Sharko de Franck Thilliez

Franck ThilliezLe résumé
" Sharko comparait toujours les premiers jours d'une enquête à une partie de chasse.
Ils étaient la meute de chiens stimulés par les cors, qui s'élancent à la poursuite du gibier.
À la différence près que, cette fois, le gibier, c'était eux."
Eux, c'est Lucie Henebelle et Franck Sharko, flics aux 36 quai des Orfèvres, unis à la ville comme à la scène, parents de deux petits garçons.
Lucie n'a pas eu le choix : en dehors de toute procédure légale, dans une cave perdue en banlieue sud de Paris, elle a tué un homme. Que Franck ignore pourquoi elle se trouvait là à ce moment précis importe peu : pour protéger Lucie, il a maquillé la scène de crime. Une scène désormais digne d'être confiée au 36, car l'homme abattu n'avait semble-t-il rien d'un citoyen ordinaire et il a fallu lui inventer une mort à sa mesure.
Lucie, Franck et leur équipe vont donc récupérer l'enquête et s'enfoncer dans les brumes de plus en plus épaisses de la noirceur humaine. Cette enquête autour du meurtre qu'à deux ils ont commis pourrait bien sonner le glas de leur intégrité, de leur équilibre, et souffler comme un château de cartes le fragile édifice qu'ils s'étaient efforcés de bâtir. 

Mon avis
Franck Thilliez a écrit "Sharko dans la tourmente" dans la dédicace qu'il m'a signée… Eh bien c'était rien de le dire. J'ai retrouvé son couple d'enquêteurs vedettes, alias Lucie Hennebelle et Franck Sharko avec grand plaisir. Sharko est plus borderline que jamais, tout comme Nicolas Bellanger. Mais après tout ce sont des flics, hantés, blessés et tellement humains. Pourtant, ce thriller car c'en est bien un, est dur, vraiment très dur tant il plonge le lecteur dans la noirceur de l'être humain. J'ai trouvé certains passages vraiment difficiles et "gores" dirais-je même. Mais comme d'habitude, toute l'histoire est bien ficelée. On retrouve le goût de Franck Thilliez pour le sujet scientifique, précis presque taillé au scalpel. Ce thriller m'a remuée et je ne crois pas qu'il restera l'un de mes préférés même s'il est bien construit, bien écrit, bref du Thilliez. Mais la noirceur est trop omniprésente pour moi au fil de ces 570 pages. J'ai aimé retrouver les personnages récurrents de Franck Thilliez qui gravitent autour de Lucie et Franck mais j'ai moins aimé le côté "gore" et dérangeant. 
 

Femme sur écoute d’Hervé Jourdain

Hervé JourdainLe résumé
Manon est strip-teaseuse et escort girl dans le quartier du Triangle d’or à Paris. Elle vit avec sa soeur, étudiante en philo, et le bébé qu’elle a eu avec Bison, incarcéré en préventive pour un braquage raté. Manon ne mène qu’une bataille, celle de son avenir. Le plan : racheter une boutique sur les Champs-Élysées et par la même occasion, sa respectabilité. Mais ça, c’était avant qu’on pirate sa vie.
Pôle judiciaire des Batignolles. Les enquêteurs de la brigade criminelle, tout juste délogés du légendaire 36 quai des Orfèvres pour un nouveau cadre aseptisé, s’escriment à comprendre pourquoi chacune des enquêtes en cours fuite dans la presse. Compostel et Kaminski sont à la tête d’une jeune garde, qu’a récemment rejointe Lola Rivière. Absences répétées, justifications aux motifs évasifs… La réputation de l’experte en cybercriminalité n’est pas brillante. Compostel a malgré tout décidé de lui accorder sa confiance en lui remettant pour dissection l’ordinateur de son fils, suicidé trois ans plus tôt.
Sexe, politique, sécurité… Et des morts sans connexions apparentes. Au plus près du réel, en s’appuyant sur le système des écoutes téléphoniques, Hervé Jourdain bâtit une intrigue à l’architecture saisissante, doublée d’un portrait (à l’acide) de son époque.

Mon avis
J'ai aimé cette galerie de personnages et ces histoires qui finissent par s'entremêler. Des histoires de flics oui mais c'est bien écrit. J'ai replongé avec grand plaisir dans l'univers d'Hervé Jourdain qui écrit sur le fameux et si célèbre 36, désormais installé dans de nouveaux locaux. Avec "Femme sur écoute", on navigue entre deux eaux. Les prostituées, la volonté de s'en sortir ou pas et les méandres de la politique avec ses magouilles car c'est bien de cela qu'il s'agit. Bref un bon polar comme je les aime car même si j'apprécie d'être transportée dans des univers inconnus au fil de mes lectures, j'aime aussi le réalisme. J'ai beaucoup aimé donc ce polar bien dans la réalité contemporaine.

Jusqu’à l’impensable de Mickael Connelly

Mickael Connelly "Jusqu'à l'impensable"Le résumé
New York Times Harry Bosch, retraité du LAPD malgré lui, tente de tuer le temps en remontant une vieille Harley lorsque Mickey Haller, son demi-frère avocat de la défense, lui demande de travailler pour lui comme enquêteur. Cisco, qui occupe ce poste habituellement, vient d'être victime d'un accident de moto aux circonstances plus qu'étranges, et Haller est persuadé que seul Bosch pourra l'aider à innocenter Da Quan Foster, un ex-membre de gang accusé d'avoir battu à mort Lexi Parks, la directrice adjointe des services municipaux de West Hollywood. Si les obstacles sont de taille – la preuve accusant Foster est accablante et il ne reste plus que six semaines aux deux frères avant le procès -, Haller en est sûr, Foster est innocent. Dilemme pour Harry ! "Passer de l'autre côté" ? Tout simplement impensable. Comment défendre un assassin quand on a passé sa vie à en expédier le maximum en prison ?

Mon avis
Je suis une inconditionnelle de Mickael Connelly. Donc vous l'aurez compris, dès qu'il sort un livre, je me précipite en librairie pour l'acheter. Je trouve qu'il a réussi le tour de force au fil des ans de rester fidèles à ses personnages, à les faire évoluer, grandir, mûrir… Qui ne s'est pas attaché au grand Harry Bosch. Personnellement quand je lis les aventures et turpitudes d'Harry Bosch, je me projette très bien sur un grand écran au cinéma. Chapeau car tous les auteurs n'ont pas cette habileté à transporter leurs lecteurs.
​​​​​​​Pour en revenir à "Jusqu'à l'impensable", j'ai beaucoup aimé le tiraillement que pose le sujet à la conscience d'Harry Bosch. Passer d'un comportement de flic, et oui mais il est à la retraite à détective privé pour la défense. Quel dilemne pour lui ! En fin de compte, il ne trouve plus sa place parmi les flics qui le trouve limite d'avoir franchi une ligne. Tabou d'aider le camp de la défense quand on a consacré sa vie à la police… Mais finalement il ne renie rien de son passé et avance à pas mesurés et efficaces dans le fil de cette nouvelle aventure. J'ai encore une fois adoré ! Un polar très efficace même si évidemment on devine la fin avant les dernières pages. Mais avec Connelly ce n'est pas tant le suspense qui me plaît que les personnages fouillés, perturbés… A lire ! Mickael Connelly reste quand même un maître du polar.

 

Un appartement à Paris de Guillaume Musso

Guillaume MussoLe résumé
« L’art est un mensonge qui dit la vérité…». Paris, un atelier d’artiste caché au fond d’une allée verdoyante. Madeline l’a loué pour s’y reposer et s’isoler.
À la suite d’une méprise, cette jeune flic londonienne y voit débarquer Gaspard, un écrivain misanthrope venu des États-Unis pour écrire dans la solitude. Ces deux écorchés vifs sont contraints de cohabiter quelques jours.L’atelier a appartenu au célèbre peintre Sean Lorenz et respire encore sa passion des couleurs et de la lumière. Terrassé par l’assassinat de son petit garçon, Lorenz est mort un an auparavant, laissant derrière lui trois tableaux, aujourd’hui disparus. Fascinés par son génie, intrigués par son destin funeste, Madeline et Gaspard décident d’unir leurs forces afin de retrouver ces toiles réputées extraordinaires.Mais, pour percer le véritable secret de Sean Lorenz, ils vont devoir affronter leurs propres démons dans une enquête tragique qui les changera à jamais. Une plongée vertigineuse dans le monde mystérieux de la création.

Mon avis
Addictif ce tout nouveau thriller de Guillaume Musso, le terme est parfaitement adapté. L'histoire démarre comme un gentil roman mais très vite le suspense augmente et le scénario apparaît bien plus élaboré que la première impression. Les personnages sont fouillés et nous sommes entre la France et les Etats-Unis. Très honnêtement, je me suis vraiment délectée de ce thriller et j'ai lu avec un immense plaisir ces presque 500 pages en deux jours. Chaque nouveau livre de Guillaume Musso me transporte. Ses personnages, ses histoires sont originaux et emportent le lecteur. Une jolie bulle de lecture donc et vivement le prochain. Je suis une adepte de cet auteur depuis ses débuts et j'ai lu tous ses livres dès leur sortie, je en suis jamais déçue. Et dire qu'il va falloir un an environ avant une nouvelle sortie littéraire….  Bouhhhh. Bon allez c'est normal, l'auteur doit pouvoir se ressourcer et imaginer encore plein d'histoires haletantes, prenantes, envoûtantes… 

Nympheas de Michel Bussi

Michel BussiLe résumé
Le jour paraît sur Giverny. Du haut de son moulin, une vieille dame veille, surveille. Le quotidien du village, les cars de touristes… Des silhouettes et des vies. Deux femmes, en particulier, se détachent : l'une, les yeux couleur nymphéa, rêve d'amour et d'évasion ; l'autre, onze ans, ne vit déjà que pour la peinture. Deux femmes qui vont se trouver au coeur d'un tourbillon orageux. Car dans le village de Monet, où chacun est une énigme, où chaque âme a son secret, des drames vont venir diluer les illusions et raviver les blessures du passé…
 

Mon avis
J'ai entendu énormément d'éloges sur ce livre de Michel Bussi. Je n'ai pas été déçue. Il réussit une vraie performance pour emballer son lecteur dans cet univers qui semble comme figé dans le temps. On se prend dans l'histoire, on avance, page après page dans le monde des impressionnistes. Et son écriture est même un peu cela, elle donne à voir, à deviner… Une histoire d'amour absolu. Je n'ai pas deviné le fin mot de cette histoire dès le début, sis je suis honnête il m' a fallu quand même une bonne moitié de livre avant de comprendre de quoi il retournait. Alors oui je dis bravo. Un très beau livre !
 

La prunelle de ses yeux d’Ingrid Desjours

Le résumé
Gabriel Abramovic a tout perdu en l'espace d'une nuit. Victor, son fils de 17 ans sauvagement assassiné. Ses yeux. Sa vie. Les années ont passé et l'aveugle n'a pas renoncé à recouvrer la vue. Encore moins à faire la lumière sur la mort de son enfant. Quand dun nouvel élément le met sur la piste du meurtrier, c'est une évidence : il fera justice lui-même. Mais pour entreprendre ce long et éprouvant voyage, Gabriel a besoin de trouver un guide. Il recrute alors Maya, une jeune femme solitaire et mélancolique, sans lui avouer ses véritables intention…

Mon avis
Encore un vrai bon thriller d'Ingrid Desjours. Décidément, Pépita de la librairie Lacoste à Mont-de-Marsan et des Psychopathes du polar, que vous avez eu raison de me conseiller la découverte de cette auteur. Maintenant que je les ai tous lus, je vais devoir patienter jusqu'à la sortie de son prochain bouquin. L'attente sera longue j'en sui convaincue !
Mais revenons à "La prunelle de ses yeux", ce thriller m'a tenue en haleine et quelle histoire. Gabriel, Maya, Victor, Tancrède… tous les personnages sont ou ont été torturés, sont fragiles. Mais leur fragilité s'exprime dans la violence, dans la domination, dans la dissimulation… Bref une palette de personnages tous aussi riches et intéressants les uns que les autres. Ils sont fouillés, le livre est bien écrit et le scénario ferait un bon film ! Bref vous l'aurez compris, j'ai adoré ce dernier thriller d'Ingrid Desjours paru récemment. Je vous le recommande donc sans aucune hésitation.

Tout pour plaire d’Ingrid Desjours

Le résumé
En apparence, votre mari et vous avez « tout pour plaire ».
Mais depuis longtemps, déjà, votre couple dérange. Parce qu’une brillante jeune femme comme vous n’a pu tout abandonner pour se consacrer à son riche mari sans être influencée. Ou vénale.
Parce qu’un séducteur avide de pouvoir comme lui n’a pu obtenir votre dévotion que par la tyrannie et la manipulation. Comme tous les pervers narcissiques.
Alors quand votre séduisant beau-frère vient s’installer chez vous, les esprits s’échauffent davantage. Et la disparition suspecte de sa femme n’arrange rien. Oui, vos voisins guettent le drame…

Mais ils sont encore très loin d’imaginer la tragédie qui va réellement se jouer…

Mon avis
Des personnages aussi parfaits ou justement ravagés les uns que les autres. Ce thriller est juste génial. 600 pages que j'ai dévorées en deux jours. Des êtres machiavéliques, manipulateurs. La perfection est une apparence trompeuse mais qui manipule qui, qui trompe qui, qui se sert de qui ? Un flic cabossé, borderline. Un malfrat aux allures de séducteur, intouchable… Bref la galerie des personnages est riche, pleine de surprises et l'on navigue des uns aux autres avec délectation. J'ai entraperçu une partie de la solution au milieu du livre mais une telle manipulation, non. Bref à lire absolument !

Les infâmes de Jax Miller

Le résumé
Freedom Oliver, alcoolique et suicidaire, a passé dix-huit ans à se cacher dans une petite ville de l'Oregon, sous protection du FBI. Hantée par son passé douloureux et la mort brutale de son mari, elle souffre d'avoir abandonné ses deux enfants pour échapper à la vengeance de son beau-frère. En apprenant la disparition de sa fille Rebekah, élevée par un pasteur aux croyances radicales, elle part avec l'énergie du désespoir pour le Kentucky. Après tant d'années à se cacher, quitter l'anonymat c'est laisser à son bourreau l'occasion de la retrouver. Et de se venger. 
Entre les paumés magnifiques, les flics indélicats, les dégénérés de sa belle-famille et de dangereux fanatiques religieux, son périple tourne à l'odyssée.

Mon avis
Ce livre est tout simplement un véritable page-tuner. Il vous happe dès les premières pages et vous le lâchez plus. Il bouillonne, les émotions sont là, enfouies pas vraiment exprimées, la douleur est omniprésente. L'héroïne, Freedom, est une plaie vivante si je peux l'exprimer ainsi mais elle est animée d'une force et d'une détermination que rien ni personne ne peut arrêter. Elle a renoncé à tant qu'elle est prête à tout, absolument tout pour se venger. Et la vérité, l'histoire, tout se dévoile au fil des pages. L'horreur qu'elle a vécue est si grande que l'on se demande si elle va pouvoir s'en débarrasser enfin, et vivre, avoir droit elle aussi au bonheur. Un coup de coeur pour moi, ce livre de Jax Miller. Il m'a chamboulée, vraiment et je pourrai comparer l'effet de son personnage avec celui de Marianne dans "Meurtres pour une rédemption" de Karine Giebel. Ceux qui ont lu comprendront. Sinon je le leur conseille aussi vivement.

Les fauves Ingrid Desjours

Librairie Lacoste Mont-de-MarsanLe résumé
« Torturez-la ! Violez-la ! Tuez-la ! » À la tête d’une ONG luttant contre le recrutement de jeunes par l’État Islamique, l’ambitieuse Haiko est devenue la cible d’une terrible fatwa.
Lorsqu’elle engage Lars comme garde du corps, l’ancien militaire a un mauvais pressentiment. Sa cliente lui a-t-elle dit toute la vérité sur ses activités ? Et pourra-t-il vraiment la protéger contre des tueurs fanatiques, quand lui-même porte les séquelles d’une détention qui l’a traumatisé ?
Dans cet univers où règnent paranoïa et faux-semblants, Haiko et Lars se fascinent et se défient tels deux fauves prêts à se sauter à la gorge, sans jamais baisser leur garde.

Mon avis
Un livre génial. Une intrigue au coeur de l'actualité (ONG, Etat isalmique, traumatisme après une mission en Afghanistan) mais des personnages complexes, torturés chez lesquels on devine les failles. Manipulation, mensonge, dissimulation, bonne action… Je n'ai pas lâché ce livre d'Ingrid Desjours. Je suis très contente de l'avoir acheté lors de mon cadeau avant Noël.
Bref une histoire passionnante. A lire ! Décidément je remercie encore une fois Pépita de la librairie Lacoste de m'avoir conseillé cet auteur.

 

Intimidation Harlan Coben

Le résumé
Lors d'une soirée, un inconnu aborde Adam et lui révèle que sa femme Corinne a commis un terrible mensonge. Mais quand ce dernier la confronte, elle s'enfuit en laissant un étrange message… Cybercriminels, arnaqueurs, tueurs à gages… Qu'a fait Corinne, cette mère de famille sans histoires, pour se retrouver au coeur d'une étrange machination? Adam fera tout pour le découvrir, et pour retrouver celle qu'il croyait si bien connaître

 

Mon avis
J'ai lu tous les ouvrages d'Harlan Coben. Il est passé maître dans l'art de tenir ses lecteurs en haleine, dans sa manière de faire monter la tension… Pourtant dans ce libre-ci je n'ai pas retrouvé cette envie de tourner vite vite les pages les unes après les autres. Bon je me suis accrochée et je suis allée au bout. Mais bon avis c'est bof bof. Déception donc avec ce polar où tout se dénoue évidemment dans les dernières pages mais franchement je n'ai pas trouvée le suspense auquel je m'attendais.