Les fauves Ingrid Desjours

Librairie Lacoste Mont-de-MarsanLe résumé
« Torturez-la ! Violez-la ! Tuez-la ! » À la tête d’une ONG luttant contre le recrutement de jeunes par l’État Islamique, l’ambitieuse Haiko est devenue la cible d’une terrible fatwa.
Lorsqu’elle engage Lars comme garde du corps, l’ancien militaire a un mauvais pressentiment. Sa cliente lui a-t-elle dit toute la vérité sur ses activités ? Et pourra-t-il vraiment la protéger contre des tueurs fanatiques, quand lui-même porte les séquelles d’une détention qui l’a traumatisé ?
Dans cet univers où règnent paranoïa et faux-semblants, Haiko et Lars se fascinent et se défient tels deux fauves prêts à se sauter à la gorge, sans jamais baisser leur garde.

Mon avis
Un livre génial. Une intrigue au coeur de l'actualité (ONG, Etat isalmique, traumatisme après une mission en Afghanistan) mais des personnages complexes, torturés chez lesquels on devine les failles. Manipulation, mensonge, dissimulation, bonne action… Je n'ai pas lâché ce livre d'Ingrid Desjours. Je suis très contente de l'avoir acheté lors de mon cadeau avant Noël.
Bref une histoire passionnante. A lire ! Décidément je remercie encore une fois Pépita de la librairie Lacoste de m'avoir conseillé cet auteur.

 

Intimidation Harlan Coben

Le résumé
Lors d'une soirée, un inconnu aborde Adam et lui révèle que sa femme Corinne a commis un terrible mensonge. Mais quand ce dernier la confronte, elle s'enfuit en laissant un étrange message… Cybercriminels, arnaqueurs, tueurs à gages… Qu'a fait Corinne, cette mère de famille sans histoires, pour se retrouver au coeur d'une étrange machination? Adam fera tout pour le découvrir, et pour retrouver celle qu'il croyait si bien connaître

 

Mon avis
J'ai lu tous les ouvrages d'Harlan Coben. Il est passé maître dans l'art de tenir ses lecteurs en haleine, dans sa manière de faire monter la tension… Pourtant dans ce libre-ci je n'ai pas retrouvé cette envie de tourner vite vite les pages les unes après les autres. Bon je me suis accrochée et je suis allée au bout. Mais bon avis c'est bof bof. Déception donc avec ce polar où tout se dénoue évidemment dans les dernières pages mais franchement je n'ai pas trouvée le suspense auquel je m'attendais. 

Sa vie dans les yeux d’une poupée Ingrid Desjours

Ingrid DesjoursLe résumé
Provocateur, cynique et misogyne, Marc est affecté à la brigade des moeurs après un grave accident. Quand, dans le cadre d’une enquête, il croise la douce Barbara, le policier est troublé par son regard presque candide, touché par cette fragilité que partagent ceux qui reviennent de loin. Ému. Au point de croire de nouveau en l’avenir.
Mais il est aussi persuadé qu’elle est la pièce manquante pour démasquer le psychopathe qu’il traque. Et s’il se trompait ? Le pire des monstres est parfois celui qui s’ignore, quand bien même il rêve sa vie dans les yeux d’une poupée…

Mon avis 
Alors voilà, j'ai été bien déçue car cela faisait longtemps que je voulais découvrir Ingrid Desjours. Manque de bol je suis arrivée trop tard dans ma librairie préférée qui avait organisé une rencontre. Tanpis mais j'ai décidé de suivre les conseils bien avisés de Pépita Sonatine de la Maison Lacoste. Et je me suis lancée dans la lecture de ce thriller. 

Ouah, 130 pages avalées en moins de deux heures et une seule envie continuer. Bref un thriller haletant que l'on ne veut pas lâcher. 

Un thriller. Voilà quelques temps que je n'avais pas plongé dans une telle lecture. Mais c'est un bon vrai thriller. Des personnages torturés, border-line même j'ai envie de dire. Le suspense est là, les pages se tournent les unes après les autres. Alors pas de vraie surprise évidemment pour résoudre cette affaire mais une plongée au coeur de personnages abîmés par la vie. Pour l'un cynique, blasé, à la limite voire même dans la méchanceté pure et simple. Elle, elle est blessée depuis toujours et l'on perçoit bien que ses actes sont dictés par des blessures intimes. Elle exprime une telle fragilité. Bref, Ingrid Desjours expose une belle analyse de personnages fracassés et limites. Lu en à peine deux jours. Je recommande évidemment. Et cela m'a donné envie de lire d'autres ouvrages de cet auteur.