Une vérité à deux visages de Mickael Connelly

Résumé

Travaillant toujours bénévolement aux affaires non résolues pour la police de San Fernando, Harry Bosch est appelé sur une scène de crime dans une pharmacie. Les deux employés, père et fils,viennent d’être assassinés par des tueurs à gages et toutes les pistes s’orientent vers un trafic de médicaments antidouleurs qui, pris inconsidérément, se transforment en véritables drogues. Bosch n’hésite pas une seconde et se lance dans l’enquête.
Mais voilà qu’il est soudain accusé par la police de Los Angeles d’avoir, trente ans plus tôt, trafi qué des éléments de preuve pour expédier un tueur en série au couloir de la mort. Bosch va devoir prouver son innocence, et la partie est loin d’être gagnée d’avance. Car il existe bien deux sortes de vérité: celle qui conduit à la liberté et l’autre, qui mène aux ténèbres…

Mon avis

Et voilà Mickael Connelly nous embarque à nouveau avec son inspecteur fétiche, bien que retraité, Harry Bosch. Jamais ce personnage ne restera de côté pour l’auteur. 

J’ai encore une fois adoré repartir avec Harry pour ce livre dans lequel l’auteur propose à son lecteur deux enquêtes menées en parallèle. Chacune d’entre elle m’aurait déjà plu mais alors là, deux pour le prix d’une !!! Que demander de plus. 

Harry est toujours mis au ban des autorités. Mais cette fois-ci, lesdites autorités l’accusent d’avoir falsifié des preuves et fait condamner un homme a priori innocent du même coup. C’est sans compter sur le professionnalisme et surtout l’acharnement d’Harry à sauver son honneur. Car s’il est bien un enquêteur qui a une véritable âme de flic droit dans ses bottes et qui reste dans le droit chemin, c’est Harry Bosch. Epaulé de son demi-frère avocat, il va tout faire pour prouver son innocence et surtout démontrer qu’il a fait son travail correctement trente ans plus tôt. 

Harry Bosch fait la mule

Et puis, il y a la seconde enquête, la suite de la scène de meurtre sur laquelle Harry a été appelé à la rescousse. Là on trempe dans le trafic de médicaments anti-douleurs avec des petits vieux qui se transforment en mules. Harry va s’infiltrer dans ce réseau de trafiquants et encore une fois, son expérience et cette fois-ci son âge avancé sont des atouts incontestables.

Je pourrai en écrire des tonnes, tant j’aime les polars du maître Mickael Connelly. Une joie d’avoir pu lire ce nouvel opus juste avant sa parution en librairie.  

Du même auteur…

Laisser un commentaire