Concours sur Instagram !!!

Je l’ai dit, je le fais : nouveau concours !  Eh oui, j’ai franchi le cap des 3000 abonnés sur Instagram  et je les remercie.

Cette fois-ci, j’organise un concours uniquement sur Instagram pour récompenser mes abonnés. Et quel concours !!! 
Pas 1, pas 2, pas 3… mais 8 cadeaux à remporter. Oui oui vous avez bien lu.
Je suis ravie de voir une nouvelle fois des partenaires (éditions Albin Michel, Calmann Lévy, Sonatine Editions, Xo Editions, Mazarine, Editions Lily Charleston et Escale en bord de page) me soutenir pour organiser ce concours et donc vous offrir les cadeaux mis en jeu.

Dès demain, le concours démarre 

Pour jouer, rdv uniquement sur Instagram.
Les conditions pour participer 

🍀Indiquer votre participation en commentaire
🍀Être abonné(e) à mon compte Instagram
🍀Être abonné(e) au compte du partenaire du cadeau mis en jeu
Cela suppose donc que vous soyez un peu en alerte et que vous me suiviez jour après jour entre le 26 septembre et le 6 octobre sur Instagram. 

Vous pourrez ainsi tenter de gagner un cadeau par jour que je dévoilerai le jour J.
Chaque jour, le concours sera ouvert de 9h à 19h. 

Bonne chance à toutes et à tous !

 

 

Le cas zéro de Sarah Barukh

http://jadorelalecture.com/2018/09/15/le-prince-a-la-petite-tasse-demilie-de-turckheim/

Le résumé

Tout commence par un cas. Incompréhensible et inquiétant. Une série de symptômes incohérents et d’une gravité extrême. Laurent Valensi, médecin à l’hôpital Saint-Louis, ne sait comment soigner son patient, un certain Ali Benyoussef.
Déchiré entre sa famille qui veut le protéger d’une éventuelle contamination et un chef de service sans scrupule, il se lance dans une course contre la montre. En dépit de ses doutes, et face aux menaces qui pèsent chaque jour un peu plus sur lui, il va se battre pour sauver cet homme et faire éclater la vérité : si ce patient était le cas zéro de la  terrible épidémie qui fait rage aux Etats-Unis et que l’on appelle « le cancer homosexuel » ?
Un thriller angoissant où Sarah Barukh, l’auteur de Elle voulait juste marcher tout droit, nous tient en haleine de la première à la dernière page.

Continuer la lecture de « Le cas zéro de Sarah Barukh »

La vérité sort de la bouche du cheval de Meryem Alaoui

Meryem Alaoui

Le résumé

Continuer la lecture de « La vérité sort de la bouche du cheval de Meryem Alaoui »

Ils rejoignent ma PAL…

🦋 « La veuve » de Fiona Barton

🦋 « Khalil » de Yasmina Khadra

🦋 « Les rêveurs » d’Isabelle Carré

🦋 « Mon autre famille » d’Armistead Maupin

🦋 « Ce qui se dit la nuit » d’Elsa Roch

🦋 » Heimaey » de Ian Manook

🦋 « La traversée de nos rêves » d’Andreea Badea

Mon blog et moi…

Suite de mon article paru lundi « Et je suis devenue blogueuse »…

Ce que le blog m’apporte au quotidien ?

Comme ça sans réfléchir ? Je réponds : du bonheur et du calme. 
Pourtant, plus que sur le blog, je constate que les interactions avec celles et ceux qui me suivent se déroulent via Instagram et Facebook. Donc je suis ravie car mon envie de partage autour de la lecture est comblée.
J’ai pu « rencontrer » virtuellement (j’espère en voir aussi dans la vraie vie) d’autres blogueuses, ça c’est chouette. J’ai maintenant des échanges avec des lectrices et lecteurs et directement avec des auteurs et là je suis sur un nuage. Le premier « J’aime » d’Harlan Coben sur Instagram, j’ai sauté au plafond. Bon pas en vrai, je ne suis pas sportive mais mentalement c’était tout pareil !


J’écris mes chroniques en toute modestie car écrire un livre, c’est juste ouah. Quel boulot ! Alors par respect, je peux avoir aimé ou pas un ouvrage, mais jamais je ne jugerai et « descendrai » quelqu’un parce que je n’ai pas aimé ses écrits. Bref c’est du respect à mon sens.

Mais surtout ô oui surtout, je reste moi-même quand je poste sur Instagram ou Facebook et quand j’écris mes chroniques. Je pense que vous le sentez.

« Vis ma vie » de blogueuse

2018-06-06Sud-Ouest« Ouah mais ça doit te prendre un temps fou ! ». Voilà bien l’exclamation que j’entends de manière récurrente depuis deux ans. Pour moi le blog complète parfaitement ma passion de lectrice. Donc c’est du plaisir et du bon temps que je consacre à ma passion.
J’ai récemment choisi de changer d’orientation professionnelle. Ce qui m’ amusée c’est que tous ceux qui avaient lu
l’article que m’a consacré Sud Ouest début juin, ont cru que j’allais vivre de cette passion  !!!
Ah j’aimerais bien mais je réponds avec humour : « 
pour le moment, cela ne me permet pas, mais alors pas du tout, de vivre et faire vivre ma famille« . Donc non, je ne vis pas de mon blog.

Pour autant, j’adore y consacrer du temps. Donc au quotidien, je poste sur Instagram, sur FB et bien sûr ici pour partager avec vous « mon actu » : ce que je lis, ce que j’achète, ce que je vous recommande de lire, ce que j’ai envie de lire… Bref toute ma vie de passionnée de lecture.
Je réfléchis aux chroniques autres que des avis sur des bouquins pour rythmer aussi le contenu du blog. Je réfléchis en fin de compte à ce qui peut vous plaire et vous donner envie de partager virtuellement un moment autour des bouquins avec moi. 

Ce qui a changé dans ma vie de lectrice grâce au blog ?

J’ai plus d’idées de lectures et d’auteurs qui me sont suggérées. Trop cool !
Euh ma CB chauffe bien plus souvent aussi… quand je passe en librairie.
Je vais à davantage de salons littéraires à la rencontre des auteurs. J’ose leur adresser la parole et discuter un peu avec eux. C’est un énorme pas pour la timide que je suis.
On me demande mon avis sur des livres, sur les liseuses… Je suis en plein dans le partage, mon envie d’origine et ça, j’aime beaucoup.

Des auteurs indépendants ou pas me proposent de découvrir leurs écrits. J’adore ! Et j’avoue que  je suis flattée.
Mais j’ai envie de continuer à lire les auteurs que j’aime, les styles que j’affectionne. Je veux absolument continuer à choisir mes lectures, donc je n’accepte pas tous les livres à chroniquer. Je reste modeste et vous livre donc mes avis pour ce qu’ils valent à mon sens : tout simplement les avis d’une lectrice passionnée qui aime ou pas ce qu’elle lit. 

Alerte concours !!!

Enfin, comme j’ai franchi récemment le cap des 3000 abonnés sur Instagram, surveillez le blog parce que je vais organiser sous peu un nouveau concours avec l’aide des maisons d’édition : Lily Charleston, Calmann Lévy, XO Editions, Mazarine, Albin Michel et d’une petite entreprise qui fait son chemin et que j’ai découverte via ses posts sur Instagram « Escale en bord de page » (deux nanas qui conçoivent des pochettes pour protéger nos bouquins et qui montent actuellement un projet de bouquinerie itinérante/un « Book Truck »). 

Voilà voilà, je vous souhaite plein de bons moments de lecture. Et vous en savez un peu plus désormais sur Christelle, la plume de jadorelalecture.com. Je vous invite vraiment à commenter cet article pour donner votre avis sur le blog, ce que vous aimeriez y trouver en plus…

Nouvelle lecture…

J’ai entamé hier soir « La coupure » de Fiona Barton. J’en ai entendu tellement de bien que j’ai craqué…

Je vous en reparle bientôt 🤗

Et je suis devenue blogueuse…

Je vous raconte ici comment je suis devenue blogueuse. Je vous dévoile un peu qui je suis. J’espère vous faire sourire et vous donner encore plus envie de suivre mon blog, mes actus et tutti quanti. 

Lire c’est quoi pour moi ?

Avant toute chose, j’adore lire et également écrire. Lire, c’est depuis toujours. Enfant, déjà je préférais rester dans ma chambre à bouquiner, rester au calme plutôt que d’aller « jouer » dehors comme m’y exhortaient mes parents.
Lire c’est l’imaginaire qui travaille à 100 à l’heure et j’adore. Lire, ça apaise et ça transporte dans d’autres univers, pays, cultures… Lire, c’est découvrir et se cultiver en fin de compte. Lire, c’est ma bulle d’air et elle m’est indispensable. J’ose le dire : Lire c’est ma drogue ! 

Continuer la lecture de « Et je suis devenue blogueuse… »

Le prince à la petite tasse d’Emilie de Turckheim

Emilie de Turckheim

Le résumé

Un jour, j’ai dit : « Ils sont des milliers  à dormir dehors. Quelqu’un pourrait  habiter chez nous, peut-être ? »  Et Fabrice a dit : « Oui, il faudra  juste acheter un lit. »  Et notre fils Marius a dit : « Faudra  apprendre sa langue avant qu’il arrive. »  Et son petit frère Noé a ajouté :  « Faudra surtout lui apprendre à joueraux cartes, parce qu’on adore  jouer aux cartes, nous ! »
Pendant neuf mois, Émilie, Fabrice et leurs deux  enfants ont accueilli dans leur appartement parisien  Reza, un jeune Afghan qui a fui son pays en guerre  à l’âge de douze ans. Ce journal lumineux retrace  la formidable aventure de ces mois  passés  à se découvrir et à retrouver ce qu’on avait égaré  en chemin : l’espoir et la fraternité.

Continuer la lecture de « Le prince à la petite tasse d’Emilie de Turckheim »