La maison de Vanessa Savage

lamaison-vanessa-savageRésumé

Toutes les maisons portent en elles une histoire.
Celle-ci est cauchemardesque.

La maison où Patrick a passé toute sa jeunesse n’est pas une demeure comme les autres. Quinze ans plus tôt, elle a été le théâtre d’un drame inconcevable : toute une famille y a été retrouvée, massacrée. Patrick garde pourtant des souvenirs irremplaçables dans ces lieux, comme seule l’enfance sait en créer. Il décide de la racheter. Sa femme, Sarah, et leurs deux enfants s’y installent à contrecœur. Le délabrement, l’atmosphère sinistre qui colle à la maison oppressent Sarah. Ses psychoses reprennent, de plus en plus sombres. Des voisins épient chacun de ses mouvements. La tension monte.
Dans ce roman tortueux, imprévisible, Vanessa Savage braque la lumière sur chacun des personnages, tour à tour. Patrick, Sarah – et le lecteur – sauront-ils résister à cette infernale spirale du doute et de l’enfermement ? Et jusqu’où les entraînera-t-elle ?

Mon avis

Tout d’abord je tiens à remercier les Editions de la Marinière qui m’ont permis de découvrir ce premier thriller de Vanessa Savage. 

Ce thriller domestique est addictif. L’auteure a su instiller juste ce qu’il faut de doute. Oui, il s’agit bien de doute, car cette lecture questionne sur chacun des personnages. Sarah est-elle malade ? Sarah vit-elle réellement les événements tels qu’elle les raconte. Patrick est-il vraiment cet homme digne de confiance qu’elle a rencontré et qu’elle a épousé voilà de nombreuses années. Doit-elle douter de lui ? Continuer à lui faire confiance ? 
Sa meilleure amie l’est-elle vraiment ? Bref, tour à tour, l’auteure instille la bonne dose suspense et le doute dans l’esprit du lecteur. Et les pages se tournent, se tournent, à un rythme de plus en plus rapide. 

J’ai aimé la dimension psychologique très travaillée des personnages, leurs failles qui sont si bien décrites. J’ai trouvé très intéressante cette galerie de personnes autour de Sarah : les familiers qui sont là depuis longtemps et ceux qu’elle rencontre quand elle et sa famille s’installent dans la maison d’enfance de Patrick. 

L’auteure a su créer une ambiance particulièrement étouffante. Cette maison est un véritable piège qui se referme sur ses nouveaux occupants. Patrick qui voulait construire une « vie parfaite » pour sa famille est fascinant comme personnage. Les névroses des uns et des autres sont disséquées pour le plus grand bonheur du lecteur. 

Bref, j’ai beaucoup aimé ce thriller et nul doute que Vanessa Savage signe ici un très bon premier ouvrage. Je vous le recommande !

Laisser un commentaire