Octobre de SørenSveistrup

soren-sveistrup

Résumé

Début octobre, dans la banlieue de Copenhague, la police découvre le cadavre d’une femme amputée d’une main. À côté du corps, un petit bonhomme fabriqué à partir de marrons et d’allumettes. Chargés de l’enquête, la jeune inspectrice Naia Thulin et l’inspecteur Mark Hess découvrent vite que cette figurine est porteuse de mystérieuses empreintes : celles de la fille de Rosa Hartung, ministre des Affaires Sociales, enlevée un an plus tôt et présumée morte.

Thulin et Hess explorent toutes les pistes qui leur révèleraient un lien entre la disparition de la fille de la ministre et la victime à la main coupée. Lorsqu’une autre femme est tuée, selon le même mode opératoire, ils comprennent que le cauchemar ne fait que commencer…

Mon avis

Un bon polar à savourer. Car oui, ce livre vous tiendra en haleine un long moment. Un polar bien écrit à l’intrigue finement ciselée.
L’auteur vous embarque au coeur d’une histoire à vous faire frémir. J’ai lu les premières pages et j’étais captivée. L’auteur vous harponne avec une description qui vous fait plus que froid dans le dos. Puis vous oubliez ces premières pages pour y repenser par moments, en vous demandant « mais quel est le lien avec ce que je lis là maintenant ?« . 

En fait, le décor est planté avec cette première scène et ensuite, il vous emmène au coeur des méandres de son enquête. Une histoire très bien construite, des personnages bien travaillés. Ce qui m’a plu, c’est de me demander vraiment qui pouvait avoir commis ces actes-là et durant un bon moment. Alors j’ai douté, j’ai soupçonné untel puis unetelle, jusqu’à deviner un peu avant la fin, oui que l’un des personnages ne me semblait pas net. Et pourtant, je fais erreur ! 

Voilà ce qui m’a plu aussi dans ce polar, c’est que le doute s’installe pour mieux vous harponner et vous entraîner à tourner les pages. 

La jeune inspectrice Naïa Thulin est fort intéressante. Quant à son co-équipier imposé qui a traîné ses guêtres au sein d’Interpol, on le sent peu impliqué au départ avec juste l’envie de quitter au plus vite le Danemark. Mais finalement, ces deux-là vont mener l’enquête chacun avec ses méthodes, avec quelques heurts aussi mais pour mieux parvenir au but. 

Meurtres en série en fin de compte mais le plus passionnant c’est à mon sens le travail de l’auteur pour expliquer le mobile de ce meurtrier. 

Un peu de politique au milieu de tout ça et le tour est joué ! Je dis bravo et je vous recommande cette lecture. Mais attention, il faut prendre le temps et savourer. 

Laisser un commentaire