Je t’aime de Barbara Abel

Barbara Abel

Le résumé

Après un divorce difficile, Maude rencontre le grand amour en la personne de Simon. Un homme dont la fille, Alice, lui mène hélas une guerre au quotidien. Lorsque Maude découvre l’adolescente en train de fumer du cannabis dans sa chambre, celle-ci la supplie de ne rien dire à son père et jure de ne jamais recommencer. Maude hésite, mais voit là l’occasion de tisser un lien avec elle et d’apaiser les tensions au sein de sa famille recomposée.
Six mois plus tard, Alice fume toujours en cachette et son addiction provoque un accident mortel. Maude devient malgré elle sa complice et fait en sorte que Simon n’apprenne pas qu’elle était au courant. Mais toute à sa crainte de le décevoir, elle est loin d’imaginer les effets destructeurs de son petit mensonge par omission…
Ceci n’est pas exactement une histoire d’amour, même si l’influence qu’il va exercer sur les héros de ce roman est capitale. Autant d’hommes et de femmes dont les routes vont se croiser au gré de leur façon d’aimer parfois, de haïr souvent.
Parce que dans les livres de Barbara Abel, comme dans la vie, rien n’est plus proche de l’amour que la haine…

Continuer la lecture de « Je t’aime de Barbara Abel »

L’arrondi silencieux de Corentine Rebaudet

Corentine Rebaudet

Un premier roman en librairie le 24 mai

Le résumé

Trois enfants, de trois pères différents, se retrouvent autour de leur mère décédée, Edith. En frères et sœurs ils n’ont pourtant jamais rien construit de solide, se voyant rarement, se connaissant tout juste. Le décès d’Edith est l’occasion de se rapprocher. À l’aube du nouveau millénaire Gabrielle, l’aînée, se découvre une grossesse surprise, Jérôme, quant à lui, s’enfonce dans la marginalité à Grenoble, au milieu de la drogue et de la peinture, Ophélie, la dernière, est aux prises avec un conjoint violent et tente de surnager dans ses études de médecine. 
Gabrielle décide de retourner sur les traces de leur mère dans la campagne lyonnaise, auprès de Théodore, son dernier mari. Elle emporte avec elle une lettre reçue de l’infirmière l’ayant soignée sur laquelle est inscrit le prénom « Icare ». Qui est-il ? Est-il en vie ? Bien vite les théories s’accumulent, tandis qu’elle tente de faire avec une grossesse non désirée, et est bientôt rejointe par sa soeur Ophélie, échappée des mains d’un homme brutal. 

Continuer la lecture de « L’arrondi silencieux de Corentine Rebaudet »

Juste un peu de temps de Caroline Boudet

Caroline Boudet

Le résumé

« La charge mentale. La foutue charge mentale. Qui ressemble de plus en plus à une charge explosive qu’elle ferait volontiers sauter… Quelque chose a claqué en elle. Sophie ne voulait pas rentrer, ne pouvait pas. Elle ne voulait plus de cette vie-là. Ses pieds n’avaient tout simplement pas pu prendre le chemin de la gare, ses doigts avaient d’eux-mêmes éteint son portable, et son instinct maternel — je suis
indispensable, je suis coupable, ils ne sont rien sans moi — s’est mis en mode silencieux pour la première fois depuis sept ans.
Un silence absolument, pleinement, intensément reposant. »

Continuer la lecture de « Juste un peu de temps de Caroline Boudet »

La vallée des oranges de Béatrice Courtot

Béatrice Courtot

Le résumé

En démontant le faux plafond d’un hôtel, un ouvrier tombe sur une boîte contenant les souvenirs d’une vieille dame, Magdalena. Son arrière-petite-fille, Anaïs, tenancière du Café de l’Ensaïmada, une institution culinaire à Paris, décide alors de partir à la recherche de ses origines majorquines…

Majorque, 1935

Magdalena, jeune pâtissière, confectionne chaque jour des ensaïmadas, ces brioches majorquines entortillées et saupoudrées de sucre glace. Mais très vite, la guerre civile espagnole frappe aux portes de son village. Au péril de sa vie, Magdalena s’engage alors dans la résistance.

Entre Majorque et Marseille, deux destins de femmes bousculées par la Guerre d’Espagne et un secret de famille, mais unies par une même passion : la pâtisserie.

Continuer la lecture de « La vallée des oranges de Béatrice Courtot »

Est-ce ainsi que les hommes jugent ? Mathieu Ménégaux

Mathieu Ménégaux

Le résumé

Une journée particulière. Gustavo, père de famille, directeur financier, doit effectuer une présentation importante devant l’état-major de sa multinationale. Des mois de préparation, un tournant pour sa carrière.
 
Au lieu de l’heure de gloire espérée, la police faire irruption à son domicile, à l’aube. Perquisition, accusation d’homicide volontaire, indices concordants, Gustavo va être placé en garde à vue et traité sans ménagement. Heures sombres, qui vont déstabiliser un cadre supérieur sans histoires et le conduire à redouter le pire pour son avenir.
 
Son épouse Sophie va mobiliser son réseau et son énergie pour démontrer l’innocence de son mari et préserver leurs deux garçons des conséquences dévastatrices de cette mise en cause.
 
Mais comment rétablir la balance de la justice dans un univers gouverné par l’émotion et la recherche immédiate d’un coupable  ?
 
Avec un style direct et tendu, Mathieu Menegaux nous livre un roman haletant, une plongée en apnée dans le monde de l’injustice.

Continuer la lecture de « Est-ce ainsi que les hommes jugent ? Mathieu Ménégaux »

Les gagnantes du concours avec les Editions Charleston

Béatrice Courtot

Le verdict est tombé. Le tirage au sort en ligne a désigné les deux gagnantes de mon concours organisé avec le soutien des Editions Charleston.

Les deux gagnantes sont… :
🍀louise canal
🍀kiglabousseix

Elles remportent chacune un exemplaire de « La vallée des oranges » de Béatrice Courtot. 

La réponse était donc : juillet 2016 (le 3 plus précisément)
Rappel : pour que votre réponse soit prise en compte, il fallait aussi être abonné au compte IG de Editions Charleston.

Les achats du jour…

Eh oui, le craquage du jour…

« Sang famille » de Michel Bussi sorti le 16 mai

« Grand frère » de Mahir Guven sorti très récemment aussi

« Une fille comme elle » de Marc Lévy sorti le 18 mai

Coupable de Jacques Olivier Bosco

Coupable Jacques Olivier Bosco

Le résumé

On a tous quelque chose à se reprocher.
Internée à l’adolescence parce qu’elle souffrait de troubles psychologiques, Lise s’est liée à des filles avec qui elle a tout partagé, des  » monstres  » comme elle. Et elle a rencontré son double.
Des années plus tard, Lise est lieutenante à la brigade criminelle de Paris. Quand elle est amenée à enquêter sur la mort de l’un de ses proches, le passé trouble de sa famille réapparaît. Et les secrets de son enfance refont surface.
Que s’est-il réellement passé lorsqu’elle avait treize ans, dans cette ferme aux murs recouverts de sang ?
Et pourquoi est-elle revenue, celle qu’elle appelait sa  » jumelle « , son double maléfique ?

Continuer la lecture de « Coupable de Jacques Olivier Bosco »

Un clafoutis aux tomates cerises de Véronique de Bure

Véronique de Bure

Le résumé

Au soir de sa vie, Jeanne, quatre-vingt-dix ans, décide d’écrire son journal intime. Sur une année, du premier jour du printemps au dernier jour de l’hiver, d’événements minuscules en réflexions désopilantes, elle consigne ses humeurs, ses souvenirs, sa petite vie de Parisienne exilée depuis plusde soixante ans dans l’Allier, dans sa maison posée au milieu des prés, des bois et des vaches. La liberté de vie et de ton est l’un des privilèges du très grand âge, aussi Jeanne fait-elle ce qu’elle veut – et ce qu’elle peut : regarder pousser ses fleurs, boire du vin blanc avec ses amies, s’amuser des mésaventures de Fernand et Marcelle, le couple haut en couleurs de la ferme d’à côté, accueillir – pas trop souvent – ses petits-enfants, remplir son congélateur de petits choux au fromage, déplier un transat pour se perdre dans les étoiles en espérant les voir toujours à la saison prochaine…
Un clafoutis aux tomates cerises, le plus joli roman sur le grand âge qui soit, traite sans fard du temps qui passe et dresse le portrait d’une femme qui nous donne envie de vieillir.

Continuer la lecture de « Un clafoutis aux tomates cerises de Véronique de Bure »