Tout ce qui nous répare de Lori Nelson Spielman

Tout ce qui nous répare Lori Nelson Spielman

Le résumé

Fais la paix avec ton passé. Ton avenir en dépend. Erika Blair a tout pour être heureuse : une carrière au sommet et deux filles magnifiques. Sa vie sombre brutalement lorsque l’aînée, Kristen, meurt dans un accident. Entre culpabilité dévorante et déni obstiné, Erika et sa fille cadette, Annie, s’éloignent peu à peu, chacune prisonnière de son propre chagrin.
Erika reçoit un jour un mail anonyme :  » Chasse ce qui te pèse et cherche ce qui t’apaise.  » Elle reconnaît cette citation, tirée d’un cahier qu’elle a préparé avec amour pour ses filles, dans lequel elle a consigné les sages paroles de sa mère et de sa grand-mère. Qui peut bien lui avoir envoyé ce message et ceux qui suivront ? Des indices, semés entre les lignes, orientent Erika vers l’île de son enfance, Mackinac. Ce n’est qu’en remontant là-bas le fil de son passé torturé qu’elle pourra retrouver le chemin vers ses filles.

Continuer la lecture de « Tout ce qui nous répare de Lori Nelson Spielman »

Achats du jour…

Je suis ravie avec mes petits achats du jour :

🎈 »Chère Mamie » de Virginie Grimaldi rejoint ma bibliothèque et c’est un petit geste en faveur de Cékedubonheur

🎈 »L’amour, c’est… » : édité par Le livre de poche, des textes de 200 auteurs, une préface de Baptiste Beaulieu et des dessins de Jack Koch. En faveur du Rire médecin

Ce qui se dit la nuit d’Elsa Roch

Elsa Roch ce qui se dit la nuit

Le résumé

À peine quadragénaire, le commissaire Amaury Marsac a l’impression de porter mille ans de noirceur sur ses épaules. Il n’en peut plus. Il fuit Paris direction le village de ses origines.
Mais alors qu’il renoue avec Elsa, son amour de jeunesse, une vieille dame est retrouvée morte chez elle, égorgée et tondue, un morceau de tissu bleu cousu au niveau du cœur.
Cette femme, c’est Marianne, une figure bienveillante de son passé. Horrifié, Marsac s’impose dans l’enquête.
De nouveau happé par les sombres coulisses de l’âme humaine, il va devoir démêler passions amoureuses et superstitions, blessures de l’enfance et cicatrices de l’Histoire jamais refermées.

Continuer la lecture de « Ce qui se dit la nuit d’Elsa Roch »

En cours de lecture…

Je suis toujours plongée dans la lecture du second volet de la trilogie W3 « Le mal par le mal » de Jérôme Camut et Nathalie Hug.

Un pavé de 1012 pages passionnant ! Plus que 160 pages à lire.

Le douzième chapitre de Jérôme Loubry

le douzième chapitre de jérôme loubry

Le résumé

Été 1986. David et Samuel ont 12 ans. Comme chaque année, ils séjournent au bord de l’océan, dans le centre de vacances appartenant à l’employeur de leurs parents. Ils font la connaissance de Julie, une fillette de leur âge, et les trois enfants deviennent inséparables.  Mais une ombre plane sur la station balnéaire et les adultes deviennent de plus en plus mystérieux et taciturnes. Puis alors que la semaine se termine, Julie disparaît.
30 ans plus tard, David est devenu écrivain, Samuel est son éditeur. Depuis le drame, ils n’ont jamais reparlé de Julie. Un jour, chacun reçoit une enveloppe. À l’intérieur, un manuscrit énigmatique relate les évènements de cet été tragique, apportant un tout nouvel éclairage sur l’affaire. 

Continuer la lecture de « Le douzième chapitre de Jérôme Loubry »

Toutes les histoires d’amour du monde de Baptiste Beaulieu

Le résumé

Lorsqu’il découvre dans une vieille malle trois carnets renfermant des lettres d’amour, le père de Jean sombre dans une profonde mélancolie. 
Jean, lui, tombe des nues : Moïse, son grand-père, y raconte toute l’histoire de sa vie. Plus incroyable encore, Moïse adresse son récit à une inconnue  : Anne-Lise Schmidt.
Qui est cette femme ? Et surtout qui était-elle pour Moïse  ? Comment quelqu’un de si chaleureux et sensible dans ses lettres a-t-il pu devenir cet homme triste et distant que père et fils ont toujours connu ?
Naviguant entre les grands drames du xxe siècle et des histoires d’amour d’aujourd’hui glanées dans une tentative éperdue de faire passer un message à son père, Jean devra percer le lourd secret d’un homme et lever le voile sur un mystère qui va chambouler toute une famille…

Continuer la lecture de « Toutes les histoires d’amour du monde de Baptiste Beaulieu »

Tu tairas tous les secrets d’Hervé Jourdain

Lé résumé

Une femme est retrouvée morte dans le parc naturel des Ardennes.
À plusieurs kilomètres de là, le corps d’une autre est repêché dans la Seine.
Sur le pull que portait la première victime, l’ADN de l’épouse d’un chef de brigade de la PJ de Paris.
Au cou de la seconde, un curieux médaillon en forme de chouette.
Le commandant Guillaume Desgranges est chargé de l’enquête parisienne. Et ce qui se passe dans les Ardennes, il refuse d’en entendre parler : il a élevé seul son fils et remué ciel et terre pour retrouver celle qu’il aimait. Le temps a passé. Son évaporation ne regarde qu’elle, à présent, où qu’elle soit.
Le brigadier Zoé Dechaume ne l’entend pas de cette façon et n’a qu’une idée en tête : remonter la piste ardennaise. Alors, en toute clandestinité, et en duo avec sa coéquipière Lola Rivière, elle va se lancer sur les traces d’une femme qu’elle ne connaît pas, mais dont elle a toutes les raisons de penser qu’elle vit encore.
Mettant en péril leurs carrières et bien plus encore, les deux jeunes femmes vont se heurter aux secrets qui contraignent au silence, écorchent, et finissent par tuer ceux qui les portent.

Continuer la lecture de « Tu tairas tous les secrets d’Hervé Jourdain »

Mon bilan livresque d’octobre

Mon bilan livresque de ce mois-ci est bien plus étoffé… 

J’ai repris le chemin de la lecture avec grand plaisir ! Je me régale en ce début d’automne avec de nombreux ouvrages achetés, offerts, reçus. Ma PAL n’en finit pas de croître mais je suis ravie car de nombreuses lectures qui me tentaient ne m’ont pas déçue.  J’ai donc lu… 19 livres ce mois-ci !!!

Sans plus vous faire attendre… mon bilan détaillé 

« La coupure » de Fiona Barton : jolie découverte que la plume de Fiona Barton. j’ai vraiment accroché avec ce livre.

« Heimaey » de Ian Manook : encore une découverte et autant dire que celui-là m’a beaucoup plu. 

« Khalil » de Yasmina Khadra : j’ai renoué avec la plume de Yasmina Khadra que je n’avais pas lu depuis… oh la la, plusieurs années. Un récit vif, réaliste au coeur du terrorisme et qui fait froid dans le dos.

« Tu t’appelais Maria Schneider » de Vanessa Schneider : un très bel hommage de l’auteure à sa cousine disparue. Elle révèle à la fois une France des années 70, une certaine façon de vivre et les démons qui ont hantée cette cousine détruite par un film. 

« Par accident » d’Harlan Coben : le maître du thriller a encore frappé. je ne suis peut-être pas objective mais sa façon d’écrire fonctionne à chaque fois sur la fan inconditionnelle que je suis. J’ai beaucoup aimé ce nouveau personnage créé par Harlan Coben. Myron Bolitar fait quant à lui une fugace apparition. 

« Le cupcake café sous la neige » de Jenny Colgan : besoin d’un peu de feel-good ? Le voilà ! J’aime la plume de Jenny Colgna pour cette espèce de cocon de bien-être dans lequel elle vous plonge, livre après livre. Et puis c’était tentant de retrouver la bande du Cupcake café. J’ai quand même été un peu déçue par la chute, un peu trop rapide et convenue à mon goût. 

« La vie est belle et drôle à la fois » de Clarisse Sabard : nouveau roman de cette auteure qui monte, qui monte… Une jolie histoire familiale. Mais ce n’est pas mon préféré. J’avais été davantage emportée et conquise par « Les lettres de Rose« . Ce roman reste tout de même un bon moment de lecture.

« Fallait pas l’inviter » d’Aloysius Chabossot : alors là, c’est l’humour qui vous attend. Un challenge un peu loufoque que relève notre héroïne qui n’aime franchement pas les diktats familiaux. Moment détente assuré avec cette lecture sans aucune prise de tête.

« L’embarras du choix » de Laure Manel : un roman addictif et tellement bien écrit. Coup de coeur ! 

« L’âge d’or » de Diane Mazloum : un roman au coeur de la guerre civile au Liban. IL m’a permis d’en connaître un peu plus sur ce pays. Belle écriture aussi !

« Tu tairas tous les secrets » d’Hervé Jourdain : super polar encore une fois

« Chère mamie » de Virginie Grimaldi : de l’humour, des rires et une envie de ne jamais finir ce recueil. Coup de coeur !

« Le douzième chapitre » de Jérôme Loubry : un thriller captivant que je recommande. 

« Toutes les histoires d’amour du monde » de Baptiste Beaulieu : de la sensibilité, une belle histoire, de belles histoires au coeur de la grande Histoire. De toute beauté !

« Ce qui se dit la nuit » d’Elsa Roch : un polar mais pour moi sans plus. 

« Tout ce qui nous répare » de Lori Nelson Spielman : du feel-good et une plume addictive tant elle déploie de la douceur. Adoré !

« Moi en double » de Navie et Audrey Nalley : difficile mise à nu. Honnêteté, sensibilité. Il m’a remuée et beaucoup émue. 

« Hygge and kisses » de Clara Christensen : feel-good sans aucun doute. Mais bon pas aussi bien que ceux de mes auteurs préférés. 

« Les prénoms épicènes » d’Amélie Nothomb : j’ignore encore si j’ai aimé. Troublant.

Un bilan somme toute bien fourni dans le quel je vous invite à piocher pour trouver quelques idées de lecture qui vous plairont. Feel-good, polar, thriller… il y en a pour tous les goûts. Un bilan éclectique donc. A bientôt et laissez vos avis. 

L’âge d’or de Diane Mazloum

Le résumé

Fin des années 1960. Rock et pattes d’éph, insouciance et soleil sur la peau satinée des femmes. Ce sont les derniers jours de l’âge d’or du Liban, mais personne ne le sait encore. Certainement pas Georgina, jeune chrétienne à la beauté troublante. Ni Roland, son premier amour, qui la guette au bord d’une piscine, dans cette torpeur suave où s’agite leur groupe d’amis noceurs, à l’ombre des conversations d’adultes et des turbines d’avion – grondement de la terreur à venir.
Pendant ce temps, Ali Hassan Salameh, fils d’un leader historique palestinien, s’apprête à prendre les armes. Il deviendra l’homme le plus beau et le plus dangereux du Moyen-Orient.
En traçant les destinées de Georgina, devenue Miss Univers, idole chérie d’un peuple enfantin, et d’Ali Hassan, chef de guerre musulman recherché de tous et surtout du Mossad, Diane Mazloum signe une fresque vibrante qui nous emporte au cœur des années 70 et de la guerre civile libanaise. Georgina est l’histoire d’un amour, d’une famille, d’un pays, dans la fièvre d’une époque où l’on se déchire entre frères. La tragédie d’un peuple pour qui rien ne sera jamais plus comme avant.

Continuer la lecture de « L’âge d’or de Diane Mazloum »

L’embarras du choix de Laure Manel

Le résumé

Ce roman contemporain vous plongera directement dans le mariage d’Emma et de Julien.
Elle doit dire OUI… bien sûr, puisque toute l’assemblée est suspendue à ses lèvres.
Sauf que… un malheureux contretemps va emmener Emma dans un film intérieur dont elle est l’héroïne, et qui va lui faire vivre un hypothétique avenir, complètement irréel et fantasmé… Cette incursion dans son imaginaire débordant lui apportera-t-il la réponse à la question que le prêtre vient de lui poser ?

Continuer la lecture de « L’embarras du choix de Laure Manel »