Le discours de Fabrice Caro

Résumé

« Tu sais, ça ferait très plaisir à ta sœur si tu faisais un petit discours le jour de la cérémonie. » C’est le début d’un dîner de famille pendant lequel Adrien, la quarantaine déprimée, attend désespérément une réponse au message qu’il vient d’envoyer à son ex. Entre le gratin dauphinois et les amorces de discours, toutes plus absurdes les unes que les autres, se dessine un itinéraire sentimental touchant et désabusé, digne des meilleures comédies romantiques.
Un récit savamment construit où le rire le dispute à l’émotion.

Mon avis

Adrien, quadra plutôt déprimé, est attablé avec sa petite famille. Il est complètement obnubilé par les sms qu’il voudrait recevoir de son ex-compagne. Il imagine les discours improbables qu’il va devoir faire au mariage de sa soeur.

Et il attend surtout très impatiemment un minuscule signe de Sonia, son ex. L’auteur décrit en même temps les souvenirs de leur histoire.

Ce roman plonge le lecteur dans une ambiance à la fois un peu triste, drôle et touchante. Adrien semble être abonné aux déconvenues alors qu’autour de lui les autres ont leur part de bonheur. Terriblement attachant, il ne cesse, au cours de ce repas en famille, de se poser maintes et maintes questions. J’ai beaucoup aimé d’ailleurs ces questionnements, ces remises en questions, ces sursauts où l’on sent qu’il pourrait sortir de son état habituel et tout envoyer valser.

Finalement il dissèque et analyse l’amour sous toutes ses formes mais aussi les travers de ses proches et les siens évidemment. Il porte un regard acerbe et caustique sur la famille et l’amour.

Ce roman est pétillant, rigolo et parfois même grinçant. J’ai aimé cet homme qui n’a pas vraiment confiance en lui et qui se questionne au sein de ce huis clos familial, un peu étouffant pour lui. Mais ce qui m’a surtout plu, c’est l’humour qui jalonne ces pages. 

 

Laisser un commentaire