Quand les anges tombent de Jacques-Olivier Bosco

QuandlesangestombentjacquesolivierboscoRésumé


Cinq enfants kidnappés.… Un truand impitoyable, Vigo, dit le Noir, condamné à perpét’ pour le meurtre de gamins qu’’il nie farouchement avoir commis…. Un avion en provenance de Russie qui, par malheur, s’’écrase sur une prison.… Un procès truqué, une vengeance.… Un préfet assoiffé de pouvoir qui brouille les cartes, un flic déboussolé au fond du trou, un malfrat corse en rupture de ban, un cheminot alcoolo, un juge en fin de parcours, une avocate opiniâtre, des parents bouleversés mais combatifs.… Et leurs cinq mômes bien décidés à survivre et prêts à tout pour s’en sortir tout seuls !

Mon avis

Encore une fois l’auteur place son lecteur au coeur d’une galerie de personnages forts. On les aime ou on les déteste. Mais en tout cas, chacun vous emporte dans son sillage pour vous faire avancer dans l’intrigue.
Ici se mêlent des acteurs de la Justice, d’anciens malfrats, des truands et trafiquants actuels, des gens à la vie tourmentée. Bref, Jacques-Olivier Bosco fait s’unir des personnes que la vie n’aurait jamais réuni sans ce kidnapping, c’est certain. Seuls leurs enfants, tous kidnappés en même temps, lient ces personnages. Les parents ont tous reçu le même message : « Vous avez déconné, vous allez payer. » Reste à savoir comment. 
Qui sont ces parents ? Un préfet carriériste, un véritable pourri, un juge en fin de carrière, un flic au bord d’un gouffre qui tente de survivre malgré la mort de son épouse, un cheminot alcoolique et une avocate perspicace, belle et sexy. Il y a aussi son ex-conjoint, un truand et un gars respecté dans le milieu, également père de son enfant.

Jacques-Olivier Bosco va présenter à son lecteur chacun de ces parents. Tous ces personnages sont un atout important dans ce polar. Ils sont fouillés, l’auteur les a dotés d’une épaisseur surprenante. Ils dégagent tous une force.
Quid des enfants ? Ils sont loin de rester simplement de petites victimes. Ils se battent tous à leur manière et n’acceptent pas le sort qui leur est réservé par leurs ravisseurs. Dans ce polar, rien n’est tout blanc ou tout noir mais on perçoit bel et bien les espaces troubles entre les deux.

Sur ce fond et cette trame d’enlèvement, de vengeance et de course-poursuite, c’est aussi une extraordinaire histoire où le lecteur côtoie la loyauté, l’honneur, le respect, la famille, l’amitié… et la justice.
Bref ce polar est rythmé et vous tournez les pages jusqu’au dénouement. 

 

Laisser un commentaire