Pearson

« Complot » de Nicolas Beuglet

« La meilleure façon de marcher est celle du flamant rose » de Diane Ducret

« Coupable » de Jacques-Olivier Bosco

« La symphonie du hasard livre 3 » de Douglas Kennedy

« La vallée des oranges » de Béatrice Courtot

« Juste un peu de temps » de Caroline Boudet

« Est-ce ainsi que les hommes jugent ? » de Mathieu Ménégaux

« Un clafoutis aux tomates cerises » de Véronique de Bure

« L’arrondi silencieux » de Corentine Rebaudet 

« Je t’aime«  de Barbara Abel

« Une fille comme elle«  de Marc Lévy

« Le manuscrit inachevé » de Franck Thilliez

« L’amour propre » d’Olivier Auroy

« Les indésirables » de Diane Ducret

Donc un bilan avec 16 livres lus et de nombreux coups de coeur, je l’avoue.
En fait, je ne vais pas les détailler car une seule lecture m’a déçue et c’est « La nouvelle vie de Kate Reddy » que j’ai même abandonné en cours de route. 

Un bonheur de lectrice

Pour le reste, j’ai vraiment ressenti de grands moments de bonheur en lisant ce mois-ci. Je suis ravie d’avoir pu découvrir de nouveaux auteurs : Diane Ducret que j’ai même rencontrée au salon Lire à Limoges fin avril, Béatrice Courtot grâce aux éditions Charleston, Corentine Rebaudet, blogueuse elle aussi (unfilalapage.fr), Véronique de Bure et Olivier Auroy.

Diane Ducret rentre sans aucun doute dans la catégorie des auteurs que je vais suivre particulièrement. Mathieu Ménégaux est devenu un auteur incontournable pour moi en seulement trois romans, mais des romans percutants et tellement forts. Caroline Boudet pour la justesse de ses écrits et sa sensibilité qui y transparaît. Nicolas Beuglet m’a conquise en deux thrillers très travaillés et passionnants. 

Et puis viennent évidemment ensuite les auteurs dont je suis une fan absolue même si certains ne sont pas appréciés de tous. Cela m’est égal, j’aime leurs écrits et j’achète toutes leurs publications. Bref je suis une fidèle de : Guillaume Musso, Marc Lévy, Barbara Abel, Douglas Kennedy enfin de retour cette année avec sa trilogie absolument géniale. 

Je résumerai donc par un mois encore bien fourni en terme de lecture.

Un fille comme elle de Marc Lévy

Marc Lévy

Le résumé

À New York, sur la 5e Avenue, s’élève un petit immeuble pas tout à fait comme les autres… Ses habitants sont très attachés à leur liftier, Deepak, chargé de faire fonctionner l’ascenseur mécanique, une véritable antiquité. Mais la vie de la joyeuse communauté se trouve chamboulée lorsque son collègue de nuit tombe dans l’escalier. Quand Sanji, le mystérieux neveu de Deepak, débarque en sauveur et endosse le costume de liftier, personne ne peut imaginer qu’il est à la tête d’une immense fortune à Bombay… Et encore moins Chloé, l’habitante du dernier étage.
Entrez au N°12, Cinquième Avenue, traversez le hall, montez à bord de son antique ascenseur et demandez au liftier de vous embarquer… dans la plus délicieuse des comédies new-yorkaises !

Continuer la lecture de « Un fille comme elle de Marc Lévy »

Je t’aime de Barbara Abel

Barbara Abel

Le résumé

Après un divorce difficile, Maude rencontre le grand amour en la personne de Simon. Un homme dont la fille, Alice, lui mène hélas une guerre au quotidien. Lorsque Maude découvre l’adolescente en train de fumer du cannabis dans sa chambre, celle-ci la supplie de ne rien dire à son père et jure de ne jamais recommencer. Maude hésite, mais voit là l’occasion de tisser un lien avec elle et d’apaiser les tensions au sein de sa famille recomposée.
Six mois plus tard, Alice fume toujours en cachette et son addiction provoque un accident mortel. Maude devient malgré elle sa complice et fait en sorte que Simon n’apprenne pas qu’elle était au courant. Mais toute à sa crainte de le décevoir, elle est loin d’imaginer les effets destructeurs de son petit mensonge par omission…
Ceci n’est pas exactement une histoire d’amour, même si l’influence qu’il va exercer sur les héros de ce roman est capitale. Autant d’hommes et de femmes dont les routes vont se croiser au gré de leur façon d’aimer parfois, de haïr souvent.
Parce que dans les livres de Barbara Abel, comme dans la vie, rien n’est plus proche de l’amour que la haine…

Continuer la lecture de « Je t’aime de Barbara Abel »

L’arrondi silencieux de Corentine Rebaudet

Corentine Rebaudet

Un premier roman en librairie le 24 mai

Le résumé

Trois enfants, de trois pères différents, se retrouvent autour de leur mère décédée, Edith. En frères et sœurs ils n’ont pourtant jamais rien construit de solide, se voyant rarement, se connaissant tout juste. Le décès d’Edith est l’occasion de se rapprocher. À l’aube du nouveau millénaire Gabrielle, l’aînée, se découvre une grossesse surprise, Jérôme, quant à lui, s’enfonce dans la marginalité à Grenoble, au milieu de la drogue et de la peinture, Ophélie, la dernière, est aux prises avec un conjoint violent et tente de surnager dans ses études de médecine. 
Gabrielle décide de retourner sur les traces de leur mère dans la campagne lyonnaise, auprès de Théodore, son dernier mari. Elle emporte avec elle une lettre reçue de l’infirmière l’ayant soignée sur laquelle est inscrit le prénom « Icare ». Qui est-il ? Est-il en vie ? Bien vite les théories s’accumulent, tandis qu’elle tente de faire avec une grossesse non désirée, et est bientôt rejointe par sa soeur Ophélie, échappée des mains d’un homme brutal. 

Continuer la lecture de « L’arrondi silencieux de Corentine Rebaudet »

Juste un peu de temps de Caroline Boudet

Caroline Boudet

Le résumé

« La charge mentale. La foutue charge mentale. Qui ressemble de plus en plus à une charge explosive qu’elle ferait volontiers sauter… Quelque chose a claqué en elle. Sophie ne voulait pas rentrer, ne pouvait pas. Elle ne voulait plus de cette vie-là. Ses pieds n’avaient tout simplement pas pu prendre le chemin de la gare, ses doigts avaient d’eux-mêmes éteint son portable, et son instinct maternel — je suis
indispensable, je suis coupable, ils ne sont rien sans moi — s’est mis en mode silencieux pour la première fois depuis sept ans.
Un silence absolument, pleinement, intensément reposant. »

Continuer la lecture de « Juste un peu de temps de Caroline Boudet »