Le prince à la petite tasse d’Emilie de Turckheim

Emilie de Turckheim

Le résumé

Un jour, j’ai dit : « Ils sont des milliers  à dormir dehors. Quelqu’un pourrait  habiter chez nous, peut-être ? »  Et Fabrice a dit : « Oui, il faudra  juste acheter un lit. »  Et notre fils Marius a dit : « Faudra  apprendre sa langue avant qu’il arrive. »  Et son petit frère Noé a ajouté :  « Faudra surtout lui apprendre à joueraux cartes, parce qu’on adore  jouer aux cartes, nous ! »
Pendant neuf mois, Émilie, Fabrice et leurs deux  enfants ont accueilli dans leur appartement parisien  Reza, un jeune Afghan qui a fui son pays en guerre  à l’âge de douze ans. Ce journal lumineux retrace  la formidable aventure de ces mois  passés  à se découvrir et à retrouver ce qu’on avait égaré  en chemin : l’espoir et la fraternité.

Continuer la lecture de « Le prince à la petite tasse d’Emilie de Turckheim »

Achat du jour…

Eh oui je reste incorrigible et il y a tant de livres qui me tentent…

Voilà mon petit, tout petit, craquage du jour avec « La coupure » de Fiona Barton chez Fleuve Editions

Les derniers jours de Rabbit Hayes d’Anna McPartlin

Le résumé

Quand Mia, surnommée affectueusement Rabbit, entre en maison de repos, elle n’a plus que neuf jours à vivre.
Tous ses proches sont présents à ses côtés pour la soutenir. Jack et Molly, ses parents, incapables de dire adieu à leur enfant, Davey et Grace, son frère et sa sœur, qui la considèrent toujours comme la petite dernière de la famille, Juliet, sa fille de 12 ans qu’elle élève seule, et enfin Marjorie, sa meilleure amie et confidente. Au fur et à mesure que les jours passent et que l’espoir de la sauver s’amenuise, sa famille et ses amis sont amenés à s’interroger sur leur vie et la manière dont ils vont continuer sans celle qui leur apporte tant.
Car, si Rabbit a elle-même perdu la bataille, celle-ci ne fait que commencer pour son entourage.

Anna McPartlin nous fait partager ces neuf journées si spéciales dans la vie de Rabbit et de ses proches. Mélancolique et drolatique à la fois, Les Derniers Jours de Rabbit Hayes nous entraîne dans un voyage émotionnel intense. À travers une galerie de personnages touchants, ce récit sur le deuil déborde d’un optimisme rare et nous rappelle que, quelles que soient les circonstances, il y a toujours de la lumière au bout du tunnel.

Continuer la lecture de « Les derniers jours de Rabbit Hayes d’Anna McPartlin »

Avec toutes mes sympathies d’Olivia de Lamberterie

Olivia de Lamberterie

Le résumé

Les mots des autres m’ont nourrie, portée, infusé leur énergie et leurs émotions. Jusqu’à la mort de mon frère, le 14 octobre 2015 à Montréal, je ne voyais pas la nécessité d’écrire. Le suicide d’Alex m’a transpercée de chagrin, m’a mise aussi dans une colère folle. Parce qu’un suicide, c’est la double peine, la violence de la disparition génère un silence gêné qui prend toute la place, empêchant même de se souvenir des jours heureux.
Moi, je ne voulais pas me taire. 
Alex était un être flamboyant, il a eu une existence belle, pleine, passionnante, aimante et aimée. Il s’est battu contre la mélancolie, elle a gagné. Raconter son courage, dire le bonheur que j’ai eu de l’avoir comme frère, m’a semblé vital. Je ne voulais ni faire mon deuil ni céder à la désolation. Je désirais inventer une manière joyeuse d’être triste. Les morts peuvent nous rendre plus libres, plus vivants. »

Continuer la lecture de « Avec toutes mes sympathies d’Olivia de Lamberterie »

Le bigorneau amoureux d’Arnaud Lequertier

Arnaud Lequertier

Le résumé

Aurélien, jeune cadre dynamique parisien de 27 ans (bientôt 30), passe sa vie à courir, entre deux marathons, un travail chronophage et une vie sociale animée, sans arrêt et finalement sans jamais prendre le temps de rien. Mais un jour, tout s’arrête ; le jour où sa fuite en avant croise sur une piste de ski une bosse malveillante, qui fait voler en éclats son genou et les certitudes du monde borné dans lequel il évolue. Abattu, il fait alors l’amère rencontre de la pesanteur du temps qui s’amuse de lui et de la pugnacité des questions existentielles qui surgissent dans les bagages de l’ennui. Et si derrière cet accident se cachait au fond la chance de sa vie…

Continuer la lecture de « Le bigorneau amoureux d’Arnaud Lequertier »

Enquête d’amour d’Emilie Gruyelle

Emilie Gruyelle

Le résumé

Emma, jeune attachée de presse parisienne, rêve de vivre sa propre comédie romantique. Ainsi, l’année de ses 28 ans, lasse de voir ses copines se mettre en couple les unes après les autres, elle prend la résolution de trouver un mec et de se marier avant ses 30 ans. Rien d’insurmontable en apparence, sauf peut-être le fait qu’Emma est célibataire. Avec l’aide de son amie d’enfance Caroline, et de Julie, rencontrée quelques années plus tôt, Emma part à la chasse au mari. Sites de rencontres, soirées avec les amis, club de vacances pour célibataires ? Elle va tout mettre en oeuvre pour tenir son engagement. Mais les mois défilent et Emma reste seule. Que se passe-t-il ? Pourquoi n’arrive-t-elle pas à trouver quelqu’un pour partager sa vie ? Va-t-elle réussir à tenir son engagement ?

Continuer la lecture de « Enquête d’amour d’Emilie Gruyelle »

Sang famille de Michel Bussi

Michel Bussi

Le résumé

«Je m’appelle Colin Rémy. J’ai seize ans. Je suis orphelin.
C’est du moins ce que tout le monde m’a toujours dit. Pour ma part, je ne l’ai jamais vraiment cru.
C’est aussi pour cela que je suis retourné cet été d’août 2000 à Mornesey, la petite île anglo-normande au large de Granville où j’ai passé les premières années de ma vie.
C’est alors que tout a basculé dans la folie.
Quel rapport entre mon histoire et l’évasion de deux prisonniers lors d’un transfert vers le centre de détention,
semant la panique sur Mornesey au coeur de la saison touristique ?
Dois-je croire les légendes de l’île ? Mornesey serait peuplée de bagnards et de leurs descendants … Un trésor légendaire, la Folie-Mazarin, dormirait dans le labyrinthe de souterrains creusés sous l’île.
A qui puis-je faire confiance ?
Peut-on voler la mémoire d’un enfant de 6 ans ?
Pourquoi suis-je le seul sur l’île de Mornesey à avoir reconnu mon père ? Vivant !»

Continuer la lecture de « Sang famille de Michel Bussi »